Camer.be
Centrafrique: La Russie livre la 4e promotion des FACAs :: CENTRAL AFRICAN
CENTRAFRIQUE :: SOCIETE Centrafrique: La Russie livre la 4e promotion des FACAs :: CENTRAL AFRICAN
  • Pour Camer.be : Guy Nfondop
  • vendredi 21 septembre 2018 16:20:00
  • 2131

Centrafrique: La Russie livre la 4e promotion des FACAs :: CENTRAL AFRICAN

Le 17 août 2018, 144 soldats du Centre d’instruction russe de Berengo ont été reversés dans les rangs de l’armée centrafricaine, lors d’une cérémonie particulièrement courue par les corps diplomatiques présent à Bangui. Un nouveau contingent qui, selon le président Faustin-Archange Touadera, doit être immédiatement intégré à l’armée afin d’assister les populations.

La sortie lundi de la quatrième promotion des Forces armées centrafricaines(FACA), sous la houlette des formateurs russes, témoigne de l’engagement de Moscou à doter la Centrafrique d’une armée opérationnelle, pour une restauration rapide de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire. Une mesure essentielle dans la restructuration des FACAs, engagée par Faustin-Archange Touadera depuis bientôt 02 ans. A Benrengo, la cérémonie de présentation de ce nouveau contingent de 144 soldats a permis de découvrir les nouvelles aptitudes des nouveaux éléments aux techniques de combats, maniement des armes ou encore à la tactique ; avec en démonstration opérationnelle l’escorte et la défense d’un VIP.

Une exposition faite sous le regard du président centrafricain, Faustin-Archange Touadera, chef des armées et de l’ambassadeur de Russie à Bangui. L’ambassadeur de France était également présent. L’on a aussi noté la présence de l’attaché militaire des Etats-Unis en RCA et de plusieurs représentants de l’ONU dans le pays. Des participations qui témoignent de l’importance du déploiement des FACAs sur l’ensemble du territoire. Une restructuration qui se fait avec le soutien total et en toute transparence de la Russie.

L’attente des FACAs sur le terrain

Dans son allocution, le président Touadera a montré son empressement d’intégrer immédiatement les récipiendaires du jour aux effectifs de l’armée. Il a annoncé que « ceux qui ont été formés seront déployés sur le terrain, parce que la population réclame son armée », a ajouté le chef de l’Etat.

21sept.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo