Cameroun, A lire: Um Nyob, le combat interrompu   :: CAMEROON

Cameroun, A lire: Um Nyob, le combat interrompu :: CAMEROON

Cameroun, A lire: Um Nyob?, le combat interrompu   :: CAMEROON
Cameroun, A lire: Um Nyob?, le combat interrompu :: CAMEROON
Um Nyobè se battait dans des conditions extrêmement difficiles. S’il était parvenu à libérer le Cameroun de la domination coloniale, il aurait, bien vite, été l’objet d’un coup d’Etat orchestré par Jacques Foccart, le Secrétaire Général aux affaires africaines de Charles de Gaulle, ainsi qu’en a été victime Sylvanus Olympio au Togo, ou d’un assassinat, comme Barthélemy Boganda, en Oubangui-Chari (Centrafrique), ou Patrice Lumumba au Congo.

(…)

Ahmed Sékou Touré, en Guinée Conakry, est parvenu à sortir son pays du colonialisme français, en faisant, lors du referendum du 28 septembre 1958 sur la Communauté, que proposait aux Africains Charles de Gaulle, voter le « Non » par la Guinée. Aussitôt, il a obtenu l’indépendance de son pays, évitant à celui-ci que ne s’y instaure pas un régime néocolonial.

Toutefois, si Ahmed Sékou Touré est parvenu à affronter, victorieusement, le gouvernement français, c’est bien parce que, à la différence de Ruben Um Nyobè, il jouissait des atouts suivants : 1/- il était un parlementaire, à savoir, député à l’Assemblée Nationale à Paris ; 2/- il était Premier ministre de la Guinée ; 3/- le Parti Démocratique de Guinée, PDG, jouissait d’une implantation nationale, bien mieux, il contrôlait politiquement et quasiment sans partage, la Guinée.

Ruben Um Nyobè, pour ce qui le concerne, traînait avec lui de nombreux handicaps. Le Haut-commissaire André Soucadaux, était parvenu à lui fermer systématiquement l’entrée à quelque assemblée élective que ce soit, par la fraude électorale. Il avait fait battre Ruben Um Nyobè aux deux élections auxquelles il s’était porté candidat : Assemblée Nationale à Paris, en 1951, et Assemblée Territoriale du Cameroun, ATCAM, à Yaoundé, en 1952. Il le plaçait ainsi dans une situation à la fois paradoxale et difficile. D’un côté, il jouissait d’une extrême popularité dans le Sud du Cameroun, plus particulièrement dans la région de Douala et en pays Bassaa, mais d’un autre, il n’était doté d’aucun statut politique, excepté celui de secrétaire général d’un parti politique, qui, somme toute, était dérisoire, face à des élus siégeant à l’Assemblée Nationale à Paris, par exemple. Ce handicap était colossal. Toutes les fois où il se rendait à l’ONU pour défendre la cause du Cameroun devant la 4ème Commission, il se retrouvait obligé de citer la liste

d’associations au nom desquelles il s’exprimait, afin de prouver sa crédibilité et sa représentativité. C’est ainsi que lors de son voyage à l’ONU au mois de décembre 1953, c’est-à-dire le second, il avait obtenu de l’Union Nationale des Etudiants du Kamerun, UNEK, lors de son transit à Paris, un mandat pour s’exprimer en son nom. Lors de sa première audition le 17 décembre 1952, Louis Paul Aujoulat, président de l’ATCAM, et les deux obligés et protégés de l’administration coloniale qui l’accompagnaient et dont le voyage avait été financé par les autorités françaises, à savoir Alexandre Douala Manga Bell et Charles Guy René Okala, avaient eu beau jeu de contester sa représentativité devant la 4ème commission, en arguant que, à leur différence, il venait de se faire battre copieusement aux élections du mois de mars 1952 dans son propre fief électoral c’est-à-dire en Sanaga-Maritime, et que, à ce titre, il était un individu sans représentativité politique aucune.

Ruben Um Nyobè, à la différence d’Ahmed Sékou Touré, traînait également un second handicap. La majorité des fonctionnaires camerounais de l’administration coloniale étaient plutôt indifférents à son discours. La raison ? Ils se sentaient déjà un peu des « Blancs », par le fait qu’ils se situaient, dans la hiérarchie de la société coloniale, au-dessus des autres Noirs, et immédiatement en dessous des Blancs. (…)

Troisième grand handicap que traînait Ruben Um Nyobè, le handicap religieux. Dans le Sud du pays, seules les églises protestantes lui apportaient plus ou moins leur soutien. Lui-même, du reste, était membre de la Mission Protestante Américaine MPA, au Cameroun, devenue Eglise Presbytérienne Camerounaise, EPC, en 1957. L’église catholique, en revanche, dominée par les Français, le combattait vigoureusement. Il en était de même pour les musulmans du Cameroun. Ils voyaient en lui un dangereux mécréant mangeur de porc qui, en plus, venait leur demander, ô ineptie ! de chasser les Blancs du pays.

(…) Nous l’avons dit plus haut, Ruben Um Nyobè serait parvenu à empêcher l’installation du néo-colonialisme au Cameroun, qu’il aurait été victime d’un coup d’Etat ou d’un assassinat. Tout d’abord, il n’existait pas, véritablement, de force militaire camerounaise qui aurait pu le protéger et empêcher la France de le faire. Ce pays aurait bien vite déniché un Etienne Eyadema, ou un Jean-Bedel Bokassa, c’est-à-dire un ancien soldat français de nationalité camerounaise, pour le faire. Des anciens combattants, ou de jeunes officiers camerounais formés dans des écoles militaires en France, il en existait un grand nombre au Cameroun, en 1960. Même au Congo, on a vu comment, malgré l’envoi de troupes ghanéennes par Kwamé Nkrumah pour assurer la protection de Patrice Lumumba, ce dernier a été assassiné par Joseph Désiré Mobutu, commandité par les Belges et les Américains. Qu’est-ce qui allait protéger Ruben Um Nyobè devenu président de la République ?

A supposer qu’il n’aurait pas succombé à un coup d’Etat, il aurait, en revanche, pu mourir d’un accident d’avion comme Barthélemy Boganda en Oubangui-Chari, actuelle République centrafricaine, orchestré par les colons

français du Cameroun : Monilatti, Robert Coron, Coulouma, Guerpillon, Desuarez, etc. Pour tout dire, Ruben Um Nyobè, cela ne fait l’ombre d’aucun doute, était condamné d’avance (…).

Sommaire

Introduction……………………………………………………………………

Chapitre I : L’assassinat de Ruben Um Nyobè

A – L’assassinat selon Georges Chaffard ………………………......

B – L’assassinat selon l’opinion publique bassaa……………….

Chapitre II : Um mort : mise en place du néo-colonialisme

A – Les critères du choix du 1er président camerounais……..

B – Mbida, Soppo Priso, Njoya Arouna réfractaires : Ahmadou Ahidjo consentant ………………..

Chapitre III : Les conséquences immédiates de l’instauration du néo-colonialisme au Cameroun

A – L’éradication du bel esprit patriotique des années 1950……………………………

B – L’introduction de l’esprit tribaliste au Cameroun………..

Chapitre IV : Le maintien du Cameroun dans le sous-développement

A – la planification du pacte colonial ……………………………….

B – Le scandale du pétrole camerounais ………………………….

Chapitre V : Um Nyobè aurait-il pu réussir son combat ?

A – Um n’était pas Ahmed Sékou Touré …………………………..

B – Um comme Boganda, Lumumba, Olympio …………………

Chapitre VI : Les tentatives de reprise du combat après Um

A – Les différents maquis des Camerounais ……………………..

B – La lutte dans la clandestinité ………………………………………

Chapitre VII : L’indépendance toujours d’actualité

A – Pouvoir à Yaoundé : décision à Paris ………....................

B – Refonder la relation France-Cameroun ……………………… 7 8 9 12 15 16 20 29 29 32 41 41 44 50 50 54 55 56 57 62 64 71

Livre disponible à : www.amazon.com taper le titre ou Enoh Meyomesse.

© Camer.be : La Rdaction

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

gabson
enoh meyomesse, vous reprsentez ces AFRICAINS du scandale qui comprennent l'histoire de leur pays, les luttes de leur peuple, mais s'embrouillent sur leur part apporter!

Ainsi, comment comprenez-vous la lutte de UM NYOBE tout en soutenant les marafa, no-colons apprentis sorciers, pires que les no-colons actuels? Comment cautionnez-vous ping, apprenti-sorcier nocolon qui va restaurer zro la colonie francaise comme ouatarat en Cte d'ivoire?

C'est une gymnastique complexe; mais l'intellectuel est celui qui dcomplexifie les choses complexes!

Mettez de votre ct les nocolons actuels, afin d'empecher toute reproduction Avec les colons, comme on combat les Virus Avec des Virus!!! C'est complexe, mais c'est ainsi!
Epervier
Mettre de notre ct les no colons actuels?

Comment s'approche-t-on d'un chien enrag ?

Les no colons actuels ont le profil psychologique des no colons de 1960

Ce n'est pas Paul Biya qui me dmentira

La seule faon de collaborer avec les no colons actuels viendrait de leur initiative vouloir que les choses changent

Si les no colons ne prennent pas l'initiative d'un processus de rconciliation nationale, tenter de se rapprocher d'eux, c'est capituler; c'est dire livrer le pays l'imprialisme et condamner notre avenir la destruction qui passera par l'institution de l'esclavage
Epervier
Les no colons sont profondment crtins

Si les combattants pour notre libration se rapprochent d'eux ils diront:
"Quel autre choix avaient-ils "?

Et pour eux, a sera une grande victoire ; victoire de la collaboration esclavagiste sur la libert et la dignit de l'Homme africain.
Et ils ne le verront pas autrement.

Il faut combattre les no colons

Il faut dtruire le systme no colonial

La seule chose qui pourrait amener ne pas combattre les no colons serait que ces derniers reconnaissent leurs errements et initient un processus de rconciliation nationale
gabson
s'ils ne le font pas, nous serons encore-l en 2500 accusant la france!!!
Epervier
Il est certain que si les camerounais et les africains ne se rveillent pas, il est certain que si les camerounais et les africains ne rpondent pas l'appel pour la lutte,
La victoire imprialiste aura t totale contre les peuples d'Afrique

J'ai foi en ce que les camerounais accepteront de se lever et lutter, combattre et vaincre le systme no colon

Les camerounais doivent comprendre que s'ils sont vaincus psychologiquement et laissent les no colons gagner, a ne sera qu'une tape vers la dfaite des no colons et le retour vers l'imprialisme et la conisation directe sans faux semblants
Epervier
Le choix qui s'offre aux peuples camerounais et africains est simple:

Combattre et vaincre les no colons et les imprialistes

Ou

tre dfaits et sombrer dans l'esclavage dans sa forme la plus dshumanisante

Une forme qui envierait aux travailleurs des plantations de coton du Sud des tats-Unis leurs conditions de travail

Vous ne me croyez pas ?

Regardez les conditions de vie dans les camps de rfugis en Afrique et les les du pacifique

Regardez les conditions de vie des africains qui fuient leurs pays et meurent sur les rives et dans la mditrane

C'est pour les autres et pas pour vous ni pour vos descendants ? Ni pour les membres de votre famille ou de vos amis d'enfance?
Si vous le pensez alors la btise pris possession de votre esprit
Epervier
La seule solution acceptable est de s'engager dans la lutte

Si 10 millions d'africains s'engagent lutter pour notre libration

Les rgimes no colons tomberont comme des chteaux de carte

L'imprialisme survit par le mensonge

Le mensonge imprialiste ne peut rsister 10 millions d'africains debout pour la vrit

Nous pouvons gagner

La seule condition pour notre victoire est notre engagement

Notre volont de nous librer

C'est tout

Nous n'aurons pas besoin de tenir un fusil ou de poser une bombe

Notre volont de faire triompher la vrit et notre dtermination avoir des pays indpendants et souverains suffira

zed2three
le dogmatisme et l'enfermement intellectuel d'@pervier inquitent le citoyen lambda que je suis;je veux bien m'engager et combattre,mais contre qui?Contre cette chimre de "no colon",ce verbiage vide de tout contenu?Retombons sur terre et proposons des ides simples afin d'amliorer le quotidien du peuple
Epervier
@ZED2THREE

Dogmatisme

Quels sont vos arguments pour tayer l'utilisation de ce qualificatif que vous Appliquez mon discours ?

Est-ce "dogmatique " que de rclamer que l'Homme africain vive libre et souverain sur la terre de ses anctres ?

Quel discours voulez vous opposer celui qui est propos dans mes crits ?
L'esclavage et la soumission l'esclavage afin que les "prophties " d'une certaine bible soient ralises ?

Enfermement intellectuel?

Quel discours d'ouverture intellectuelle proposez-vous ?

Que je cre une ONG pour aller creuser des puits d'approvisionnement en eau la pioche alors que des bandits pillent mon pays coups de dizaines milliards de dollars chaque mois de chaque anne ?

Pourquoi vous engager?

Pour tablirdans notre pays une gouvernance qui respecte les normes de bonne pratique de gouvernance

Une gouvernance qui ne soit pas tellement scandaleuse que nous passions des heures prcieuses nous en indigner et r
Epervier
@ZED2THREE

Une gouvernance qui ne soit pas tellement scandaleuse que nous passions des heures prcieuses nous en indigner et rclamer "autre chose"

S'engager et combattre contre qui?

S'engager et combattre en premier lieu POUR la vrit

Combattre pour le rtablissement de la VRIT

tre engag et avoir la VOLONT de librer nos pays

Encourager d'autres compatriotes et africains s'engager pour crer la FORCE du nombre qui nous confrera de la PUISSANCE d'action

Alors nos nergies, notre temps et nos intelligences seront mises contribution pour faire germer la PERSPICACIT ncessaire l'laboration et la mise en oeuvre de STRATGIES de notre victoire

Oui nous vaincrons les forces sataniques imprialistes et no coloniales
Epervier
@ZED2THREE

Qui sont les no colons?

Sont-ils une chimre ?
Peut-tre dans ce sens qu'ils ne reprsentent pas les peuples africains et qu'ils sont vous disparatre ?

Je ne vous le fais pas dire!

Par contre "no colon" verbiage vide de tout contenu?
Vous faites erreur!

Ali Bongo est un no colon
Sassou Nguesso en est un
Deby, Ouatara, Sall, etc. Ils sont nombreux qui trnent la tte des pays africains pour servir de couverture aux pilleurs europens

Les no colons sont une ralit et le citoyen lambda subit les effets de leur gouvernance destructrice

Le citoyen lambda soit les combattre et prendre en main sa destine en se dbarrassant d'eux

Comment?

En se joignant au mouvement pour le changement

Epervier
@ZED2THREE

Proposer des ides simples pour amliorer le quotidien du peuple?

Que font les no colons au pouvoir?

Quels sont leurs devoirs de gouvernants?

Que font leurs conseillers pays coups de millions de dollars ?

Et vous me demandez de travailler gratuitement pour eux pendant qu'ils pillent mon pays?

Vous me demandez officiellement d'tre un esclave pendant que je vous demande d'tre un Homme libre?

Engagez-vous
zed2three
je suis,parmi des millions de camerounais,engags contre les injustices et le sous-dveloppement:nous sommes dj sur le terrain;nous avons quitt les laboratoires d'ides pour remuer la terre;les bases sont poss;peut-tre veux-tu proposer une alternative plus radicale et rvolutionnaire du style "khmer rouge":toute l'lite la charrette et les paysans aux manettes:dix millions de morts !
Epervier
@ZED2THREE

#13

"Engags contre les injustices et le sous-dveloppement "

tes-vous membres du gouvernement Cameroun ais?
J'imagine que non puisque vous tes des millions

Alors contre quelles injustices tes vous engags ?

commet ces injustices ?
Serait ce le gouvernement et ses "amis"?

Si c'est le gouvernement qui commet les injustices, pourquoi votre faon de les combattre serait meilleure qu'une Rvolution ?

Quelles bases sont poses?

Je ne les vois pas

Vous dites tre sorti du laboratoire d'ides et tes sur le terrain
Que mettez-vous en oeuvre sur le terrain ?

Selon quelles ides ?
Pour atteindre quels objectifs?

Je n'en sais rien

Rvolution radicale?
Par opposition quoi?
Collaboration radicale avec les destructeurs de nos pays?

Epervier
@ZED2THREE

Vous parlez de millions de morts
Est-ce pour effrayer ceux qui veulent que nos pays changent pour fonctionner comme des pays normaux?

Pourquoi y aurait-il des millions de morts?

tes-vous prt mourir pour demeurer esclave?

tes-vous prt tenter de me tuer si je refuse d'tre esclave?

Si vous ne dsirez pas tre esclave au point d'en mourir ou de vouloir donner la mort, il n'y aura pas de millions de morts

Mais si vois avez pris faits et cause pour l'imprialisme au point d'tre dtermin tuer ceux qui tiennent leur dignit, leur honneur et leur libert

Alors il y aura des mors

Car un Homme a le devoir de protger son intgrit sacre de Crature libre faite l'image et la ressemblance de son Dieu

Un Homme qui se soumet l'esclavage fait insulte lui-mme et a on Crateur

Ainsi donc
Si vous voulez imposer l'esclavage, apprtez vous aussi mourir

Par millions si ncessaire

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Urgent, Masters 2017: Coup de tonnerre à Londres, Goffin élimine Federer !
Urgent, Masters 2017: Coup de tonnerre  Londres, Goffin limine Federer !
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun, A lire: Um Nyob, le combat interrompu   :: CAMEROON
Prince KESTAMG artiste complet se raconte chez SOPIEPROD
évènement
Cameroun, A lire: Um Nyob, le combat interrompu   :: CAMEROON
actuellement sur le site