Région du Sud :  Bientôt un agropole à Biwong-Bané
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Région du Sud : Bientôt un agropole à Biwong-Bané :: CAMEROON

La salle des conférences des services du gouverneur de la région du Sud a servi de cadre le  07 décembre dernier,  à la rencontre entre le PDG du projet  Groupe d’Etudes Agro Industrielles des Familles Etoundi  du Cameroun ( GEAIFEC ),  les autorités administratives et municipales de Biwong-Bané et Mvengue. C’était en présence du gouverneur de la région, Félix Nguelé Nguelé.

Comme dans une soutenance de mémoire, il était question pour le promoteur Jacques Etoundi Mbezele, de défendre son projet qui consiste à mettre sur pied un agropole d’exploitation agricole, pastorale et piscicole à l’échelle industrielle avec des unités de transformation des produits (huileries, savonnerie, provenderie, charcuterie, conserverie, parfumerie etc) dans les zones de Biwong-Bané et de Mvengue respectivement dans la départements de la Mvila et de l’Océan, sur une superficie totale de 28 890 hectares.

Certaines infrastructures comme les bases vie où vont loger les ouvriers, hôtel et sites touristiques, écoles et d’autres infrastructures sportives pour les loisirs sont aussi prévuems dans le projet. Lors de la réunion du 07 décembre dernier, tout n’est cependant  pas passé comme lettre à la poste. Il a fallu élucider de nombreuses interrogations relatives au projet et à son financement. D’où des débats assez  longs, mais  constructifs.

Le gouverneur de la région du Sud a demandé que les acteurs aient suffisamment de hauteur d’esprit pour comprendre quel est réellement l’intérêt des populations dans cette affaire. Trouver le juste milieu entre le développement durable que propose le projet, et les gains immédiats issus de  l’exploitation forestière. Plus de 185 milliards de francs CFA devront être investis dans le cadre de l’agropole attendu.

Pour créer un environnement propice à la réalisation du projet, le promoteur a promis entreprendre des descentes sur le terrain selon les règles de l’art, et ce pour  bien expliquer aux populations ce que le projet GEAIFEC va leur apporter, et qui n’est autre que le développement, le bien - être.

Vivement une mobilisation efficient des financements de  ce projet de développement, pour le bien des populations, et pour l'employabilité de nombreuses personnes !

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo