World news CAMEROUN :: Mise en garde du Préfet des Hauts Plateaux au Fô Sokoundjou:Le Cadre Citoyen de Concertation réagit :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Mise en garde du Préfet des Hauts Plateaux au Fô Sokoundjou:Le Cadre Citoyen de Concertation réagit :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : La rédaction
  • mardi 28 juillet 2020 09:13:00
  • 1590

World news CAMEROUN :: Mise en garde du Préfet des Hauts Plateaux au Fô Sokoundjou:Le Cadre Citoyen de Concertation réagit :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Vingt-quatre heures après la lettre envoyée le 24 juillet 2020 à Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou, Chef du groupement Bamendjou (Ouest), par le Préfet des Hauts-Plateaux, Yampen Ousmanou, et dans laquelle ce dernier met en garde l’autorité traditionnelle d’avoir organisé en sa chefferie une « concertation politique non déclarée ». le Cadre Citoyen de Concertation (C3) a tenu à faire une mise au point dans un communiqué de presse rendu public le samedi 25 juillet 2020.

Dans ce communiqué de presse, le CCC (Cadre Citoyen de Concertation) donne sa position par rapport à cette sortie de Yampen Ousmanou. Lisez plutôt.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Dans une lettre datée du 24 juillet 2020, l'officier de division principal de la division Hauts-Plateaux envoie un ′′ avertissement ′′ à Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou qu'il ′′ accuse ′′ d'avoir organisé et présidé en (sa) chefferie une concertation politique non déclarée, samedi 18 juillet 2020 ". L ' ODD déclare en outre que le chef Sokoudjou ′′ met en danger l'ordre public et la légalité ′′ et que son attitude n'est rien de moins qu'une ′′ rébellion ". Il met fin à sa lettre avec une menace légèrement voilée : ′′ En cas de récidive, je prendrais mes responsabilités ".

Nous, participants au Cadre de concertation citoyen, ayant effectivement visité Sa Majesté Sokoudjou le 18 juillet 2020, souhaitons faire les précisions suivantes :

1-Le Cadre Citoyen de Concertation est une initiative qui vise à promouvoir une conversation constructive entre les différents acteurs sociaux et politiques du Cameroun afin de parvenir à un consensus minimum qui puisse aider le pays à sortir de la crise multidimensionnelle dans laquelle il est emmêlé. (Voir le cadre citoyen ci-joint pour le document de base de concertation)

2-À notre demande, nous avons été reçus par Sa Majesté Sokoudjou dans son palais le 18 juillet 2020. Notre objectif était de lui présenter notre initiative et de lui demander conseil, comme nous avons l'intention de le faire avec d'autres personnalités avec autorité morale, qu'ils soient camerounais ou étrangers.

3-La rencontre était donc celle d'un père de 87 ans qui écoutait ses enfants et leur donnait des conseils. Il s'est déroulé dans l'atmosphère calme et conviviale dans l'une des salles de réception du palais de Bamendjou et s'est terminé autour d'un repas (Voir la déclaration ci-jointe du Cadre citoyen pour la concertation)

4-Loi No. 90/054 du 19 décembre 1990 n'oblige en aucun cas un père à déclarer à l'autorité administrative une réunion avec ses enfants

5-Nous condamnons le ton arrogant et irrévérencieux utilisé par l'ODD pour s'adresser à une autorité traditionnelle respectable et respectée, qui est en outre assez âgé pour être son père.

6-Nous croyons que les menaces de l'ODD sont en réalité destinées à intimider les autres personnalités que nous devrons rencontrer dans les prochains jours.

7-Nous réaffirmons notre détermination à poursuivre la CONCERTATION dans la paix et le respect de la loi dans tout le pays. Nous invitons tous les camerounais à se joindre à cette initiative bénéfique pour notre nation menacée.

Fait à Douala le 25 juillet 2020

Pour le Cadre Citoyen de Concertation

28juil.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo