CAMEROUN :: Sud : Le Rdpc triomphe sans gloire :: CAMEROON
CAMEROUN :: Sud : Le Rdpc triomphe sans gloire :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE CAMEROUN :: Sud : Le Rdpc triomphe sans gloire :: CAMEROON
  • Mutations : Guy-Roger Mvondo
  • vendredi 14 février 2020 01:14:00
  • 1371

CAMEROUN :: Sud : Le Rdpc triomphe sans gloire :: CAMEROON

Un peu plus de quatre jours après la tenue du double scrutin du 9 février dernier, l'impression qui dégage au regard des résultats partiels et autres chiffres disponibles dans les commissions locales de vote, est que le Rdpc contrôle seul les 29 communes de la région du Sud. L'adversité à lui imposée par certains partis politiques de l'opposition dans plusieurs circonscriptions électorales, n'a pas prospéré. La région natale du chef de l'Etat conserve son statut de « socle granitique et inoxydable du Rdpc », comme aime à le scander le ministre d'Etat Jacques Fame Ndongo pour qui « le Sud demeure et demeurera le bastion imprenable du parti du flambeau ».

Après avoir été bousculé pendant les deux semaines qu'aura duré la campagne électorale, le Rdpc a réussi le pari de son invincibilité à la base du triangle national. La présence en plus grand nombre des formations politiques de l'opposition qui a pourtant cristallisé quelques lueurs d'espoir dans les esprits des populations, n'a rien changé au propre comme au figuré. Tout s'est passé comme au bon vieux temps. Quadrillage des bureaux de vote de l'ensemble de la région du Sud par le Rdpc, trafic d'influence, bourrage des urnes et tripatouillage des procès-verbaux... etc.

L'opposition qui aurait dû profiter des blessures internes du Rdpc pour briser le signe indien, a malheureusement buté face au manque de réalisme, de vitalité et de moyens financiers qui la caractérise en tout temps. A Kribi, le Pcrn de Cabral Libi n'a pas réussi l'exploit de créer la sensation face au Rdpc pourtant déchiré par des querelles fratricides qui polluent l'environnement politique dans les deux communes d'arrondissement. A Sangmelima, l'Andp s'est contentée des miettes face au Rdpc qui, de sources crédibles, a remporté le scrutin par une victoire écrasante. Ses représentants ont d'ailleurs choisi la politique de la chaise vide mardi au parquet, lors de l'audience de proclamation des résultats, a rapporté une source.

Dans la Mvila, le Sdf et l'Undp ont essuyé des grosses désillusions respectivement à Ngoulémakong et Efoulan. A Kyé-ossi, épicentre de toutes les attentions au regard des enjeux, du poids de l'électorat du reste favorable à l'opposition, le contrôle de la mairie a une fois de plus échappé à l'Udc. L'Undp dont la présence aurait dû contraindre le Rdpc à un partage des conseillers avec l'un des adversaires, a tout simplement appliqué la politique de Pierre du Coubertin consistant à participer pour la forme.

14févr.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo