BÉNIN :: Bénin – Carnet noir: décès d’Albert Tévoedjrè :: BENIN
BÉNIN :: Bénin – Carnet noir: décès d’Albert Tévoedjrè :: BENIN
 
BÉNIN :: SOCIETE
  • Camer.be : La rédaction
  • mercredi 06 novembre 2019 13:31:00
  • 1581

BÉNIN :: Bénin – Carnet noir: décès d’Albert Tévoedjrè :: BENIN

Albert Tévoedjrè, connu sous le pseudo « frère Melchior » n’est plus. Le décès est survenu très tôt dans la matinée de ce mercredi 06 novembre 2019. Il était souffrant depuis quelques mois.

Il était à la fois professeur, intellectuel et homme politique, défenseur des droits humains. Il était aussi homme de médiation. Auteur de nombreux livres, dont les plus remarqués furent L’Afrique Revoltée, publié en 1958, et La Pauvreté, richesse des peuples, en 1978, ouvrages cultes dans les milieux tiers-mondistes en Afrique, Albert Tévoédjrè est décédé ce mercredi 6 novembre dans une clinique de Porto-Novo.

Marié à Isabelle Ekue et père de trois fils, il était professeur de lettres et très engagée dans la lutte contre l’excision.

Albert Tévoédjrè, ancien dirigeant de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France et cofondateur du Mouvement africain de libération nationale fut Secrétaire d’État à la Présidence de la République, Ministre de l’Information, poste qu’il occupe jusqu’à sa désignation comme Secrétaire général de l’UAM (Union africaine et malgache) devenu l’Union africaine Malgache où il succède à son compatriote Bertrand Dagnon.

Albert Tévoédjrè était aussi homme de médiation. Il a été le Représentant spécial en Côte d’Ivoire du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, de 2003 à 2005.

Il fut nommé médiateur de la République après avoir soutenu la candidature de Thomas Boni Yayi à la présidence en 2006.

06nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo