Camer.be
Cameroun: Dr. Corantin Talla répond à ceux qui pensent que boycotter est une forme de dictature :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : Dr. Corantin Talla, Coordinateur, Front Uni de la Diaspora pour l’alternance
  • vendredi 16 novembre 2018 17:55:00
  • 1494

Cameroun: Dr. Corantin Talla répond à ceux qui pensent que boycotter est une forme de dictature :: CAMEROON

Ne confondez pas la résistance populaire non violente à la dictature: Boycotter n’est pas la dictature mais juste une forme de résistance non-violente contre les supports et tenants de l’ordre dictatorial.

Mon cher compatriote, il ne faut pas confondre résistance non violente et dictature. Dans la résistance non violente nous aspirons à un changement positif du cameroun par le biais des des protestations symboliques, la désobéissance civile, la non coopéra économique et politique ou autres méthodes, tout en étant non violent. Le boycott de tous les supports et tenants du pouvoir actuel est une de ces méthodes sus-citees. Avec le support de toutes les victimes de 36 ans de règnes désastreuses de Biya et sa bande, la résistance doit s’ancrer sur une durée indéterminée jusqu’à la chute totale de la dictature et la reprise de la souveraineté du peuple camerounais pour l’intérêt du peuple Camerounais.

A noter que la résistance qui démarre dans la diaspora doit s’étendre à l’intérieur du pays, épicentre de la lutte pour la libération de notre pays pris en otage par une horde de brigands au pouvoir. Les cibles à boycotter sur place au Cameroon doivent être répertoriées; la masse critique du boycott actif doit être constituée; les symboles d’état et personnalités du régime doivent être ciblées, humiliées et contraints à la démission s’ils veulent rejoindre la résistance populaire; certains supports du régimes deja sous ordre de boycott et qui veulent se repentir doivent non seulement envoyer des lettres dénonçant le régime mais aussi participer aux manifestations de résistance populaire et prendre la parole pour s’excuser et dénoncer les bourreaux du peuple au pouvoir. Ce n’est qu’à ce prix que ces derniers ou dernières ré rentrerons dans les bonnes grâce de la résistance populaire contre l’injustice électorale et la gouvernance désastreuse du régime.

Par ailleurs, dans toute résistance, il ya aussi des devoirs , des obligations et des interdits. La résistance populaire camerounaise s’interdit d’Utiliser les mots qui renvoient au tribalisme; la résistance populaire interdit des règlements de comptes personnels au nom de la résistance; la résistance populaire interdit le détournement des resources de la révolution à des fins privés. etc

16nov.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo