Camer.be
LE SAFARI DE " L'OBSERVATRICE " INCONNUE DE TRANSPARENCY INTERNATIONAL " AU CAMEROUN... :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE LE SAFARI DE " L'OBSERVATRICE " INCONNUE DE TRANSPARENCY INTERNATIONAL " AU CAMEROUN... :: CAMEROON
  • Correspondance : Abdelaziz Mounde
  • mercredi 10 octobre 2018 15:00:00
  • 2842

LE SAFARI DE " L'OBSERVATRICE " INCONNUE DE TRANSPARENCY INTERNATIONAL " AU CAMEROUN... :: CAMEROON

Ce n'est pas la version au feminin de " Tintin au Congo " de Hergé. Mais le tintouin, sorte de scandale d'une carte postale de farniente d'une brave Israelienne au pays des Lions. Et pas en " opep ", please !

A la place du casque colonial de Melania Trump dans son trip kenyan, notre experte a choisi une veste Perfecto de rocker. Une maman Android ! Avec les Africains, chassés ces temps de Terre Sainte, il faut être en mode baba cool. Ils sont si chaleureux et accueillants...Y'a bon venir Madame !

Le lait ! Elle a donc decroché, comme ces cooperants d'autrefois dont parle l'artiste dans Travailleurs immigres, un job de rêve pour une semaine en Afrique. Une mission payée un lingot d'or des rivières de l'Est. Pour quoi faire ? Beh, du tourisme dans quelques rues de villes et villages du Cameroun, en attendant de jouer devant les cameras de la Crtv, en compagnie de quelques autres improbables profils, la caution à " l'excellente " tenue des élections presidentielles du 7 octobre.

Oyê ! Les choses ont tellement bien commencé qu'elle s'abandonne à mille detours, le nez au vent de Yaoundé, flanquee pour sa securité de militaires du B.I.R, un autre fruit de la cooperation israelienne. Elle fait, comme on peut le voir sur sa page, des clichés de moto-taxis, sympathiques femmes et enfants, affiches électorales...Ça peut toujours servir pour un rapport.

Joyeuse comme une hippie, c'est en veste Perfecto cloutee qu'elle delivre un satisfecit à la Collin Powell et ses fioles d'Irak, au reporter enchanté de voir ces gens de Transparency, si " corrosifs " d'habitude, tresser des couronnes au pays de Samuel Eto'o.

Helas ! Ce qui aurait valu un Pullitzer, aupres de sa hierarchie, à mon confrère de la Crtv, n'est finalement qu'une couronne d'epines. La brave dame en Perfecto, qui s'extasie au pied de gros arbres à Yaoundé, ne sera après un communiqué de dementi de Transparency International, qu'une experte en...bois. Une histoire à scier une planche dans mon Mboa !!!

10oct.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo