Crise anglophone : Dans un nouveau rapport, Amnesty International dénonce l’escalade de la violence et interpelle les autorités Camerounaises. :: CAMEROON

Crise anglophone : Dans un nouveau rapport, Amnesty International dénonce l’escalade de la violence et interpelle les autorités Camerounaises. :: CAMEROON

Crise anglophone : Dans un nouveau rapport, Amnesty International dénonce l’escalade de la violence et interpelle les autorités Camerounaises. :: CAMEROON
Crise anglophone : Dans un nouveau rapport, Amnesty International dénonce l’escalade de la violence et interpelle les autorités Camerounaises. :: CAMEROON
Dans un nouveau rapport intitulé « Une tournure tragique. Violence et atteintes aux droits humains dans les régions anglophones du Cameroun », l’ong dénonce L’ «  Escalade de la violence caractérisée par des homicides aveugles et des déplacements de grande ampleur. Les forces de sécurité ont détruit des villages et torturé au moins 23 personnes, dont des mineurs, pour leur extorquer des « aveux » Des séparatistes armés ont attaqué 42 écoles et tué 44 membres des forces de sécurité »

Le piège de la violence meurtrière

Elle se fonde sur des entretiens approfondis avec plus de 150 victimes et témoins, ainsi que sur des preuves matérielles, notamment des images satellites. « Dans les régions anglophones du Cameroun, la population est prise au piège d’une violence meurtrière. Les forces de sécurité ont tué aveuglément, arrêté et torturé des personnes lors d’opérations qui ont fait des milliers de déplacés. Cette réaction brutale ne peut aucunement endiguer la violence. Il est même probable qu’elle isole encore davantage la population anglophone et alimente les troubles,»

Des affrontements

 Pour l’organisation, l’escalade de la violence observée ces derniers temps dans ces régions anglophones est partagée. « Les séparatistes armés,  ont tué des dizaines de membres des forces de sécurité. Ils ont aussi mené des attaques destinées à terroriser la population, allant jusqu’à incendier des écoles et à agresser des enseignants qui ne participaient pas au boycott. » En réaction, l’ « armée camerounaise s’est livrée à des arrestations arbitraires, des actes de torture, des homicides illégaux et des destructions de bâtiments »
 
Des attaques

 Avec des exactions et des arrestations de tout genre « des personnes ont été arrêtées arbitrairement et torturées dans des lieux de détention illégaux et tenus secrets. Au moins 23 personnes, dont des mineurs » Des Attaques contre des écoles et agressions d’enseignants par des séparatistes « Le rapport indique que des enseignants et des élèves ont été pris pour cible par des séparatistes parce qu’ils ne participaient pas au boycott des écoles, que beaucoup considèrent comme le symbole de la marginalisation de la langue anglaise et de la culture des régions anglophones par les autorités. Au moins 42 écoles ont été attaquées par des séparatistes armés entre février 2017 et mai 2018 »
 
Les autorités interpellées.

Pour Amnesty International, « Le fait que les séparatistes armés ne cessent de s’en prendre à la population témoigne d’un mépris total à l’égard de la vie humaine et met en lumière la menace qui pèse sur les habitants des régions anglophones, »   Il faut des lors que « les autorités amènent les membres des forces de sécurité et les séparatistes armés qui auraient commis des infractions à répondre de leurs actes. Elles doivent immédiatement mettre fin au recours excessif, illégal et inutile à la force et veiller à ce que la population soit protégée. »

© Camer.be : Franck BAFELI


REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
FC Porto 5-0 Desportivo Chaves: revivez le doublé de Aboubacar et le but de Mouandilmadji (vidéo)
FC Porto 5-0 Desportivo Chaves: revivez le doubl de Aboubacar et le but de Mouandilmadji  (vido)
Facebook
réclame
partenaire
Crise anglophone : Dans un nouveau rapport, Amnesty International dénonce l’escalade de la violence et interpelle les autorités Camerounaises. :: CAMEROON
S.E. ABDOU LATIF Coulibaly Ministre de la Culture du Sénégal au Festival des Continents
évènement
Crise anglophone : Dans un nouveau rapport, Amnesty International dénonce l’escalade de la violence et interpelle les autorités Camerounaises. :: CAMEROON