Liaisons dangereuses entre le Rdpc et le Pcrn à Eseka
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Liaisons dangereuses entre le Rdpc et le Pcrn à Eseka :: CAMEROON

Le secrétaire général adjoint (Sga) du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) n’a pas caché sa rencontre avec les militants du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) le 03 décembre dernier à Eseka, département du Nyong-et- Kelle, région du Centre.

Après des échanges « avec les responsables départementaux et communaux du Rdpc », Grégoire Owona avoue sur son compte Twitter : « Je suis ensuite allé échanger dans le cadre de la campagne électorale avec l'ensemble du conseil municipal d'Eseka, tous militants du Pcrn. Nous leur avons présenté (…) l'offre politique du Rdpc. » D’après celui qui est par ailleurs ministre du Travail et de la Sécurité sociale, tout s’est passé dans le calme. « Nous avons échangé sans invective, sans violence ni menace, sans exclusion et dans la sérénité. Ils m'ont dit toute leur « amertume », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter qu’« en retour, nous leur avons fait part de notre expérience et de notre expertise. Nous avons apprécié la fougue et l'engagement de cette jeunesse pour notre beau pays ainsi que leur connaissance du Nyong-et-Kelle ». À la fin de son Tweet, le Sga du parti au pouvoir a prôné « la paix et le dialogue [qui] n'ont pas de prix », selon lui.

Un garde-fou érigé contre les « réactions regrettables de quelques acteurs se cachant dans la presse et les réseaux sociaux », suite à l’annonce de cette « rencontre inédite », a-t-il fustigé. À ceux-là, Grégoire Owona dit simplement qu’ils sont « visiblement ignorants du jeu et des pratiques politiques ». Pour le reste, « bonne campagne électorale et rendez-vous le 06 décembre, jour de vote », a achevé l’homme politique.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo