World news GUINÉE :: Guinée: la Céni déclare Alpha Condé président au premier tour :: GUINEA CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news GUINÉE :: Guinée: la Céni déclare Alpha Condé président au premier tour :: GUINEA CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
GUINÉE :: POLITIQUE
  • nofi.fr : Makandal Speaks
  • samedi 24 octobre 2020 17:00:00
  • 2628

World news GUINÉE :: Guinée: la Céni déclare Alpha Condé président au premier tour :: GUINEA CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Le président guinéen Alpha Condé aurait remporté l’élection du 18 octobre avec 59,5% des voix, selon un décompte préliminaire complet de la a Commission électorale nationale indépendante (CENI) ce samedi 24 octobre 2020.

Cette « victoire », devant toujours être être confirmée par la Cour constitutionnelle, donne un troisième mandat au Président de la République de Guinée, âgé de 82 ans, après une élection âprement disputée à laquelle l’opposition a déclaré qu’il n’avait pas le droit de participer [1].

En effet, la constitution guinéenne limite un président à deux mandats. Cependant, les modifications apportées à la nouvelle constitution lors du référendum constitutionnel controversé qui s’est tenu au début de l’année ont notamment consisté à modifier les mandats présidentiels, permettant ainsi au président sortant Alpha Condé de se présenter pour un troisième mandat [2]. Le référendum et les élections législatives qui se sont tenus parallèlement ont été boycottés par la plupart des membres de l’opposition et ont été entachés de protestations [3].

L’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo, qui s’est présenté contre Alpha Condé et qui s’était classé deuxième lors des deux précédentes élections présidentielles, s’est de nouveau présenté après avoir d’abord envisagé de boycotter le vote, et était considéré comme le principal challenger. Les protestations contre le président sortant se sont poursuivies tout au long de l’année. Elles ont été sévèrement réprimées par les forces de sécurité, qui ont fait un certain nombre de victimes civiles.

Pourtant, Alpha Condé affirme la légitimité du référendum constitutionnel du mois de mars, même si tout laisse à penser que comme de nombreux président africains il a enfreint la loi et s’accroche encore et toujours au pouvoir.

Les résultats ont été annoncés par lots ces derniers jours, et ont déjà montré qu’Alpha Condé avait une avance inattaquable, suscitant des protestations dans les bastions de l’opposition où au moins 17 personnes sont mortes.

Le candidat de l’opposition Cellou Dalein Diallo, le plus proche rival de Condé avec 33,5% des voix, a déclaré qu’il avait des preuves de fraude et qu’il prévoyait de déposer une plainte auprès de la Cour constitutionnelle.

Selon la loi, les plaintes doivent être déposées dans les huit jours suivant les résultats préliminaires.

Alpha Condé, un ancien leader de l’opposition qui a été condamné à mort en 1970 par le président Sékou Touré, a finalement obtenu le poste de premier ministre en 2010. Son élection a fait naître l’espoir d’un progrès démocratique, mais les critiques affirment qu’il a étouffé la dissidence.

Quant à lui Cellou Dalein Diallo, 68 ans, est un ancien premier ministre qui a également terminé deuxième de Condé aux élections de 2010 et 2015.

Notes et références

[1] « Cellou Dalein Diallo – Alpha Condé: atouts et faiblesses des deux ténors de la politique guinéenne« , bbc.com, publié le 15octobre 2020

[2] « Guinée : le référendum constitutionnel et les législatives troublés par des violences« , lemonde.fr, publié le 22 mars 2020

[3] « Cellou Dalein Diallo ne boycotte pas les élections présidentielles en Guinée« , bbc.com, publié le 6 septembre 2020

 

24oct.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo