CAMEROUN :: Une manifestation contre Kamto à son domicile :: CAMEROON
CAMEROUN :: Une manifestation contre Kamto à son domicile :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Source : Le Jour
  • mardi 26 mai 2020 01:49:00
  • 3148

CAMEROUN :: Une manifestation contre Kamto à son domicile :: CAMEROON

Un mouvement non autorisé a été organisé hier au domicile du président national du Mrc.

Les réseaux sociaux se sont enflammés ce 25 mai 2020 aux environs de 12h. Les messages envoyés par certains activistes annoncent une attaque du domicile de Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), par les inconnus. Hier aux environs de 12h, une association qui se réclame être un mouvement patriotique a organisé une manifestation non autorisée devant la résidence de Maurice Kamto au quartier Santa Barbara à Yaoundé. Ces jeunes gens qui étaient vêtus des tricots verts rouge et jaune sont allés protester devant le domicile du leader du Mrc. Les manifestants présentent le président du Mrc comme celui qui est à l’origine de la montée des discours tribalistes au Cameroun.

Ils sont allés jusqu’à présenter le président du Mrc comme celui qui est à l’origine de l’attaque de l’ambassade du Cameroun en Allemagne perpétrée il y’a quelques semaines par certains activistes camerounais se réclamant de la Brigade Anti sardinard. Certains partisans de Maurice Kamto informés de cette manifestation se sont immédiatement rués au domicile de leur leader pour empêcher toute atteinte à l’intégrité physique du président du Mrc.

Selon Olivier Bibou Nissack, porte-parole du président du Mrc affirme que ce dernier était dans son appartement au moment de la manifestation. Le porte-parole du président du Mrc dénonce surtout cette violation de domicile orchestrée par ce mouvement qui dit défendre les valeurs patriotiques au Cameroun. Cette manifestation non autorisée en cette période de propagation de la pandémie du Covid 19 n’a pas été réprimée par les forces de l’ordre. Les initiateurs de la manifestation non pas été interpellées.

« Aujourd’hui, ma résidence a été attaquée par des hommes armés, scandant des menaces de mort et promettant la violence . Le Cameroun s’effondre sous un régime kleptocrate et criminel Les Camerounais doivent rester mobilisés, vigilants et prets à sauver la nation, le cas échéant », a affirmé Maurice Kamto hier à travers un tweet. Jean Michel Nintcheu, le député Sdf a également condamné hier ce qu’il considère comme actes d’intimidation perpétrés par les illuminés d’un genre nouveau à la résidence du président du Mrc.

Depuis quelques mois, les partisans de Maurice Kamto tiennent le gouvernement responsable de tout acte qui porte atteinte à l’intégrité physique de leur leader. En mars dernier, un incident est survenu à Garoua lors de la tournée du président du Mrc. Un gendarme en civil armé d’un pistolet avait été soupçonné de vouloir assassiner le président du Mrc.

26mai
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo