CAMEROUN :: Salaires et primes impayés : La Fifa remet la pression :: CAMEROON
CAMEROUN :: Salaires et primes impayés : La Fifa remet la pression :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SPORT
  • Cameroon Tribune : Yannick ZANGA
  • vendredi 24 mai 2019 08:58:00
  • 2181

CAMEROUN :: Salaires et primes impayés : La Fifa remet la pression :: CAMEROON

La Fédération camerounaise de football a jusqu’au 31 mai pour faire le point sur cette affaire.

Sur la question des salaires et primes impayés aux footballeurs professionnels de 24 clubs camerounais, la Fifa est revenue à la charge. Par voie de courrier signé mercredi dernier par son secrétaire général, Fatma Samoura, l’instance qui régente le football mondial approuve la création d’un Comité ad hoc chargé de s’assurer du paiement effectif et rapide desdites créances aux joueurs. Toutefois, des réserves ont été portées à la connaissance de la Fifa par Theo Van Seggelen, secrétaire général de la Fédération internationale des footballeurs professionnels (Fifpro).

Des éclaircissements sont ainsi demandés à la Fecafoot. Notamment au sujet du président dudit comité. Faustin Domkeu, le président de New Stars de Douala, figure en effet dans la liste des dirigeants incriminés. La correspondance précise qu’en cas de confirmation de ce fait, ceci constituerait purement et simplement un conflit d’intérêts. Par conséquent, la Fifa préconise fortement la désignation à la tête du Comité ad hoc d’une personne indépendante aux qualifications requises. L'info claire et nette. Ensuite, la Fifa évoque le cas des joueurs ayant subi des pressions afin de signer un document attestant le paiement en espèces des créances. A ce sujet, Zurich soutient la proposition de la Fifpro.

Celle-ci consistant, pour le Comité ad hoc, à n’accepter que des relevés bancaires ou une confirmation écrite du joueur confirmée par un représentant du Syndicat national des footballeurs camerounais (Synafoc) présent lors du paiement de la dette. A la suite de ce qui précède, la Fecafoot a jusqu’au 31 mai pour soumettre un rapport résumant le fonctionnement du comité ad hoc d’une part et apportant des éclairages sur les réserves émises par la Fifpro. Enfin, la Fifa a une fois de plus exhorté la Fecafoot à trouver une issue rapide au traitement salarial des joueurs concernés. Déjà, le 18 février dernier, la Fifa demandait à la Fecafoot un premier rapport dressant les mesures prises dans le cadre de la résolution de cette affaire mettant à cause 24 clubs débiteurs envers leurs joueurs.

Deux correspondances après, un Comité ad hoc a été mis en place. Ses conclusions restent toujours attendues .

24mai
Lire aussi dans la rubrique SPORT

canal de vie

Vidéo