AFRIQUE :: Audrey Maame Esi Swatson la plus jeune pilote de ligne commerciale du continent africain
AFRIQUE :: Audrey Maame Esi Swatson la plus jeune pilote de ligne commerciale du continent africain
 
AFRIQUE :: Success Story AFRIQUE :: Audrey Maame Esi Swatson la plus jeune pilote de ligne commerciale du continent africain
  • Camer.be : Yolande TANKEU
  • vendredi 08 mars 2019 12:02:00
  • 3173

AFRIQUE :: Audrey Maame Esi Swatson la plus jeune pilote de ligne commerciale du continent africain

Audrey Esi, est une jeune ghanéenne. Agée de 21 ans, elle a obtenu sa licence commerciale de vol aérien et est devenue ainsi par la même occasion la plus jeune femme pilote de du Ghana son pays d'origine et d'Afrique.

C’est le 24 Décembre 2018, à la veille Noël que Maame Esi, obtient sa licence commerciale après avoir effectué un total de 210 heures de vol durant son parcours académique. Le temps minimal (nombre d’heures) pour l’obtention de la licence pour le pilotage d’un avion commercial étant de 200 heures, Audrey Maame Esi Swatson fait 10 heures de plus.

Née le 23 février 1997 à Accra au Ghana, Esi Swatson ne rêvait que de ce métier. C’est à cet effet qu’à 18 ans, après son diplôme de cycle secondaire, elle a été admise à la Mach1 Aviation Academy en Afrique du Sud.

Un an de formation après, elle a réalisé son premier vol en solo pour les entrainements. Plutard, la jeune Audrey Esi Swatson va obtenir sa licence de pilote privé de la South African Civil Authority. Ensuite vient l’obtention de son permis commercial qui lui a permis de voler en décembre dernier.

Aux jeunes africains, elle lance un appel et les exhorte à l’audace et à l’humilité.

« Pour tous ceux qui souhaitent poursuivre une carrière dans l’aviation, fixez-vous des objectifs spécifiques, ayez une vision et un plan à long terme. Respectez des normes élevées, collaborez et soutenez les autres. Comparez vos performances aux meilleurs des meilleurs et visez l’excellence sans arrogance. Construisez et développez vos réseaux et devenez un mentor capable d’offrir une perspective impartiale. Sachez que tout ne sera pas un succès et que si ce n’est pas le cas, gérez les revers avec grâce et résilience, continuez. Et surtout quand vous réussissez, soyez humble, enseignez aux autres et partagez votre passion pour l’aviation ; ce sera contagieux », a-t-elle déclaré.

Audrey Maame Esi Swatson se donne un nouveau défi, celui de devenir capitaine et piloter l’Airbus A380.

08mars
Lire aussi dans la rubrique Success Story

canal de vie

Vidéo