Cameroun: Trajectoire...Fréderic Djeuhon : Homme aux multiples casquettes et aux ambitions singulières :: CAMEROON

Cameroun: Trajectoire...Fréderic Djeuhon : Homme aux multiples casquettes et aux ambitions singulières :: CAMEROON

Cameroun: Trajectoire...Fréderic Djeuhon : Homme aux multiples casquettes et aux ambitions singulières :: CAMEROON
Cameroun: Trajectoire...Fréderic Djeuhon : Homme aux multiples casquettes et aux ambitions singulières :: CAMEROON
Sa force morale est indiscutable dans le département du Ndé où il officie comme acteur politique de référence et dans les milieux des affaires à Douala, la capitale économique, où sa posture d’arbitre et d’expert technique impartial fait l’unanimité.

La dépersonnalisation des antagonismes et confrontations politiques dans le département du Ndé constitue un nouveau front de combat pour Fréderic Djeuhon. Expert technique à la réputation établie dans les milieux des affaires à Douala, l’élite du Ndé pense que l’on peut faire autrement la politique et contribuer au développement de la collectivité et non au partage des prébendes entre différents clans qui s’affrontent pour le contrôle des positions de pouvoir dans le parti ou dans les entités tels les mairies ou au parlement. Ce qui le pousse a confessé : « Je ne suis dans aucun camp ou clan. Je suis juste militant convaincu du Rdpc et je soutiens le Président Biya. » Une casquette de militant du développement qui séduit dans les milieux des operateurs économiques.

Respect de l’éthique et de l’équité

Ce qui fait ce fils du Ndé dirige la toute première chambre d’arbitrage et de médiation près la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Mines et de l'Artisanat du Cameroun (Ccima) sans faux pas. Pour lui, le respect de l’équité et de la justice sociale doivent être les ciments de l’action politique. Et le 04 novembre 2017, lors des conférences conjointes des sections du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) à Bazou, il a tenu à le rappeler. De même qu’il a traduit que le respect de l’autre, qu’il soit fort ou faible, devrait être le socle de l’action politique. Dans ce sillage, il plaide pour le vivre ensemble, le bilinguisme et le multiculturalisme. Question de faire corps avec les idéaux prônés par Paul Biya, Président de la République du Cameroun et président national du Rdpc, le parti au pouvoir. Un pouvoir qui devrait impulser le développement multisectoriel du pays. Suivant cette philosophie Fréderic Djeuhon pense que l’écotourisme constitue une voie cardinale à promouvoir pour favoriser l’épanouissement social et économique des jeunes. Ainsi, il a démontré à travers son parrainage de l’édition 2017 de Bangoulap tenu du 24 au 26 novembre dernier dans cette localité de la commune de Bangoulap. A travers la randonnée sur les pistes et les montagnes du village, les participants ont été édifiés sur les savoirs et ancestraux et émergents qui forgent la culture Bamiléké marquée par une bonne dose de créativité, d’émulation dans l’action et d’endurance dans l’effort. Epaulant Guy Wandji, le promoteur de Bangoulap Tour, Fréderic Djeuhon a veillé à ce que les choses se fassent avec discipline. Pour le bonheur des participants, au rang desquelles des dignitaires traditionnels à l’instar de MveunYonké de Bangoulap. Cette présence de Fréderic Djeuhon à Bangoulap n’est pas un élan nouveau.

Président de la commission d’arbitrage de la chambre de commerce

Elite du Ndé et président de la chambre des experts du Cameroun, il n’a jamais ménagé des efforts pour le triomphe des idéaux de paix et développement exprimés par le Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc) dans tous les villages de la commune de Bazou et au-delà… du Cameroun s’est surtout projeté dans le plaidoyer-lobbying pour la relance de l’excellence scolaire Bazou.« Nous osons espérer que le Codebaz va permettre de la relancer et surtout asseoir des bases pour sa pérennisation; ceci en réduisant la personnalisation qui réveille des susceptibilités, sources de soupçons de récupération supposée ou réelle», soutient-t-il. Avant de féliciter le nouveau bureau du Codebaz, Dr Frédéric Djeuhon affirme que c’est l’interlocuteur privilégié pour les forces engagées dans la résolution des entraves au développement durable de Bazou. L’aménagement des pistes agricoles, l’octroi d’eau potable, l’encadrement des fonctionnaires en service dans le groupement, de l’aide aux défavorisés, la participation à l’effort de la mairie sont des actions à prioriser avec une attention particulière. Travailleurs polyvalent et intègre Fréderic Djeuhon a été mandat de trois ans, Frédéric Djeuhon, réélu à la tête de la Chambre professionnelle des experts techniques vendredi 17 novembre 2017 à Douala. Il compte articuler l’action de son bureau autour de trois pôles. Le toilettage des textes régissant la profession d’expert technique, la mise sur pied d’une structure avec les ressources humaines adéquates pour renforcer le bureau exécutif de la Chambre professionnelle et la valorisation du métier constituent le socle de ce renouveau. Une valorisation autant importante qui devrait corresponde aux critères de définirons du statut de l’expert technique. «C’est un ingénieur nanti d’une expérience pratique qui est appelé à aider les compagnies d’assurance particulièrement, à évaluer le patrimoine, à les expertiser en cas de dommage de manière à déterminer les causes et faciliter la réparation. Nous allons continuer sur la professionnalisation, mettre un accent sur les sections professionnelles », affirme Fréderic Djeuhon. Ce bureau devra travailler sur les questions d’agrément, d’indépendance et de crédibilité de l’expert technique. Une recommandation du directeur national des Assurances au ministère des Finances, Blaise Abel Ezo’oEngolo. Le Cameroun compte 200 experts agréés, mais ceux qui exercent en réalité sont une centaine. Dr Ing Frédéric Djeuhon, lui aussi fraichement réélu comme président du bureau exécutif de la chambre des experts techniques du Cameroun cumulativement à ses fonctions de Président du bureau directeur du Centre d’arbitrage et de médiation, organe de facilitation de l’assainissement du climat des affaires au Cameroun cadrant avec les orientations du Gouvernement, ce ingénieur reste fortement impliqué en matière de promotion du développement local. Sous son impulsion, le débat sur l’acquisition du véhicule du chef s’est rouvert et en fin de compte une somme d’environ quatre millions a été collectée (espèces et promesses confondues). Au plan social, les uns et les autres s’agitent pour exprimer leur fidélité aux différents leaders ou présumés leaders locaux, mais au niveau de Bazou, il est de ceux qui appellent à ratisser large en établissant un plan de développement qui prendra en compte les 63 villages du groupement .

Leur émergence n’est pas moindre

Ainsi, la soixantaine sonnée, il apparait comme un modèle à suivre pour nombreux jeunes du fait de ses qualités de probité morale et intellectuelle. Expert en Industries Alimentaires & Biochimiques au Cabinet EBONY / Président du Bureau Exécutif de la CPET, il met son imagination fertile et débridée pour la promotion d’une nouvelle manière de voir et d’être dans le Ndé. Surtout que jusqu’à ce jour, son implication en faveur des populations et pour leur émergence n’est pas des moindres. Ce qui fait que ça dérange….Surtout que la conscience collective retient qu’en 2007, son investiture à la députation arrachée de haute lutte suite aux suffrages des populations a été détournée au profit de Claude Feutcheu qui semble-comme le soutient des analystes du microcosme politique local- « vouloir s’arroger un titre foncier de député Rdpc dans le Ndé ». Et pourtant, il est constant que cette forfaiture se poursuit parce que Fréderic Djeuhon est resté dans une posture de pacificateur. Cet attribut colle bien à la peau de ce polytechnicien qui n’aime pas faire de bruits. Car, comme nous le soulignons déjà sur ce site, sa combativité contraste fortement avec son sens de la mesure. Dr Ing Diplômé de l’Institut Polytechnique de Lorraine en France, il ne manque point de se démarquer dans l’arène politique du département du Ndé. Porté à la charge de président de la commission communale des opérations de renouvellement des organes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc) dans le Ndé-Nord en 2015, il n’a lésiné sur aucun moyen pour faire prévaloir l’ordre au cours desdites élections.

© Camer.be : Guy Modeste DZUDIE


REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
FC Porto 5-0 Desportivo Chaves: Aboubacar vincent met fin à 6 mois de disette (vidéo)
FC Porto 5-0 Desportivo Chaves: Aboubacar vincent met fin  6 mois de disette  (vido)
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun: Trajectoire...Fréderic Djeuhon : Homme aux multiples casquettes et aux ambitions singulières :: CAMEROON
S.E. ABDOU LATIF Coulibaly Ministre de la Culture du Sénégal au Festival des Continents
évènement
Cameroun: Trajectoire...Fréderic Djeuhon : Homme aux multiples casquettes et aux ambitions singulières :: CAMEROON