Cameroun :: People : Oublie des feux des projecteurs, Calixte Beyala est accuse dorchestrer elle-mme les vidos de Longu Longu :: CAMEROON

Cameroun :: People : Oublie des feux des projecteurs, Calixte Beyala est accuse dorchestrer elle-mme les vidos de Longu Longu :: CAMEROON

Cameroun :: People : Oublie des feux des projecteurs, Calixte Beyala est accuse dorchestrer elle-mme les vidos de Longu Longu :: CAMEROON
Cameroun :: People : Oublie des feux des projecteurs, Calixte Beyala est accuse dorchestrer elle-mme les vidos de Longu Longu :: CAMEROON
Depuis quelques mois, des vidéos tonitruantes émanant du mur Facebook de l’artiste musicien camerounais Longuè Longuè, tiennent les internautes en haleine. Pour ne parler que des deux dernières, celles-ci, ont pour Héroïne, l’écrivaine franco-camerounaise Calixte Beyala. Dans une vidéo tournée le 30 août 2017 à Douala dans un hôtel identifié par une enquête menée par Camer.be comme étant l’hôtel Sawa, l’on peut voir l’auteur du single à succès « Kirikou », déclarer sa flamme ardente à l’écrivaine aux mille prix littéraires français.

Seulement, après l’euphorie générée (naturellement et logiquement) par ces vidéos qui mettent en vitrine deux vedettes des arts musical et littéraire, des curiosités relevant de l’analyse des procès de communication (vidéos émises), ont conduit votre journal à un plus de lucidité. Essayer de voir plus clair dans cette affaire qui « incrimine » une Calixte Beyala qu’on connait très talentueuse comme romancière, mais assez peu réputée pour contenir son tempérament impulsif pour des spectacles trop rares chez les écrivains qui sans être des êtres fermés aux divertissements, demeurent tout de même des personnes très circonspectes dans leur défoulement. Ainsi apprenons-nous que depuis son retour au Cameroun son pays natal, Calixte Beyala serait orpheline de notoriété, et les feux de la rampe, lui manqueraient maladivement. Aperçue régulièrement avec Longuè Longuè pour des apéritifs à l’hôtel Sawa de Douala, nous confie-t-on, Calixte Beyala, serait le « producteur » des vidéos tonitruantes du sulfureux mais aimé Longuè Longuè.

« La première vidéo qui montre Longuè Longuè en train de déclarer son mariage futur avec Calixte Beyala, a été tournée à l’hôtel Sawa de Douala, et c’est elle-même (Calixte Beyala, Ndlr) qui filmait la scène », affirme un de nos informateurs qui s’indigne de voir une

écrivaine qui cherche à revenir au-devant de la scène par tous les moyens. « C’est donc Calixte Beyala qui en fin stratège, et connaissant le personnage pour le moins versatile de Longuè Longuè, l’utilise alors pour braquer tous les projecteurs sur elle », renchérit notre source qui termine alors en disant que c’est un « cinéma » conclu entre les deux artistes.

La dernière prestation « cinématographique » et « Facebookien » de Longuè Longuè sur sa « dulcinée » Calixte Beyala, remonte au 11 septembre 2017 au très chic Hilton de Yaoundé. Adossé à la terrasse de l’unique hôtel cinq étoiles du Cameroun, le chanteur tel Ronsard, ne tarit pas de déclamations poétiques enflammées pour l’écrivaine qu’il appelle sans coup férir sa « fiancée ». En sus de leur « mariage » futur, Longuè Longuè ne s’encombre pas de scrupules pour se moquer de ceux qui selon lui, en sont encore à manger des beignets et du haricot sur le trottoir. Le coup de gueule de l’homme arrive en fin de tension lorsqu’il informe les internautes sur une prétendue détention à vue de l’artiste musicien Jean Pierre Essomé, et sur sa commisération sur les salaires « esclavagistes » des personnels du Hilton.

Dans nos recherches sur les mobiles de ces étranges vidéos de Longuè Longuè sur Calixte Beyala, et sur la réaction très accommodante d’une femme qu’on sait très impulsive et pas moins belliqueuse, il nous est revenu que la romancière qui sombre dans les abîmes de l’oubli et de l’indifférence des projecteurs, ferait feu de tout bois pour revenir au soleil, et peut-être taper dans l’œil des décideurs de la République. Tant il ya des strapontins à occuper !

En plus, qu’y a-t-il de mal au « cinéma » des deux artistes ! Romancière, qui mieux que Calixte Beyala, sait que faire œuvre de fiction, c’est mentir, mais mentir vrai. Et mieux encore pour Longuè Longuè ! Américain et grand érudit du Christianisme, le Dr Victor Paul Wierwille, n’avait-il pas coutume de dire que c’est la musique, plus que les autres types d’art, qui, est l’art pur, l’imagination à l’état brut. Ne vous méprenez donc plus : Longuè Longuè est atteint d’aucun trouble psychique, encore moins qu’il serait amoureux de Calixte Beyala.

© Camer.be : Darren Lambo Ebelle

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
58ème Coupe du Cameroun: 1500 euros pour Alain Nandjou sacré homme du match
58me Coupe du Cameroun: 1500 euros pour Alain Nandjou sacr homme du match
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
Cameroun :: People : Oublie des feux des projecteurs, Calixte Beyala est accuse dorchestrer elle-mme les vidos de Longu Longu :: CAMEROON
actuellement sur le site