Camer.be
Allemagne-Cameroun-Diaspora: Réné Tenenjou « le tout premier album s'appelle Foumbot, ma ville natale» :: GERMANY
ALLEMAGNE :: MUSIQUE
  • Camer.be : Lydie Seuleu
  • mercredi 19 avril 2017 13:05:20
  • 5380

Allemagne-Cameroun-Diaspora: Réné Tenenjou « le tout premier album s'appelle Foumbot, ma ville natale» :: GERMANY

Le fils du département du Noun dans la région de l'Ouest au Cameroun, affectueusement appelé « Musiker König der Löwen » par les média allemands, parce que, doublé en essayiste et poète, il sait très bien arrimer et emballer ce paquet culturel dans ses chants rythmés de l'afro-latino jazz en langue Shüpamon et autres langues d'Afrique.

Lui, c'est Réné Tenenjou, nom d'artiste, qui signifie « reste là, écoute – moi », est né dans la ville de Foumbot, il y a plus d'une trentaine d'année, où il y a été à l'école avant de prendre la destination du pays de Goethe pour des études en « Digital Film und Animation » à la SAE School of Audio and Engineering de Hamburg.

Sa motivation à chanter en langue africaine est tout simplement pour lui un moyen de les valoriser ; c'est à travers ses chants, il appelle entre autres « les frères à beaucoup chanter en langues nationales ; si nous ne chantons pas en langues, nos enfants ne suivrons jamais cela. ».

L'artiste mondialement connu qui lui a donné de l'inspiration de chanter en shüpamon s'appelle Claude Ndam ; Le fils de Foumbot lui a d'ailleurs rendu hommage en décembre 2015 lors du « Festival Africa Day » organisé dans la ville portuaire de Hansestadt Hamburg. Son idole c'est le chanteur et bassiste camerounais Richard Bona qu'il va « suivre à vie », parce qu'il « a montré qu'on peut faire la musique autrement » et son rêve c'est de jouer une de ces soirées sur le même podium avec son idole.

Selon, Tenenjou, « la musique et le cinéma c'est comme la femme et l'homme, les deux vont ensemble ». Ses parents étaient de très bon chanteurs, donc, le sang ne suit que la veine puisque né dans une famille de musiciens

En Allemagne, où il y a vit depuis 13 très bonnes années, il est très connu du public allemand à travers les chaînes de ZDF, ARD, VOX, Pro7,RTL, ORF, Tide TV et autres où il y joue de la musique et aussi il a déjà produit plusieurs filmes qui s'y jouent.

À Hamburg, sa deuxième ville après celle de Foumbot, il fait souvent du « Wohnzimmerkonzert » de 45min avec des chansons en langue Shüpamon et autres langues nationales camerounaises qu'il maîtrise. Ses soirées du « Wohnzimmerkonzert » sont toujours accompagnées de la bonne bouffe africaine, poissons braisés avec plantain, bien décorées, accompagnées de l'enseignement de la vraie histoire de l'Afrique. Il le dit lui-même il sait « mettre ses Zuschauer à l'aise ».

Son manager Wesleg Nanse répond au e-mail : booking@rene-tenenjou.com qui annonce déjà les dates de différents fruits musicaux pour le

* 24 Avril 2017 du titre Waka Waka, sur tout les media comme ITunes Sportify Amazon...etc

* le 14 Mai avec le titre far Kùghùe (Jalousie) sera disponible

* le 26 Mai la sortie officielle de tout l'album de 7 titres

Écrire et réaliser des filmes est avant tout son métier principal. Dans ses perspectives de projet futur, c'est la mise sur pied d'un film en 3D sur la dynastie Bamoun et aussi de réaliser des contes de nos grands parents racontés en 3D, le tout dans l'art du multilinguisme, tant présenté pendant le séjour du Pr. Bitjaa Kody, lors de son séjour dans cette ville portuaire qu'est Hansestadt Hamburg.

19avril
Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE
Vidéo