Le Manifeste du Médiateur Universel: QUEL CAMEROUN VOULONS-NOUS POUR NOS ENFANTS ?
CAMEROUN :: POINT DE VUE

Le Manifeste du Médiateur Universel: QUEL CAMEROUN VOULONS-NOUS POUR NOS ENFANTS ? :: CAMEROON

Entre espoir et désespoir, entre la vérité et le mensonge, entre l’information juste et la désinformation à des fins criminelles, sectaires, haineuses et destructrices, entre l’unité et la fragmentation de la nation, l’auteur de cette vibrante et sage interrogation, avait depuis longtemps déjà, soumis nos intelligences à un choix historique et mémoriel incontournable.

Il n’échappe plus à personne, à propos de la crise du NOSO, que des individus se consacrent à la sécrétion, l’expansion et la dissémination de fausses nouvelles, pour orienter négativement l’opinion. Certains sont devenus ouvertement des porte-paroles, porte-fanions, porte-étendards et ambassadeurs des groupes terroristes. D’autres se sont mués en donneurs de leçons des stratégies militaires, bien évidemment pour ternir l’image de nos forces de défense et de sécurité. Ils sont connus et bien identifiés. C’est inacceptable.

Le MPDR déplore ces comportements, et invite les auteurs à cesser leur sale besogne qui installe un climat de peur, de doute et de désespoir dans l’esprit du citoyen. Ils convoient par la même occasion aux étrangers, une image d’un pays où la minorité anglophone serait marginalisée, discriminée et maltraitée. Le foisonnement des mémorandums nous montre bien que chaque région ou groupe, a ses causes à défendre et des raisons de plainte.

Le MPDR dénonce ces méthodes lâches qui ne favorisent pas la quête de la paix, et qui épousent les crimes terroristes aveugles qui endeuillent dont les familles et poussent les esprits vers les affres de la radicalisation.

Le MPDR rappelle à tous ceux qui colportent des images et des informations de la propagande des groupuscules terroristes sanguinaires, qu’ils sont passibles de poursuites suivies de peines d’emprisonnement pour apologie du terrorisme.

Le MPDR dénonce encore et encore, avec la plus ferme des énergies, les prétendus et les aspirants politiciens, qui ont choisi de construire leur réputation sur le désespoir des populations du NOSO, et leur rappelle que le destin du Cameroun ne saurait se réduire à leur unique, simple, malicieuse et cupide ambition.

Le MPDR affirme, au regard de ce qui précède, que le dialogue ne peut être qu’un dialogue qualifié, prônant une inclusivité accompagnée d’un maximum de discernement./.

Le Président, Médiateur Universel

SHANDA TONME

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo