Le parti du président Kaboré n'obtient pas la majorité législative au Burkina Faso
BURKINA FASO :: POLITIQUE

Le parti du président Kaboré n'obtient pas la majorité législative au Burkina Faso

Au Burkina Faso, le parti du président Marc Roch Christian Kaboré, réélu pour un second mandat, n'a pas obtenu la majorité législative lors du double scrutin présidentiel et législatif du 22 novembre.

Avec 56 sièges obtenus, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) n’a donc pas atteint la majorité absolue qui est de 64 sièges, sur un total de 127.

Le parti du président Kaboré, élu dès le premier tour de la présidentielle avec 57,87% des suffrages, pourrait toutefois négocier avec ses partis alliés pour obtenir une majorité à l'Assemblée.

Parmi eux, le Nouveau temps pour la démocratie, parti de l'actuel ministre des Transports, Vincent Dabilgou, qui soutenait la candidature du président burkinabé a obtenu 13 sièges.

D’autres petits partis, comme l'Union pour la renaissance/Parti sankariste (Unir/PS) avec ses 5 sièges ainsi que le RPI et le PDC avec leurs 3 sièges respectifs, pourraient également servir d’alliés.

Du côté de l'opposition, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti de l’ex-président Blaise Compaoré représenté par Eddie Komboigo, arrivé deuxième à la présidentielle obtient 20 sièges contre 13 sièges obtenus pour l’ex parti au pouvoir UPC de Zephirin Diabré arrivé en 3ème position du scrutin présidentiel.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo