Fête de la Jeunesse : Paul Biya parle aux jeunes lundi
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Fête de la Jeunesse : Paul Biya parle aux jeunes lundi :: CAMEROON

Comme de tradition, le président de la République va s’adresser à cette tranche de la population à la veille de la célébration de la 54e édition de la fête qui leur est dédiée.

Depuis plusieurs jours, les manifestations relatives à la préparation de la 54e édition de la fête de la jeunesse battent le plein dans les établissements scolaires et campus universitaires de l’ensemble du territoire national. Kermesses, investissement humain, visites de sites touristiques et autres jeux de société sont au cœur des activités organisées dans les villes et villages du Cameroun. Si l’apothéose est prévue mardi, 11 février 2020, jour de la célébration, les jeunes Camerounais et l’ensemble de la communauté nationale vont marquer un temps d’arrêt lundi soir pour écouter le président de la République. Comme il est de tradition en effet, Paul Biya va s’adresser à ses jeunes compatriotes dans un message radiodiffusé et télévisé. Grand moment de communion donc entre le chef de l’Etat et cette frange de la population. Cette année, la sortie du président de la République va intervenir dans un contexte particulier.

Elle se situera en effet au lendemain du double scrutin législatif et municipal organisé sur l’ensemble du territoire national. Bien plus, la sortie du président de la République dans ce cadre sera la première du genre depuis la fin du Grand dialogue national que notre pays a abrité du 30 septembre au 4 octobre 2019 et du message adressé à la Nation le 31 décembre 2019. Dans ce dernier, et après avoir fait le point de la situation générale du pays, le président Paul Biya soulignait alors que « C’est un Cameroun nouveau qui prend ainsi forme. Un Cameroun adapté au temps présent. Un Cameroun qui regarde vers l’avenir ».

Il s’agit donc d’un Cameroun où la jeunesse camerounaise, qualifiée à juste titre de « fer de lance de la Nation » a toute sa place dans l’œuvre de construction nationale. Par ailleurs, et pour rester en droit fil de l’actualité de la fin de l’année dernière, et du contexte dans lequel se célèbre cette édition de la fête de la Jeunesse, il y a lieu de souligner la promulgation, le 24 décembre dernier, de la loi portant Code général des collectivités territoriales décentralisées qui intervenait en plein préparatif du double scrutin de dimanche prochain.

Un texte à travers lequel le président de la République apportait des réponses aux attentes de ses compatriotes, eux qui n’ont eu de cesse de demander une plus grande implication dans la gestion des affaires locales. Difficile donc de ne pas faire le lien entre ces réponses du président de la République et le thème choisi cette année pour la 54e édition de la fête de la Jeunesse, à savoir : « Jeunesse, Paix, Décentralisation et participation à la gouvernance locale pour un Cameroun nouveau ». Le portail des camerounais de Belgique (@camer.be). Des jeunes qui seront nombreux dimanche prochain à prendre part à l’élection des députés à l’Assemblée nationale et des conseillers municipaux des 360 communes que compte le Cameroun, non seulement en tant qu’électeurs, mais aussi comme candidats au sein des différentes formations politiques engagées.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo