Cameroun, Fin d’année 2018: l’arrondissement de Bazou fête en toute originalité :: CAMEROON
Cameroun, Fin d’année 2018: l’arrondissement de Bazou fête en toute originalité :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Alain Ndanga, de retour de Bazou
  • mardi 01 janvier 2019 13:27:00
  • 2689

Cameroun, Fin d’année 2018: l’arrondissement de Bazou fête en toute originalité :: CAMEROON

Un événement à fort encrage social y a été organisé le 31 décembre 2018. Il était 18 h 30. Des jeunes dans l’euphorie, chantaient à tue-tête, écumaient les artères de la ville. Habillés en maillots enduits de poussières. Arboraient un trophée qui passait d’une main à une autre. Brandissant des enveloppes, « c’est la cerise sur le gâteau. Madame Tchagna Jacqueline, notre présidente de la section Ofrdpc Ndé-ouest sait nous donner de la valeur. Du coup, nous sommes heureux de vivre ici à Bazou », témoignait Roger Mouaffo, ayant reçu un prix individuel au terme d’une rencontre de football, ajouté au prix de l’équipe vainqueur, de celle vaincue, du meilleur buteur, de l’homme du match. Rendue à sa huitième édition, le tournoi de football de décembre, baptisé cette année « tournoi du septennat de Paul Biya», l’équipe de l’Ets Jacky (entreprise multi services) a dominé celle composée des hommes en tenue 1 but à 0. Un match où le jeu et l’enjeu ont fait parfait alliage. Le Fair-play, des gestes techniques, l’ovation du public, étaient au rendez-vous. La force de l‘expérience et la force de la jeunesse ont donné de la saveur à la fête. Des prestations artistiques et culturelles des artistes de renom, ont agrémenté la partie.

Bonne année !

Une rencontre qui a connu la participation de près de 600 personnes au stade municipal de Bazou. Soutenues par le Sous-préfet, les rois de Bagnou et de Bamaha, des chefs de quartiers, des forces de maintien de l’ordre. « Nous sommes heureuses d’avoir initié ce projet qui devient de fil à aiguille une institution. Au même titre que l’institution qui fait des dons depuis 13 années à la prison secondaire de Bazou. Notre objectif entant élue locale, c’est d’établir le mieux être et le mieux vivre dans notre environnement, surmonter la souffrance des autres, d’infléchir la courbe de l’exode rural en promouvant l’exode urbain. Surtout, au travers de ces activités, nous célébrons le vivre ensemble prôné par S.E Paul Biya. Vous avez vu vous-même l’adhésion que l’initiative suscite. L’année prochaine sera plus rayonnante », a expliqué Tchagna Rêve Angéline, promotrice du tournoi, par ailleurs, première adjointe au maire de la commune de Bazou.

A 19 h 45, la promotrice du tournoi était déjà à la résidence du Sous-préfet. « Nous attendons le discours du Chef de l’Etat. C’est un moment historique que nous allons vivre », a-t-elle expliqué. Ensuite, aux encablures de minuit, les populations qui avaient pris d’assaut la case communautaire de la ville du même nom, fredonnaient des chansons « bonne année, bonne année ». Au grand bonheur de la promotrice du tournoi : « nous avons passé une St Sylvestre de rêve. Aucun incident n’a été enregistré. Dieu était avec nous. Bazou restera ce havre de paix. Que Dieu Bénisse le Cameroun et notre guide S.E Paul Biya»

01janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo