Camer.be
Cameroun, Lago Motokoua Clotel : “Le e-commerce a changé la vision que j’avais de mon activité” :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Franck BAFELI
  • jeudi 11 octobre 2018 15:00:00
  • 1025

Cameroun, Lago Motokoua Clotel : “Le e-commerce a changé la vision que j’avais de mon activité” :: CAMEROON

Ce sont les déclarations de ce jeune commerçant qui a su imposer son activité dans le secteur du e-commerce et plus précisément chez Jumia Cameroun.

Ses débuts professionnels au Cameroun, c’est aux commandes d’une petite boutique au marché central dans la ville de Douala, mais grâce à un parcours extraordinaire et à la digitalisation de son activité, M. Clotel (comme il se fait appelé) est devenu un opérateur économique qui s’impose sur la plateforme Jumia notamment dans son secteur d’activité.

Dans cet entretien qu’il a accepté de nous accorder, ce natif de la région de l’Ouest revient sur son parcours et notamment le rôle joué par le numérique dans le développement de son activité.

Est-ce qu'on peut avoir une brève présentation de Candace ?

Je Suis Lago Matokoua Clotel, jeune entrepreneur et plus précisément commerçant camerounais. Ça fait plus de 10 ans que j’ai débuté mes activités au marché central dans la ville de Douala et aujourd’hui je cherche à étendre mes horizons partout où ce sera possible. Je suis passionné par l’entreprenariat et surtout le commerce et je commence à trouver une place dans le commerce électronique.

Quel est le secteur d’activité dans lequel tu exerces? Quel regard portez-vous sur ce secteur?

Mon activité est essentiellement dans le commerce des vêtements, des chaussures et d’autres accessoires de mode. Dans notre jargon, on qualifie cette activité de SHOPPING. C’est une activité qui est vieille comme le monde hein, elle n’est pas nouvelle aussi bien au Cameroun que dans d’autres pays. Je pense que comme dans toutes les activités, il y a des points positifs et négatifs. C’est une activité qui a sa place dans un environnement comme le nôtre, tout simplement parce que les gens doivent se vêtir, se chausser, bref se rendre beau au quotidien et cette activité doit satisfaire ce besoin. Maintenant, la concurrence déloyale et d’autres pratiques peuvent parfois nuir à son développement.

Pourquoi avoir donc décidé de vous lancer dans le commerce électronique?

Avoir une boutique dans une ville comme Douala et plus précisément au marché central, c’est bien pour lancer ses activités et se faire connaître. Mon ambition n’a jamais été de me limiter à vendre dans une zone géographique et à des personnes qui sont pratiquement les mêmes au quotidien. J’ai toujours voulu m’adresser à l’ensemble des populations du pays et même au-delà. Et le seul outil capable de me faire atteindre cette ambition, c’est internet à travers le e-commerce.

Qu’est-ce qui a changé depuis que vous avez lancé votre activité sur le web?

Internet a changé la vision que j’avais de mon activité. Je ne devrais pas le dire mais depuis que je suis engagé dans le commerce électronique, tout a changé: mon chiffre d’affaires, mes commandes, etc. Je reçois les commandes de la ville de Maroua alors que je suis à Douala, j’échange avec des clients qui sont à des kilomètres de moi et cela qui est magnifique. Le web m’a permis également de diversifier mes activités et de me développer un peu (sinon beaucoup) plus.

Qu’est-ce qui a motivé votre choix pour Jumia?

Parce qu’au départ Jumia était le seul sinon le plus connu. Ça fait quatre ans que je travaille avec cette plateforme donc vous pouvez comprendre que je fais partie des premiers partenaires de cette plateforme. Je ne suis d’ailleurs pas déçu au regard de tout ce que je vous ai expliqué, au contraire je dois saluer le travail abattu. Jumia est une tribune importante pour les PME et les petits commerces au Cameroun.

Quels sont vos projets pour les 05 prochaines années?

Je vais commencer par cette année parce que que cinq ans c’est un peu loin. J’envisage d’ouvrir d’autres boutiques dans d’autres quartiers d’ici la fin d’année. Je souhaite vraiment installer “Maison de Parfum” (Nom de ma marque) partout dans le pays et avec la volonté, j’y arriverai. Cependant le Black Friday est un évènement que je ne souhaite pas manquer cette année. C’est un évènement commercial international et je ne pourrai pas le manquer. Tout le mois de novembre, il y a aura des soldes inédits et ce, sur tous mes produits sur Jumia.

11oct.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo