Camer.be
ÉTATS-UNIS :: Quincy Jones, Chris Tucker et Oprah Winfrey descendants d'esclaves camerounais... :: UNITED STATES
ÉTATS-UNIS :: SOCIETE ÉTATS-UNIS :: Quincy Jones, Chris Tucker et Oprah Winfrey descendants d'esclaves camerounais... :: UNITED STATES
  • Le blog de Alex Devechio : Alex Devechio
  • vendredi 31 août 2018 11:01:00
  • 3088

ÉTATS-UNIS :: Quincy Jones, Chris Tucker et Oprah Winfrey descendants d'esclaves camerounais... :: UNITED STATES

La tendance est à la recherche de ses origines, et toujours plus d’Afro-américains effectuent un test ADN pour remonter jusqu’à leurs racines. Ainsi beaucoup d'entre eux se sont découverts des liens avec les tribus camerounaises. Parmi ces curieux, on dénombre de grandes stars des États-Unis, du petit et du grand écran, ou encore de la musique ; dont les origines sont ancrées au Cameroun.

La technologie des tests ADN existe depuis plusieurs années et ce processus coûte désormais beaucoup moins cher. Il est possible de décoder l’ADN humain depuis la création du “Human Genome Project”. Ces recherches ont été menées en 1990 à 2003 pour un coût estimé d'au moins 3 milliards de dollars.

Deux ans avant la fin des travaux, En 2001, le travail d’un séquençage partiel d’ADN coûtait une centaine de millions de dollars. Ce prix a ensuite été divisé par dix en 2007, et cette baisse ne s’est pas arrêtée depuis. Actuellement, il est possible d’effectuer un test ADN pour seulement 99 dollars, rendant facile pour les Américains de s’y soumettre.

Une avancée au service des Afro-américains

Les racines des Afro-americains leurs ont été volées par l’esclavage et la traite transatlantique. Ils ont perdu ce lien avec leurs origines. Désormais, ils ont la possibilité formidable de redécouvrir leurs origines et de se construire une identité grâce à ces tests ADN.

Contrairement aux citoyens des Etats-Unis ayant des origines européennes ((dont pour beaucoup le nom de famille suffit à connaître de quel pays ils sont issus), il n’était tout simplement pas envisageable pour les Afro-américains de connaître leurs origines exactes... la traite négrière les privant de mémoire et d'histoire.

Cette soif de connaissance de la part des descendants des esclaves a donné l’idée à des entreprises privées de leur donner l’opportunité d’en apprendre davantage sur leurs racines.

Par exemple, l’acteur Chris Tucker a appris grâce à un test ADN qu’il descendait des peuples Ewondo et Bamiléké. D’autres ont aussi des origines au sein du peuple Bamiléké, comme la présentatrice de télévision et productrice vedette Oprah Winfrey, de même qu'Erykah Badu, chanteuse et musicienne.

Le peuple Babungo, quant à lui, compte parmi ses descendants l’acteur et réalisateur Blair Underwood. Le légendaire producteur de musique Quincy Jones a, pour sa part, découvert qu’il avait des racines au sein de l’ethnie Tikar.

Néanmoins, il faut nuancer les résultats. L’analyse d’ADN mitochondrial (celui ne se situant pas dans le noyau de la cellule, et donc uniquement transmis par la lignée maternelle) ne donne pas d’informations précises sur la lignée du père.

Au fil des générations, les origines se sont mixées entre elles et l’on obtient plusieurs origines dans son ADN. Nous sommes ainsi tous issus de plusieurs mélanges et l’on peut retracer plusieurs origines, comme Quincy Jones qui a découvert également des origines écossaises ! Il peut ainsi s’habiller aussi bien d’un tissu toghu que d’un kilt.

31août
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo