CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON

CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON

CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON
CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON
Quatre personnes ont également été tuées et une quinzaine d’autres interpellées lors de la descente effectuée par les forces de l’ordre.

Un important stock d’armes automatiques et artisanales a été saisi dimanche 12 novembre 2017, aux environs de 4h du matin au lieu-dit Bafia dans le village Muyengue, après Muyuka dans la région du Sud-ouest. Le stock constitué d’une vingtaine d’armes a été saisi dans des domiciles lors d’un bouclage effectué par près de 800 hommes en tenue venus des différentes villes de la région.

«Arrivés à 4h, nous avons débuté des fouilles dans les domiciles. En plus des armes, nous avons arrêté une quinzaine de personnes. Le stock d’armes a été envoyé en lieu sûr. Une enquête a été ouverte », rapporte une source au Jour. C’est aux environs de 13h, que les fouilles ont cessé a-t-il ajouté.

Cette source révèle que lorsque les hommes en tenue quittaient les lieux, les populations avaient laissé un message sur le tableau d’une école, leur interdisant de ne plus revenir chez-elles. Lors de la descente des gendarmes, policiers et militaires, la mission mixte fait face à un poste de contrôle ponctuel créé par les populations pour la fouille des véhicules qui entrent et sortent de cette localité.

La situation dégénère lorsqu’un  contrôleur reconnait l’indic des gendarmes à bord d’un véhicule.  «Les contrôleurs ont demandé 50000F. CFA au conducteur de camion qui était juste devant nous. Tous les véhicules qui transportent les marchandises pour Douala subissent des inspections au quotidien et sont contraints de payer ce montant. Pendant la négociation avec le chauffeur du camion, les contrôleurs ont reconnu l’indic de la gendarmerie à bord d’un autre véhicule et l’ont abattu », relate une source.

La riposte des hommes en tenue a laissé trois personnes du poste de contrôle sur le carreau. D’après notre source, la localité de Muyengue n’a pas de brigade, ni de poste de police. Ces populations ont installé elles-mêmes leur commissariat dans les locaux d’un lycée et ont aussi un «sous-préfet ». Elles ont toute une administration qui n’est pas connue du gouvernement, apprend-on.

© Source : Le Jour : Hélène Tientcheu

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Epervier
CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON Canada (Montreal)
Les populations du Cameroun n'ont donc pas besoin du régime néo colon pour gouverner leurs affaires.
pa''a tagne
CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON Switzerland
@epervier oh !
LA PREUVE, 4 morts, ou 4 zombiens
Epervier
CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON Canada (Montreal)
Parmi les quatre morts, trois sont tués par les forces du régime néo colon
gabson
CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON Germany (Karlsruhe)
et la quatriéme par qui?

quelle est cette mauvaise foi! On lit un article qui dit que des terroristes ont assassiné un homme et les forces de l'ordre ont riposté, on réussit á ne compter que les trois terroristes neutralisés!!!
zed2three
CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
le plus inquiétant est que ce stock d'armes n'ait été découvert que le 12 novembre,on peut donc conclure à une déficience du maillage sécuritaire et un impératif réaménagement du renseignement de proximité

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON
Martial BISSOG en causerie avec SOPIEPROD VOL 1
évènement
CAMEROUN :: Muyengue : Un stock d’armes saisi dans le Sud-ouest :: CAMEROON
actuellement sur le site