Camer.be
Allemagne: L´appel de l´ambassade à la diaspora:  »Ne plus se transformer en mendiants lors des urgences » :: GERMANY
ALLEMAGNE :: DIASPORA
  • copy; camer.be : Issa-Behalal
  • mardi 14 juillet 2015 13:51:34
  • 11561

Allemagne: L´appel de l´ambassade à la diaspora: »Ne plus se transformer en mendiants lors des urgences » :: GERMANY

"L´image du Cameroun est ternie lorsque nous allons demander de l´aide à des pays tiers pour des dépenses de 4000 Euro alors que vu le nombre de membres de notre diaspora, á savoir 15.000, il suffira d´1 euro de chacun pour avoir 15.000 Euro". Ainsi s´est exprimée madame Brigitte Lucie Abessolo Mvoué,Premier Secrétaire (Affaires Culturelles) á l´ambassade du Cameroun en Allemagne, à la première édition des Camer Germany Awards le 4 juillet 2015 à Berlin.

Prenant la parole au nom de Son Excellence Jean Marc Mpay, ambassadeur du Cameroun en Allemagne, qui honorait de sa présence le même jour une cérémonie sur « les Enfants et leur avenir » á Dortmund, madame Brigitte Lucie Abessolo Mvoué,Premier Secrétaire (Affaires Culturelles) á ladite ambassade a solennellement félicité Serges Ghomsi Ossalobo, l´initiateur de la première édition des Camer Germany Awards 2015 à Berlin, pour les objectifs nobles visés par l´évènement, à savoir primer l´action et l´excellence de la diaspora camerounaise en Europe.

Madame Abessolo en a profité pour lancer deux vibrants appels á la diaspora camerounaise faite d´intellectuels de haut niveau, d´entrepreneurs au leadership confirmé, de gestionnaires chevronnés et d´hommes et de femmes laborieux pour continuer á participer au processus de développement de notre pays. Mais cela passe aussi par la solidarité collective.

Ainsi donc, il s´agira de  "mettre sur pied un mécanisme devant lever des fonds ponctuels lors des urgences, comme le transfert au Cameroun des restes d´un défunt". Car, dit-elle, " l´image de marque de notre pays se trouve parfois ternie lorsque nous nous transformons parfois en mendiants. Il nous est loisible d´aller demander de l´aide à des pays tiers pour des dépenses de 4.000 Euros alors que, vu le nombre de notre diaspora á 15.000 personnes, il suffira d´1 Euro de chacun pour avoir 15.000 euros".

Pour ce faire, madame Brigitte Lucie Abessolo Mvoué propose la mise en place d´une coordination des différentes associations camerounaises en Allemagne; qu´importe leur caractère tribal, comme les associations villageoises nombreuses dans ce pays; national comme le challenge camerounais ou les associations des étudiants camerounais; professionnel comme l´association des médecins camerounais ou celle des ingénieurs et bien d´autres encore. C´est donc cette coordination nationale qui lèvera des fonds en cas d´urgence, selon un mécanisme dûment pensé.

"Loin de faire une leçon" poursuit-elle avec la modestie qui la caractérise,"nous formons une famille et on peut se dire certaines choses surtout si nous avons librement décidé de participer au développement de notre pays et de parfaire son image.

Le second appel de l´attachée culturelle de l´ambassade du Cameroun en Allemagne a porté sur une structure d´apport financier aux projets de développement de notre pays. Le CaDiDec, sorte de banque de la diaspora camerounaise lancée lors du challenge camerounais de 2009 à Cologne "mérite d´être appuyé", selon les propos même de la représentante de l´ambassadeur á la première édition des Camer Germany Awards 2015 à Berlin. Il s´agit d´augmenter les moyens d´intervention de cette structure financière; ceci est possible au regard du nombre (quantité) des camerounais en Allemagne(15.000 âmes) et de la qualité, deux atouts dont trop peu de diasporas africaines en Allemagne peuvent s´en vanter.

 

© camer.be : Issa-Behalal
14juil.
Lire aussi dans la rubrique DIASPORA
Vidéo