RD CONGO :: RDC: Joseph Kabila ne sera pas candidat à sa propre succession! :: CONGO DEMOCRATIC

RD CONGO :: RDC: Joseph Kabila ne sera pas candidat à sa propre succession! :: CONGO DEMOCRATIC

RD CONGO :: RDC: Joseph Kabila ne sera pas candidat à sa propre succession! :: CONGO DEMOCRATIC
RD CONGO :: RDC: Joseph Kabila ne sera pas candidat à sa propre succession! :: CONGO DEMOCRATIC
Selon des informations de POLITICO.CD, le Président congolais, qui avait promis de respecter la Constitution, a désigné un haut cadre du parti au pouvoir pour le succéder. Jusqu’au bout, une aile dure du pouvoir aura tenté de persuader le président Joseph Kabila de briguer un nouveau mandat, malgré l’interdiction Constitutionnelle.

En mai 2018, un parti de la majorité,  le Mouvement des indépendants réformateurs (MIR), annonçait même sa décision de déposer la candidature du président sortant à la cette présidentielle du 23 décembre.”La Constitution interdit le renouvellement du mandat,  mais elle n’interdit pas que la même personne rempile plus de trois mandats“, argumentait le président du MIR, l’avocat Stanley Mbayo, affirmant qu’il va bientôt “aller voir la CENI” pour le dépôt de cette candidature.

Washington a dit non!

Le 19 juillet, devant la nation, Joseph Kabila affirme qu’il respectera la Constitution, sans toutefois dire clairement s’il compte ou pas se représenter. Si le président reste flou, c’est en effet parce qu’au même moment, des émissaires sont des envoyés auprès des pays de la Communauté internationale pour “vendre l’idée” de son maintien au pouvoir. A Washington, des Kabilistes ont pris le pouls de l’administration Trump, tentant, jusqu’à la dernière minute, d’obtenir gain de cause.

Cependant, les espoirs d’un nouveau de Kabila seront définitivement enterrés.  L’ambassadeur américain adjoint à l’ONU, Jonathan Cohen, s’emporte lors d’une réunion du Conseil de sécurité : « Nous attendons du président Kabila qu’il respecte la Constitution, il n’est pas éligible pour un troisième mandat selon la loi congolaise”, lance-t-il devant l’assemblée.

Pour aller plus loin, le diplomate américain enfonce: “Les Etats-Unis regrettent que le président Kabila n’ait pas saisi l’opportunité de son discours du 19 juillet pour clarifier ses intentions. La population congolaise attend depuis presque deux ans, le président Kabila a promis de respecter la Constitution et l’accord de la Saint-Sylvestre. On est à cinq mois des élections. Le temps de la gesticulation est terminé ».

Dans les coulisses, le Congrès se prépare à nouvelle des “sanctions massives” congolais des officiels congolais dans le cas d’une candidature du Président sortant. A Kinshasa, Kabila finalement par décider de prendre ses responsabilités face aux différentes factions de sa famille politique, mettant en place le plan de “dauphinat” minutieusement préparé depuis plusieurs mois.

© Source : POLITICO.CD


REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Anthony Baffoe rencontre Milla et les anciens lions
Anthony Baffoe rencontre Milla et les anciens lions
Facebook
réclame
partenaire
RD CONGO :: RDC: Joseph Kabila ne sera pas candidat à sa propre succession! :: CONGO DEMOCRATIC
S.E. ABDOU LATIF Coulibaly Ministre de la Culture du Sénégal au Festival des Continents
évènement
RD CONGO :: RDC: Joseph Kabila ne sera pas candidat à sa propre succession! :: CONGO DEMOCRATIC