Canada- Cameroun, Diaspora : L’incroyable parcours de Patrice NGASSAM, officier déserteur de l’armée Camerounaise
Canada- Cameroun, Diaspora : L’incroyable parcours de Patrice NGASSAM, officier déserteur de l’armée Camerounaise

Canada- Cameroun, Diaspora : L’incroyable parcours de Patrice NGASSAM, officier déserteur de l’armée Camerounaise

Canada- Cameroun, Diaspora : L?incroyable parcours de Patrice NGASSAM, officier d?serteur de l?arm?e Camerounaise
Canada- Cameroun, Diaspora : L?incroyable parcours de Patrice NGASSAM, officier d?serteur de l?arm?e Camerounaise
Gascoigne comme nous l’appelions à Ngoa-Ekélé est tout d’abord un étudiant studieux et brillant. En 3eme année du cycle licence en mathématiques pures et appliques à l’UY1, il s’engage volontairement dans l’armée de l’air Camerounaise comme sous-officier. En Septembre 1996, il s’envole pour la France, plus précisément à l’école des sous-officiers de l’armée de l’air, où il en sort 18 mois plus tard avec un brevet de mécanicien cellules hydrauliques option aéronefs et vecteurs. A son retour au Cameroun, il est affecté à la base aérienne de Yaoundé et promu Caporal en Avril 1998. C’est muni de grade qu’il valide sa dernière unité de valeur qui le rend détenteur d’une licence de Mathématiques de lUY1 en Juin 1998. On peut affirmer qu’à cette date, il fut le « soldat le plus instruit, au grade le plus bas » au sein de l’armée de l’air Camerounaise. Au groupement des moyens techniques de la base aérienne, il est commis à la maintenance des avions de combat qui y sont stationnés, responsabilités qu’il assume avec fierté, enthousiasme et intégrité remarquables. C’est donc sans objections particulières que la hiérarchie militaire lui accorde la possibilité de poursuivre une formation d’ingénieur à l’Ecole polytechnique de Yaoundé. Il présente le concours d’entrée en 2e cycle de cette école en Juin 1999 et intègre la 3e année du Génie Informatique de l’ENSP en Septembre 1999. Parallèlement à sa formation académique, sa carrière militaire suit une progression normale et sans faute, il est promu successivement Caporal-Chef, Sergent et Sergent-Chef. C’est avec les attributs et qualités de Sergent-Chef qu’il présente son mémoire de fin d’études à l’école polytechnique en Juin 2002. En Aout de la même année, il intègre les Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan en France pour y suivre sa formation d’Officier. Pendant les 2 années passées en terre Bretonne, il obtiendra sur le plan militaire son diplôme de chef de section et au plan académique un Mastère spécialisé en Réseaux de Télécommunications et Sécurité des Systèmes d’Information. Avec une fois de plus l’accord de la hiérarchie militaire Camerounaise, il choisit la Gendarmerie comme arme de spécialisation et intègre l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale à Melun en région Parisienne en Aout 2004. Dommage pour le Cameroun, le tout premier Officier de Gendarmerie Camerounaise diplômé en Sécurité routière, prendra la décision de quitter définitivement le métier des armes dès la fin de sa formation en juillet 2005.

Nous avons retrouvé les traces de ce compatriote au Canada qui a accepté de répondre à quelques une de nos préoccupations.

Bonjour Mr NGASSAM. Auriez-vous quelques éléments à ajouter sur le descriptif de votre cv comme décris ci-dessus ?

Parler de mon CV est un peu trop dire, vous vous êtes limités et focalisés sur une période particulière de ma vie. Sur cette période d’intérêt de votre part, on ne peut pas faire mieux comme résumé.

Pourquoi avoir pris la décision de quitter l’armée Camerounaise lorsqu’on sait qu’un officier Camerounais n’est pas le plus misérable.

Votre postulat de base est m’inspire un sourire désapprobateur. Serait-on et demeurerait-on Officier pour éviter d’être dans le groupe « des plus misérables » ou jouir de certains privilèges ? Vous avez en face de vous le parfait contre-exemple pour mettre à mal cette manière de voir et percevoir le militaire Camerounais.

Pour revenir à votre question, à savoir pourquoi ai-je choisi de quitter cette institution ? Je répondrai simplement par devoir de cohérence vis-à-vis de ma conscience. Il m’était impossible de concilier mon rejet ABSOLU de la colonisation et la défense d’un pur produit de cette colonisation : entité appelée Cameroun. J’ai la faiblesse de penser et croire que la colonisation n’a eu aucune conséquence positive vis-à-vis des peuples et territoires colonisés d’Afrique.

C’est quand même lourd de conséquence non ?

Il va s’en dire qu’on ne prend pas une décision pareille aussi légèrement. J’ai servi au sein de l’armée Camerounaise en tant qu’homme de troupe avec pour seule obligation d’obéir. Mes années passées en formation d’Officier m’ont beaucoup bouleverse car en plus d’obéir, j’étais préparer à mener, diriger et influencer des hommes et des femmes. Nos cours d’éthique et déontologie étaient de véritables séances de torture morale pour moi. Je me devais de trouver un sens à mon engagement en rapport à la spécifité militaire qui est celle de donner et recevoir la mort ! Contrairement à mes camarades Français qui pouvaient très facilement trouver des éléments historiques et factuels transcendantaux tels que la Gloire-Liberté-Puissance, justifiant leur engagement, chez moi c’était vide et traumatisme. En me référant a l’histoire Camerounaise telle qu’elle m’a été transmise, ce qui me venait à l’esprit me cassait les ailes : Fernando Po, Rivière de Crevettes, Esclavage, travaux forces, Maquisards, Indépendance et autre Unification. En un mot, rien dans ce passé historique pouvant me pousser à donner ou recevoir la mort au nom du « Cameroun ». En analysant l’actualité contemporaine de cette époque (années 2003 -2004) dans un prisme purement Camerounais, nous étions en plein conflit avec le Nigeria au sujet de la presqu’ile de Bakassi. L’armée Camerounaise était en position de guerre pour défendre son « intégrité territoriale » face à l’ogre Nigérian. N’était-ce pas suffisant pour justifier mon engagement ? Malheureusement Non. Au-delà des proclamations superficielles faites ici et là, quel Camerounais peut justifier que Bakassi fait partie du Cameroun sans se référer aux récits coloniaux? Quel Nigérian pourrait-il justifier également que Bakassi soit Nigérianne ? Au demeurant, c’est même quoi le Cameroun ? Qu’est-ce qui de moi un Camerounais ? Qui se rappelle du nom du premier soldat mort pour le Cameroun a Bakassi ? Le nom du dernier ? A quoi ça servirait de « donner et recevoir la mort » si on n’est pas célébré ou reconnu par la postériorité ? Si la moyenne ou majorité de mes ex-camarades s’en accommodent, j’ai toujours refusé appartenir à la moyenne.

On comprend aisément que vous ne vouliez pas servir sous le régime de Yaoundé mais pourquoi donc avoir fait allégeance au drapeau vert rouge jaune.

C’est vous qui invitez le régime dans notre entretien. Comme vous le faites, je vais vous répondre une fois de plus par devoir de cohérence. Pourquoi le Cameroun a-t-il à sa tête un Président de la République ? C’est quoi une république ? Pourquoi la plupart des « pays » d’Afrique ont comme couleur de drapeau la combinaison de couleurs Vert-Rouge-Jaune ? Pourquoi les juges ayant condamné Ernest Ouandié et tout récemment André Blaise Essama sont masques en blond ? D’où proviennent les armes utilisées pour assassiner Um Nyobe ? Tout ceci ne vous renvoie pas à la colonisation ? Le Cameroun dans sa forme de 2005 ou même de nos jours assume pleinement son statut de vestige colonial et refuse de rompre avec ce passe. On ne peut pas être contre la colonisation et servir le colon fusse-t-il par personne interposée.

Quel a été la réaction de vos supérieurs après votre départ ?

Je suis parti sans demander leur avis, par conséquent je n’ai consacré aucun effort pour connaitre quelle peut avoir été leur réaction.

Et votre nouvelle vie au Canada ; Militaire ou civil ?

Je suis dans la vie civile depuis mon arrivée au Canada.

Et votre intégration au Canada, facile ou emprunte de difficultés.

L’enseignement le plus important reçu de mes stages commandos est la suivante : « Les chemins les plus difficiles sont les moins bien protégés. » J’en ai fait mienne, je puis vous rassurer que ça m’a beaucoup apporte dans mon intégration et mon installation au Canada.

Imaginez-vous revenir un jour au Cameroun et réintégrer les rangs ?

Il m’arrive de faire des cauchemars, le scénario que vous venez de décrire en est un.

Votre départ a-t-il inspiré certains de vos anciens collègues ?

Pas à ce que j’en sache. Tous mes ex-camarades servent avec fierté et bravoure leur pays.

Votre regard actuel sur l’armée Camerounaise que vous avez quitté

Cette armée fait face à des défis nouveaux qui commandent des idées et dynamisme nouveaux pour y faire face.

Le General Meka, malgré toutes les qualités qui lui sont reconnues, ne peux pas ou plus incarner ce renouveau. Avoir pour leader, un homme né avant les indépendances, âgé de 76 ans est handicap dans modernisation et la lutte contre le terrorisme auquel fait face l’armée Camerounaise. Il a été formé pour mater les « rebellions » et non le terrorisme. J’en connais en son sein d’intrépides, jeunes et dynamiques hommes dont l’enthousiasme à servir est inversement proportionnel a la confiance à eux accordée

C’est l’occasion de louer la bravoure de tous ces hommes qui sont en première ligne face à Boko Haram malgré le peu de considérations et de moyens mis à leur disposition. Le terrorisme ne tient pas compte des frontières étatiques dans son approche, cette doctrine devrait également être appliquée par les états qui combattent le terrorisme. Le Cameroun, livré à lui-même, ne peut pas venir à bout de ce phénomène. Les terroristes ayant le temps pour eux. L’évolution récente, quoique tardive dans la mise en commun des moyens et mutualisation des efforts entre le Cameroun, le Tchad, le Niger et le Nigeria a été quelque chose de positif à observer. Espérons que la fin de ce conflit consacrera le début d’une prise de conscience collective en vue de la dématérialisation des frontières coloniales entre ces différents pays.

Votre regard sur votre pays le Cameroun.

Le Cameroun dans sa structuration et son fonctionnement est une véritable fractale, vue sous cet angle, ce que j’ai dit plus haut au sujet de l’armée vaut pour l’ensemble.

Un message à la jeunesse Camerounaise

L’Union Européenne à laquelle appartiennent la France et le Royaume-Uni c’est la première puissance marchande du monde, 25% du PIB mondial, 2 pays sur 5 au conseil permanent de sécurité de l’ONU. Malgré cette puissante assise économique, politique et militaire, le besoin d’union est une quête permanente pour la plupart des pays membres de cet ensemble. René Dumont avait sans doute raison de dire au lendemain de « l’indépendance » que le Cameroun était mal parti, la sacralisation des frontières coloniales, plus globalement des acquis coloniaux en est la raison principale. Il est un leurre de croire, parce que la France ou le Royaume-Uni nous l’ont fait croire que le Cameroun dans sa structure actuelle est viable et attrayant sur la scène mondiale. Le PIB de l’Afrique réunie représente moins de 2% du PIB mondial. Le salut passe par une intégration effective de tous les pays du continent, la disparition effective des frontières et barrières entre états est une nécessité absolue. Le Cameroun n’a pas été créé pour le bien-être des populations incluses dans ce territoire mais pour le bien et le rayonnement international de la France. Le Cameroun a conquis tout ou partie de territoires appartenant aux Bamileké, Fang-Béti Sawa, Bakweri, Pygmées et autre Moundang (Dieu me pardonne, liste non exhaustive) sans se prévaloir de l’avis de ses peuples, il ne fera rien pour l’essor de ces peuples car ce n’était pas l’objectif de ces conquêtes. S’il est techniquement difficile, voire impossible à chacune des micro-nations de se libérer de la mainmise et l’emprise coloniales, une prise de conscience collective s’impose à tous à l’échelle du continent pour redéfinir notre identité et être maitre de notre propre destin. Tant qu’on se bombe le torse, fier d’être Camerounais, nous causons un grand tort à l’Afrique et renforçons tous les jours la France.

Le mot de la fin

Je vous remercie de m’avoir accordé un peu de votre temps. Continuez votre travail d’éveil des consciences des populations Africaines.

© Camer.be : Hilaire SOPIE

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

vraigars
Pas très cohérent à mon avis,mais bon,il a fait un choix et l'assume,cela au moins est respectable.
Ribambai
on aura du mal à sortir la tête de l'eau avec un ancêtre de président de 84 ans.
le-fermier
Ngassam, arrêtes ta pantalonnade, tu as fais un choix opportuniste. POINT. Pour rester cohérent, ta position actuelle ne permet pas de mieux réparer les déviances qui t'ont poussé à déserter de l'armée camerounaise. Meka est agé de 76 ans, soit. Mais en désertant, je me demande si tu as plus de chances de le remplacer et redorer l'image de l'armée camerounaise.
Stigmatisez la colonisation et la subordination de l'armée camerounaise à un pouvoir colonial est facile. En vous mettant en situation de déserteur, vous évoquez le devoir de cohérence auquel vous semblez tenir tant, si vous teniez tant à être cohérent, il y a des passerelles prévues pour se faire libérer de l'armée. Vous auriez le courage de demander votre libération. Vous avez préféré la fuite. Peut-être qu'en marge de la société canadienne, vous trouverez meilleure position pour remettre de l'ordre dans la maison de Um Nyobe, Felix Moumié et autre Ernest Wandié. Ceux là étaient des hommes et non des lâches.
le-fermier
Cher Ngassam
Vous commencez par être mécanicien sur les aéronefs de l'armée et vous migrez à la gendarmerie lorsque vous faites vos classes d'officier à St Cyr puis à Melin. Ce n'est pas par hasard. Vous aviez calculé votre coup et vos choix n'étaient pas le fruit d'un quelconque hasard. Nous avons tous l'activité des gendarmes au Cameroun. Vous êtes de un fin calculateur. Vous tenez vraiment à ce que je vais appeler une cohérence sélective.

Les usagers ont peut-être été sauvé d'un spécialiste de la tracasserie. Car en restant dans l'armée comme gendarme, il est certains que vous aurez été un cauchemar pour les usagers. Allez au Canada, c'est peut-être le moindre mal pour les camerounais.
vraigars
@Bifaka Bilolo,j'ai l'impression que ce frère condamne le pays parce qu'il a l'histoire qu'il a.Mais on ne change pas l'histoire,on l'acquiert,l'intègre et on s'efforce de préparer un avenir meilleur.Le Cameroun n'a jamais choisi d'être une colonie occidentale,ni d'être victime du viol qu'est la francafrique.A propos de viol,c'est un peu comme s'il rendait la victime responsable du forfait subi.
vraigars
@ Bifaka Bilolo,J'en conclue tout simplement que ce frère a probablement une très bonne formation militaire et technique ( je n'en sais trop rien,je suis en tout cas mal placé pour le juger sur ce plan),mais il n'a pas vraiment intégré toute la subtilité de l'histoire et surtout ses implications,mais bon,je respecte son choix.Y'a des gens qui pour certaines raisons ( parfois personnelles ) ont décliné des offres et distinctions aussi prestigieuses que le prix Nobel,pourquoi pas lui? Au demeurant (et il l'a bien dit)quand on entre dans les armées ,ce n'est normalement pas pour faire fortune,quoique nous ayons la preuve contraire chez beaucoup au pays hélas...
Epervier
Parlant d'intégrer l'histoire, le Cameroun n'a jamais été une colonie de personne ni d'aucun pays
Epervier
Mr NGASSAM

Vous me voyez heureux de faire votre connaissance

Heureux de constater qu'il y a de nombreux Hommes d'honneur dans notre cher pays le Cameroun

Votre parcours est exemplaire et profondément patriotique

Quelque soit le cheminement qui a été votre, dès que vous avez senti que la voie que le métier des armes au Cameroun entrait en conflit avec les valeurs fondamentales qui vous animent, vous avez pris congé du système

Bravo!

Je salue aussi votre instinct de survie qui vous a poussé à partir sans le dire aux néo colons au pouvoir

Songez à vous engager dans la lutte pour notre libération
gabson
tout en respectant la vie privée, et tenant compte des non-dits, j'ai du mal á me satisfaire du Parcours de mr Ngassam! C'est un déserteur qui doit á l'Etat du CAMEROUN! S'il est fier de brandir aujourd'hui ses parchemins, il oublie que c'est grace á cette armée dite coloniale!!!

Et c'est ici qu'il faut saluer les pots de @Vraigars, car notre HISTOIRE, c'est celle-lá, que nous Devons assumer et dont nous devons peaufiner l'AVENIR!

Le mérite des Meka et autre sera d'avoir réussi l'exploit, en l'espace de 50 ans, de donner les formes structurelles á l'Etat du CAMEROUN!!!

Seuls les irresponsables parcourent la terre entiére disant que les autres n'ont rien fait, sans nous dire quel pays, ayant le meme contexte et la meme histoire que le CAMEROUN, se Porte si mieux!!!!

Quand on n'a JAMAIS rien géré, ni les hommes et femmes, ni aucune structure, la critique inutile est facile et simpliste!!!!
vraigars
Vous savez très bien @Epervier que quand vous dites que le Cameroun n'a jamais été colonie de personne,c'est juste un jeu de mots juridique,et une simple question de terminologie.Soit,notre pays a été protectorat allemand,puis sous mandat de la SDN,puis sous tutelle de l'ONU mandat et tutelle confiés au Royaume uni et à la France,mais dans les faits,qu'en était -il? Une simple hypocrisie internationale.Et quid du statut du pays entre 1916 et 1919? Entre 1940-1945?Nous n'étions pas mariés,mais en union libre qui a donné des enfants et des acquisitions de biens meubles et immeubles.Beaucoup de mariages ne donnent pas lieu à ces résultats.
Epervier
@VRAIGARS

En considérant que tout mot est équivalent à tout autre mot, il n'y a plus ni de justiciables ni de de juges.
Le bien devient le mal

L'injustice et la justice deviennent équivalents

Il n'y a plus de criminels ni de victimes

Soyez sérieux
Sortez de votre bulle d'esclave soumis

Devenez un Homme... Libre.

Et vous verrez le monde différemment

Le Cameroun n'à jamais été une colonie

C'est tout
vraigars
@Epervier,je ne suis pas sur d'avoir bien saisi votre derniere demonstration,vous me pardonnerez je crois,de ne pas etre aussi intelligent que vous,chacun son niveau.Tout au plus ai-je appris que j'aurais une mentalite d'esclave,soit.
Mais j'ai la faiblesse de croire que les mots ont des definitions qui bien sur peuvent varier selon les contextes.Mais par-dela la terminologie,il ya des realites.on n'oeuvre malheureusement pas sur des concepts,mais bien sur des realites
gabson
@Vraigars, vous êtes dans un engrenage sans issue. Car certains compatriotes disent vouloir combattre le colonialisme et le néocolonialisme, mais au détour du chemin, les mêmes vous affirment sans rire que le CAMEROUN n'a jamais été une colonie!!!! De cette affirmation ni fondée ni argumentée, ils vous balancent des choses!
Or,
1- de facto, le CAMEROUN a été colonisé;
2- de jure, le CAMEROUN a simplement été victime du démon france, qui a outrepassé ce que prévoit le DROIT!!!

Ainsi, dans les faits, il n'y a aucune différence entre Gabon, Congo, RCA, Tchad...et le CAMEROUN, malgré le droit!!!
WiseMan
EPERVIER #14,

Qui traites-tu donc de "neo-colon" au Cameroun qui n'a "jamais ete colonise"????

Tes contradictions frisent parfois la pschysophrenie. On ne sait plus par ou donner la tete avec toi...
Epervier
@VRAIGARS

Merci pour votre réaction

Le Cameroun n'à jamais été une colonie;
C'est un fait.; un fait absolu, irréversible.

Les criminels impérialistes qui détruisaient l'Afrique lors de leurs "explorations" avaient légalisé leurs crimes en se partageant "leurs colonies" respectives.

Un pays impérialiste qui allait commettre des crimes en dehors du territoire que les autres pays criminels d'Europe avaient reconnu comme faisant partie de " leurs colonies" commettait automatiquement un crimes punissable par ses propres lois.

Nous sommes donc ici face au moins à un problème juridique et justiciable.

Je vous ai attribué une mentalité d'esclave parce que malgré les faits et la loi en votre faveur vous combattez pour être sans droit.

Les crimes qu'ont commis tous les pays européens qui ont illégalement occupé le Cameroun selon leurs propres lois sont des crimes pour lesquels ils devront être poursuivis.

Je sais que pour cela il faudra peut-être combattre
Epervier

Des impérialistes ont manipulé l'organisation des nations unies pour s'installer au Cameroun e5 commettre des crimes

Cela ne signifie en rien fût une colonie

Le Cameroun n'à jamais été une colonie

Une néo colon ne peut comprendre certaines choses

Car déjà pour être néo colon il faut souffrir d'un déficit cognitif et de personnalité catastrophique
Il faut être mentalement malade

Ou au moins, un crétin
vraigars
En l'occurence aucun camerounais n'a jamais ete colon et done encore moins neo colon en consequence,vos qualificatifs pour le moins epices ne sauraient lemur etre opposes
Epervier
La fin du message #18 à été tronquée

Je peux tenter de la reproduire mais elle ne sera pas dans son intégralité d'origine

Cela ressemblait à " je sais que pour cela il faudra peut-être combattre des camerounais suppliant de garder l'étiquette de colonisé ; il faudra peut-être faire face à des compatriotes se battant pour que l'histoire leur attribue un 《maître esclavagiste 》afin qu'ils donnent un sens à leur existence ... Mais je sais aussi qu'au Cameroun il y a des Hommes libres. Et les Hommes libres gouverneront notre pays"

Epervier
@VRAIGARS

#20

Les gouvernants au pouvoir au Cameroun sont un ramassis de destructeurs et de prédateurs.
Ils présentent les mêmes symptômes que présentaient les envahisseurs étrangers dans les pays colonisés d'Afrique.

Mails ils ne sont pas des étrangers venus de contrées jadis inconnues...Ce sont des gens du pas.
Les crétins du pays, tous identifiés et portés au pouvoir par la fraude électorale et la puissance militaire de l'impérialisme satanique
Epervier
@VRAIGARS

#20 suite...

Ces individus, crétins congénitaux, sont des Néo colons

Colons par leur comportement qui fait penser aux envahisseurs étrangers destructeurs et prédateurs,
Mais aussi nouveaux, Néo,
Parce que cette destruction et cette prédation
Toujours au profit du même impérialisme conduit par Satan,
Se fait par des gens du pays, ou quelques fois par des "infiltrés" des gens de pays voisins qui se passent pour des gens du pays et que l'impérialisme identifie et place au pouvoir par la fraude électorale et la force militaire criminelle: le terrorisme
Epervier
@VRAIGARS

#20 ...ça continue. ..

Ces destructeurs et prédateurs locaux, qui semblent nous ressembler, sont des Néo Colons
Colons sous une forme nouvelle
Je vous accorde un point car je devrais dire "ils se veulent colons"

Crétins pour les uns et imposteurs pour les autres, ils sont le malheur contemporain de l'Afrique

Il faut donc les combattre sans relâche

En les combattant, nous sommes en train de combattre l'impérialisme

En les combattant, nous combattons Satan!



vraigars
@Epervier,je vous concede tout ce que vous voulez et vous apporte tout mon appui pour un mieux etre et un changement au benefice premier du peuple,peu m'importe le dirigeant.Mais ce que je ne comprends pas c'est que vous semblez vous accrocher,du moins j'en ai l'impression(peut-etre que je me trompe)aux simples formules pour nier ce qui crève pourtant les yeux tant c'est visible.Suffit-il qu'on ait utilisé des formules subterfuges du genre "protectorat allemand",pays sous mandat de la SDN","pays sous tutelle de l'ONU" en évitant d'utiliser le mot "colonie"(qui semble vous indisposer) pour que la réalité soit différente?
vraigars
La réalité dans les "colonies" était-elle différente chez nous?si oui,pourquoi Um et ses compagnons auraient-ils encore eu besoin de se battre tant juridiquement que par les armes?Pourquoi avant eux les Madola,Ngosso Din,Rudolff Doualla Bell,Martin-Paul Samba auraient-ils payé de leurs jeunes vies pour une lutte qui suivant cette considération,n'avait pas besoin d'avoir lieu?Quel camerounais a donc assisté au congrès de Berlin de 1884-1885?lequel de nos ainés a assisté à la conférence de Versailles de 1919 qui accoucha du mandat?lequel à la conférence de San Francisco qui accoucha de la Tutelle?et pourquoi la loi cadre de Gaston Deferre nous fut-elle appliquée?
Nous n'étions pas et n'avons jamais ete colonisés.s'il suffit de dire cela pour vous calmer,eh bien c'est fait.Mais la réalité????
gabson
@Vraigars, je lis votre science et je m'en réjouis, car si les AFRICAINS ne changent pas de paradigme, l'esclavage est sur le Point de recommencer!

Plutöt que de poser des fondements d'une ANALYSE froide des réalités et en tirer les Conséquences et Engagements qui s'imposent, on est dans du sophisme inutile: néocolons, colons... qu'on promet de détruire, comme si les impérialistes n'avaient prévu cela!

Les memes impérialistes viendront nous aider á combattre les néocolons devenus "dictateurs", et la boucle sera bouclée pour le recommencement éternel de l'esclavage!

Qu'est-ce que je propose: Accepter le fait du droit colonial qui nous a été imposé; accepter les gouvernants coloniaux qui nous ont été imposé, d'autant plus qu'ils ne sont plus en odeur de sainteté Avec leurs Patrons; couper alors DÉFINITIVEMENT toute possibilité de regénérescence!

CQFD!!!
WiseMan
Depuis quand le poisson vote le budget de l'amecon????
gabson
de quel poisson, de quel budget et de quel hameçon s'agit-il?

Il suffit que l'on élève un peu le niveau pour rendre fous certains!!!!


Je sais que les nouvelles de bouaké ne sont pas très bonnes, elles peuvent provoquer la folie à ceux qui nous ont dit que la Côte d'ivoire va désormais tellement bien que le CAMEROUN est nul face à l'émergence du burkinabé!!!
WiseMan
C'est trop facile pour les vieilles galoches usees de jouer aux redemptrices quand l'heure du jugement a sonne.

A ce rythme la, n'importe que idiot menera le peuple en bateau quand ca "l'arrange" pour se decouvrir une voccation de nationaliste farouche quand il ne sera plus en "odeur de saintete" avec je ne sais qui...

La prise de conscience et la repentance sinceres c'est celles qu'on exprime quand on est encore en parfaite "odeur de saintete" avec ses commanditaires et autrez partenaires en crime et non pas quand on est deja sur le point d'etre jete a la poubelle comme le chiffon usage qu'on est devenu...

CQFD.
Epervier
@VRAIGARS

#26

Vous posez au début de votre intervention une question très pertinente
"Pourquoi avoir engagé un combat juridique ?"

Justement parce que la nature des crimes impérialistes au Cameroun étaient similaires aux crimes impérialistes au Gabon, en République Centrafricaine ou au Zimbabwe sous occupation
Mais le fond la narration des crimes et leur cadrage juridique était différents

Lorsqu'on vole 100 000 francs CFA à deux hommes, l'un étant dépouillé dans la foule et l'autre recevant à domicile, à 3h00 du matin un groupe de bandits qui réveillent toute la famille et menacent de tuer les enfants, le résultat de vol est le même mais une invasion de domicile n'est pas équivalent à un porte feuille subrepticement dérobé sans bruit
Epervier
@VRAIGARS

Vous-vous laissez hypnotiser par la souffrance endurée par le Peuple camerounais et ne voulez pas laisser votre intelligence veiller et trouver des solutions parmi lesquelles la justice

Ce n'est pas parcequ'un paysan saigne qu'il a été agressé par des rebelles

Lorsque des rebelles agressent des paysans dans un village, il y a des blessés des paysans saignent

Mais un paysan peut saigner parce que son outil l'a blessé suite à une mauvaise manoeuvre

Le Peuple camerounais saigne

Tous les saignements n'ont pas la même cause

Le Cameroun n'à jamais été une colonie

L'Éthiopie n'à jamais été une colonie

Ce sont des faits
Et ils sont irréversibles
Epervier
@VRAIGARS

"Pourquoi la loi cadre de Gaston Defere nous fût appliquée ? "

La France a commis de nombreux crimes au Cameroun

Epervier
@VRAIGARS

#25

Je ne m'accroche pas aux simples formules

Les mots ont un sens
La loi aussi

Vous réfléchissez dans la défaite

Je suis dans le combat

Vous avez déposé les armes

Je suis sur le champ de bataille

Vous voyez avec les yeux de la défaite

Moi je vois avec les yeux de mes droits et réclame justice et réparation

Voyez-vous la différence ?
gabson
L'heure du jugement a sonné pour qui et contre qui?

Ah ah ah ah! Je ris en lisant certains! Mais en fait, vous jouez trés bien votre röle! On est parfois tenté de penser que vous combattez les néocolons et donc BIYA; mais pour peu que l'on s'essaie á bien vous lire, il appert au Grand jour que vous réclamez tout juste un peu de soupe des restes de la francafric!!!

Alors, toute stratégie assez complexe, visant la NEUTRALISATION définitive de l'hydre cancéreuse qu'est la france vous est un danger!

Mais nous avons décidé de surprendre la france! Elle avait prévu que le PEUPLE CAMEROUNAIS se lasserait de BIYA et le combattrait; elle découvre un PEUPLE remonté contre elle et prét á la combattre sur le Terrain! Robichon a fait l'amére expérience d'un "PEUPLE JALOUX DE SA LIBERTÉ"!

Vous et ceux qui vous envoient verrez la meme hargne!
Epervier
VRAIGARS

@WISEMAN

Comprenez-vous la substance du message #35 ?

Si oui, prière de partager ...
WiseMan
EPERVIER,

L'elucubrateur du #35 nous demande clairement de passer par pertes et profits tous les crimes du biyaisme contre le peuple camerounais, d'accorder le Christ sans confession aux biyaistes et d'ambrasser biya dans sa fuite en avant sous peine d'etre accuse de vouloir prolonger la "francafrique"

Il a du culot lui...
gabson
@le post37 est sécrétion d'un mal d'analyse!
1- vous n'avez pas le choix de "passer par pertes et profits les crimes du biyaisme"! Vous y êtes contraints, si vous ne voulez pas subir pire!!! par un néocolon apprenti sorcier, essayant de s'installer au pouvoir, et de dompter les caciques dinosaures dont seul BIYA a le secret démasculation!!! Il a fallu combien de temps à BIYA pour maîtriser son "pouvoir"? Il lui a fallu 25 ans, lui qui a pris le pouvoir dans des conditions assez calmes!!! Il faudra combien de temps à un néophyte, qui en plus prendrait le pouvoir en plein chaos? 50 ans!!! Pendant ces 50 ans, on parlera redressement, reconstruction, comme c'est le cas en Côte d'ivoire!!!
2- le PEUPLE CAMEROUNAIS en est HEUREUSEMENT très conscient, même s'il joue au faible! C'est pour cela qu'il ne se laisse pas distraire!!!
3- celui qui proposera à ce PEUPLE de combattre la france verra sa Popularité!!!
Telle est la réalité du CAMEROUN!!!
vraigars
@Epervier,Je ne comprends pas plus le post # 35 que je ne comprends le poste # 30 ,mais ce n'est pas surprenant que je ne comprenne pas,je suis pas repute tres intelligent,donc .....
Epervier
@VRAIGARS
Merci pour votre réponse

En fait je n'avais pas lu le #30
C'est seulement plus tard - après ma demande d'exégèse pour besoin de compréhension- que j'ai pensé que #35 répondait possiblement à #30

Merci @WISEMAN pour votre réponse

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Frantz Pangop: Le nouveau Lion indomptable
Frantz Pangop: Le nouveau Lion indomptable
Facebook
réclame
partenaire
Canada- Cameroun, Diaspora : L’incroyable parcours de Patrice NGASSAM, officier déserteur de l’armée Camerounaise
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
Canada- Cameroun, Diaspora : L’incroyable parcours de Patrice NGASSAM, officier déserteur de l’armée Camerounaise
actuellement sur le site