Usine d’assemblage matériels génies civils:L’industrialisation Tractafric Equipment du port de Kribi
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Usine d’assemblage matériels génies civils:L’industrialisation Tractafric Equipment du port de Kribi :: CAMEROON

Le ministre des travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi a présidé la cérémonie d’inauguration d’une unité d’assemblage des matériels de génie civil au port autonome de Kribi.

C’était en présence de Tarafa Mourouane, PDG groupe Optorg, Othman Douiri, Dg tractafric Equipment groupe et Alain Dufournier Dg Tractafric Equipment Afrique centrale.

La localité de Mboro, site du port en eau profonde a connue sa « révolution industrielle ». Et puis, C’est une lapalissade, l’industrialisation est un levier important pour l’émergence d’une économie. Sur la place portuaire de Kribi, Tractafric a offert d’opérer une transformation industrielle. 

Avec cette unité d’assemblage des engins du génie civil. Elle se décline en plusieurs  points essentiels. Produire des machines « made in Cameroon » à des prix optimisés. Assurer le transfert de compétence de main d’œuvre locale et participer à la création d’emplois. Accompagner le décentralisation avec des machines fiables robustes et un rapport qualité/prix adaptés aux besoins des mairies et collectivités locales. Appuyer le port de Kribi dans son développement et répondre. Exporter les machines dans la sous région. 

Tout un programme dont le réalisation technique se fait dans l’usine d’assemblage. Ici le système du travail à la chaine se fait à travers plusieurs postes d’assemblages avant de donner corps à la machine. Une démonstration a été faite au cours de laquelle on passe de la validation statique dans les différents postes de transformation à la validation dynamique du processus de montage. Au bout de la chaine, on obtient des  engins de marque SEM, niveleuses, chargeuses, bulldozers../prêtes à l’utilisation. Une plus value au port de Kribi qui a fait dire à Othman Douiri ces « engins de marque SEM « made in Cameroon » offriront aux operateurs la garantie de disposer de matériels aux meilleurs standards internationaux et à un prix optimisé »

Bien plus et pour Tarafa Mourouane  l’« usine va alimenter le pays en machines de construction qui vont contribuer à construire de nouvelles infrastructures dans le pays » A la grande satisfaction du ministre des travaux publics, représentant personnel du chef de l’Etat pour qui cette production va permettre de booster plusieurs secteurs d’activités dont celui du bâtiment et travaux publics. Et que cette production des machines estampillées Cameroun « rencontre un besoin pressant en équipements de genie civil et garantit le transfert de compétence à la main d’œuvre locale »

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo