Camer.be
Malgré le retrait de la Can au Cameroun:Emmanuel Nzété pilote la poursuite des chantiers à Bafoussam :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Guy Modeste DZUDIE
  • samedi 19 janvier 2019 14:18:00
  • 2505

Malgré le retrait de la Can au Cameroun:Emmanuel Nzété pilote la poursuite des chantiers à Bafoussam :: CAMEROON

Au-delà des projets financés par le C2D, le patron de la métropole régionale de l’Ouest porte un regard sur tous les chantiers entamés dans cette cité.

Le samedi 12 janvier 2019. Emmanuel Nzété, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Bafoussam, sans aucune escorte, comme le 25 décembre 2018, s’est rendu au lieu dit « Pont Boulevard de l’Evêché à Bafoussam pour s’assurer de l’avancée des travaux effectuées pour la route Pont Boulevard « nouvelle cathédrale de Bafoussam ». En personne, le patron

de la cité régional s’est rendu compte des travaux de terrassement menés par Routd’af, la société chargée du bitumage de cette route. Le délégué du gouvernement s’est aussi rendu compte du fonctionnement effectif du pont nouvellement construit « conformément aux règles de l’art ». La pose des caniveaux fait partie des réalités visibles sur le site de ce chantier. Tout comme l’aménagement du lit du fleuve, question de minimiser les risques d’érosion liée à la canalisation des eaux. « Nous sommes contents de la situation des routes. Aucun chantier n’est arrêté. Nous sommes là pour veiller à ce que les choses se passent dans de bonnes conditions », soutient Emmanuel Nzété.

Il est autant content que Routd’af a déjà réfectionné la route Monument Wanko-descente Famla-Carrefour Total.

Les travaux sont avancés sur les autres axes routiers ou voies de contournement de la ville telle celle allant du carrefour Dschang au stage Omnisport de Kiouékong en passant par la chefferie Baleng, Lagoueng pour déboucher au niveau du Carrefour Tpo.

Selon le délégué régional de l’Habitat et du Développement urbain de l’Ouest, le problème de Bafoussam est gérable puisque c’est environ cinq longues routes qui sont dans un package.

La nationale N°4 (Yaoundé-Bamenda) qui, en ce moment fait couler tant d’encre et de salive, est en chantier sous la supervision du Mintp et un financement de la BAD. Ce projet en traversant Bafoussam a prévu la réhabilitation du rond-point marché A et des deux sens interdits. La route qui va du Carrefour « le Maire » et transite par l’évêché pour déboucher sur la nationale N°6 (Bafoussam-Foumban) est en voie de réhabilitation par Razel dans le projet d’aménagement des voies secondaires qui mènent au stade omnisports. L’axe « boulevard » des Lions qui part de la région jusqu’au lycée technique de Bafoussam, la route de Socada jusqu’à la Légion de Gendarmerie et l’axe du « Monument Wanko » sont prévus dans divers financements tout comme les autres voies de contournement et sont actuellement en voie de réfection, malgré le retrait de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations(Can) édition 2019 au Cameroun.

Une fois ces routes aménagées, la voirie urbaine de Bafoussam sera totalement modernisée. Mais pour l’instant, les nappes de poussières étouffent les usagers dans certains endroits comme au niveau de la descente du stade municipal pour aller vers l’Evêché.

Les autorités municipales rassurent que le service d’arrosage-tel observé il ya quelques temps-sera plus régulier dans l’optique d’éviter de rendre la vie inconfortable en construisant les routes pour le développement de la cité.

19janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo