Camer.be
CÔTE D'IVOIRE :: COTE D'IVOIRE: LES EFFETS PERMANENTS DU DEFI LANCE PAR LE PRESIDENT GBAGBO AUX COLONISATEURS
CÔTE D'IVOIRE :: POINT DE VUE CÔTE D'IVOIRE :: COTE D'IVOIRE: LES EFFETS PERMANENTS DU DEFI LANCE PAR LE PRESIDENT GBAGBO AUX COLONISATEURS
  • Correspondance : NJOH ELOMBO,
  • mardi 28 août 2018 09:54:00
  • 3072

CÔTE D'IVOIRE :: COTE D'IVOIRE: LES EFFETS PERMANENTS DU DEFI LANCE PAR LE PRESIDENT GBAGBO AUX COLONISATEURS

L’AFRIQUE FRANCOPHONE VOUEE A LA RUINE PAR LA PERSISTANCE DU COLONIALISME FRANCAIS :En Afrique Noire Francophone, on passe encore abusivement et presque ridiculement beaucoup de pays de ce giron pour des « ex-colonies françaises. » En réalité et observation minutieusement faite au quotidien , l’écrasante majorité de ces pays ont été et demeurent, à ce début du XXIè siècle encore, des colonies françaises à 100 %. Mais 50 % pour le Bénin, Niger, Sénégal,Mali,Burkina Faso , Guinée Equatoriale et République Centrafricaine...Car ce n’est pas du tout à partir du drapeau, fastes et orgies de palais, limousines , luxueuses villas , ribambelles de maîtresses et enfants batârds infiniment exhibables chaque jour par les marionnettes imposées suite aux « obscures nomminations »et thuriféraires de la basse-cour , qu’il faut juger. Mais uniquement à partir de ce qu’un Juriste français de rénommée internationale a appelé à la Cour de Justice Inter- nationale à la Haye, nous citons feu François Luchaire, les «Fondements de l’État de Droit et la Totalité de ses Organes Ma-cro- Politiques,Juridiques et Economiques. »

La France,pays colonialiste sur-dépensier ex-nihilo et en concurrence permanente avec les voisins européens par rapport auxquels il est un nain de visu,ne se releverait jamais et jamais,si les colonies sous le joug recouvraient un jour la pleine jouis- sance des « Fondamentaux et Organes. » Un leader sur l’espace assujetti devient forcément indétrônable comme dans le cas

présent quand, contre vents et marées et souvent à ses risques et périls, il va au-delà des naîvetés dans lesquelles se com- plaisent souvent les « Nègres,éternels grands enfants », pour poser comme le font les vrais dirigeants partout ailleurs au monde, les bases de « l’État de Droit » forcément distribuées dans, nous plagierions encore feu Luchaire , une totalité forcément indivisible de ses « Organes Macro-Politiques,Economiques et Juridiques. » Merci à feu Luchaire !… Vous au moins n'avez rien à voir avec ces « Agrégés » des universités néocoloniales, qui passent des zombies pour « Président élu. »

En Afrique Francophone Subsaharienne, il n’y a jamais eu de dichotomie entre la période de traite négrière dure, l’esclavage direct, le colonialisme qui a habilement su rhabiller l’esclavage, et la période néocoloniale actuellement nous dirions , irréversiblement implantée. Qu’on l’accepte ou ne l’accepte pas ne change rien aux réalités que béatifient seuls les benêts et coqs sur-orgueilleux de teint rose de qui les sous-hommes de teint sombre tiennent la totalité de leurs ordres d’exécution :quelle humiliation ! Comment douterions-nous tant soit peu en effet,que nous soyions autrement que face à une continuité cohérente et huilée chaque jour ? … Impossible !… Les Négriers ont su passer le relais aux marionnettes indigènes et cohorte de thuriféraires cupides autour ,qu’ils dépeignent discrètement à peine comme étant , nous citons pêle-mêle,« laids, lippus,de couleur noire,couleur de malheur, soudards,pauvres, débridés sexuels, puants, sauvages ne devrant jamais s’accoupler avec des femmes blanches à qui ils ne peuvent faire que des bébés jaunes et laids, couleur de malheur qui les met automatiquement au bas de l’échelle dans tous les domaines.

Couleur noire,race maudite. Avec ses gentes féminines, des outres vides . Toutes atteintes de folie lubrique, et souffrantes de scas de maladies vénériennes les plus impensables ; des fesses galeuses et infectes, que ne devraient visiter tout au plus que des orang-outangs, tellement la Négresse sur cette zone-là, est infecte.… Dans tous les pays sous le joug, qui dirait qu’il ne voit pas chaque jour, comment les colonisateurs de teint roses sur-imbus d’eux-mêmes, de l’Afrique Noire Francophone aux Départements et Territoires François Outre-Mer (DOM-TOM)… font baiser des frêles Nègresses par leurs chiens, des boxers de gros museau souvent, en échange de quelques coupures de CFA en Moltonel, vulgaire papier W.C ? Les réalités crêvent tout simplement les yeux ! Ce sont seuls aux chiens des maîtres colonisateurs dont l’orgueil est indiscible que les Négresses aux fesses béates et purulentes ne transmettraient ni le sida, ni d’autres maladies vénériennes chroniques : ouais !!!

On veut compenser une honteuse occupation des vastes territoires d’autrui,en vilipendant par des attitudes d’une sauvagerie extrêmement bien ciblée, et jusque-là non expérimentée en France même au temps des Juifs en 1930, tout ce qui a trait au Négro-Africain ? Une compensation aux desseins exterminateurs de toute évidence, car ça se dit souvent : « L’avenir de la France est en Afrique. » Regardez comment les Négro-Africains terrorisés au quotidien par les autorités néocoloniales sur-armées par l’occupant, se débandent et trépassent sur les mers chaque jour comme des vulgaires moucherons..Quand les races laides seront toutes exterminées,la France s’installera donc visiblement sur l’espace libéré, puisqu’en France selon les pro-phéties, les femmes Maghrébines et leurs ventres assiègent déjà très amplement le petit territoire nain et en faillite, où les Arabes sur tous les plans chaque jour,chient et pissent dans les yeux des sur-infatués de teint rose environnants, dont ils ne reconnaissent,des rues de Paris,Lyon à Marseille ,aucune qualité ? Dans quel hall d’un Super- Marché seriez-vous de passage en France, sans rencontrer une violente altercation où des jeunes Maghrébins traitent une gente de « sale Française dont le sexe bave constamment comme la gueule d’un chien enragé »? Essayez voir de faire un tour Place du Pont à Lyon, ou sur le Hall de « Carrefour » (Le Pérollier)… Allez voir sur les couloirs du métro, de Montparnasse à Austerlitz.. ...Allez sur Saint Charles et la Canebière… Vous verrez les mêmes altercations de Lille Flandres à Belleville-Sur-Saône, systématiquement...

En France, les Maghrébins en général ont plus de mépris pour les colonisateurs qu’ils ont mis à la porte chez eux, que les mêmes colonisateurs pour les Négro-Africains dont ils pillent toujours les territoires sous occupation terroriste. Le mépris permanent pour les impies incirconcis…Les preuves abondent : Promenade des Anglais à Nice, Bataclan, Charlie Hebdo, Saint Etienne du Rouvray, Tiberihine (Algérie)… A propos de tout ce qui apparaît, nous ne décortiquerions tout simplement pas assez au lecteur les références sur-abondantes:J.C Turbull; Henri Brunschwig ;Jack Thieuloy ; Louis-Gustave Binger face aux épouses du Moro Naba au «Pays des Kongs et Mossis»;SAS Brésiliennes de M.Gérard De Villiers:aux Antilles les Négresses se sentaient trop laides. Elles venaient donc toutes seules et spontanément offrir leurs vulves à l’homme blanc et beau . Il injecterait dedans une semence, et la Négresse aura la chance de recueillir un rejeton qui ait un peu moins de gros yeux, peau huileuse et rugueuse, les lèvres épaisses…Nous ne lirions pas assez à autrui les aventures de Tintin au Congo, les histoires de Claude Debussy parlant de «Lilly », cette vilaine Négresse qui se propose à tout le monde, et dont personne n’en voudraitL.Lilly est chaude. Mais souvent le premier venu n'assouvit que sa curiosité, puis repousse la « folle lubrique. »

Les Négresses sont donc soumises à une véritable campagne de profanation,de chosification,rabrouement. Les Maghrébines formellement ou informellement sous le voile avec leurs ventres à la conquête d'un territoire colonisable en sens inverse , en savent des «Chefs Historiques »du FLN vainqueurs suite aux guerres et égorgements extrêmement sanglants de 1954 à 1963 (Accords d'Evian):l'extension du pays libéré avec son « Makam el Chahid » , qui irait de Tamanrasset à Dunkerque ! Il ne reste plus en circulation qu'une poignée de gentes locales de teint rose,intensivement sollicitées partout chaque jour et qui, en réaction, devraient systématiquement, nous citons,«balancer»,comme tendent à le légiférer les lois Macron-Shiappa. Tout ceci entraîne l'installation sur tout le territoire français, d'une affreuse misère sexuelle, une dizaine de viols toutes les minutes , des « Sans Domicile Fixes » qui n'hésitent pas de dépaisser des affreuses gourgandines même en pleine rue piétonne comme dernièrement non loin justement de la Canebière, le tout sur prolifération des sites de rencontre qui extorquent les pensions de retraités et autres quantités même parmi des invalides civils. Les publicités des sites, raccoleuses,ne promettent-elles pas à tous de dénicher une charmante jeune blonde qui, nous citerons quelques frustrés , « vous apportera toujours un peu de jeunesse, la joie de vivre et du sang bleu dans les veines » ? Des grincheuses au marché se refusent aux mâles,puis s'érigent en perles rares..Ce ne sont pas les hommes qui les choisissent….. Mais ce sont des affreuses grincheuses de teint rose qui jettent le dévolu. Il est ciblé et calculé. Souvent, une grossesse est même faite sur le dos d'une malheureuse victime dans la nasse. :
grincheuses de teint rose spécialistes des chantages. Conduisant à l'attribution des droits. Les politiques répondent par leur orgueil habituel. Ils dirigent les « pays riches « , mais même sans le sou , on fera toujours faire imprimer dess lots de coupures de journeaux que les Caisses d'Allocations Familiales déversent partout sous forme de « droits. » La grincheuse ne se découvrira amoureuse que quand elle déniche le plus offrant auprès de qui vivre à toute vitesse, ses « doits « intacts.

Nous ne lirions suffisamment à personne le contenu des pages de « Réalités en Gynécologie Obstétrique » ,Bimensuel om- niprésent sur-tous les lieux publics, notamment le N° 92, Juin 2018… Vous liriez également vous-même les pages , et nous en diriez ce que vous ressentez :« Réalités en Gynécologie Obstétrique », 91-Avenue de la République ,75540-Paris-Cedex 11, Tél:01470067.. E-mail :info@performances-medicales.com …Lisez donc un peu sur les ostracismes sexuels les plus osés, car les termes que nous utilisons pour notre part,sont plutôt lénifiants . Les haines raciales se structurent essentiellement autour de la chose sexuelle . Sur chaque marché, les lois qui s'appliquent à son fonctionnement ne varient pas beaucoup souvent, d'un espace à l'autre: les ostracisations dans le cas présent, engendrent sur le plan local une affreuse misère sexuelle dont se servent essentiellement les femmes françaises de teint bien rose , chevelure gominée raide, pour faire des juteuses affaires : c’est évident..

Nous vous faisons grâce. Et ne décrirons pas de façon plus détaillée, comment perçoivent les éternels Négriers, forestiers ou légionnaires revenus de mission au Tchad,Cameroun, Centrafrique ou Martinique,Nouvelle Calédonie … les croustillantes expériences vécues avec les Négresses. Les marionnettes et clique de thuriféraires autour d’eux n’en croiraient d’ailleurs rien, heureux bénéficiaires à qui furent décernées dès les années 1960, les « indépendances coquille-vides » comme le disait souvent feu François-Xavier Verschave, fondateur de la redoutable « Association Survie » que chacun connaît. Qu’est-ce qui justifie donc la persistance de cette immonde cohabitation en les « races saines,belles, où toutes les gentes à la peau satinée seraient, nous citons, « très très étroites entre les jambes », et les races Négro-Africaines pestiférées ? Rien… Absolument rien !…

2- QUE LES DISSEMBLANCES IRREVERSIBLEMENT INCONCILIABLES NE S'ASSEMBLENT PLUS ARTIFICIELLEMENT :

A partir des fausses illusions sur les territoires sous occupation permenente, les partis politiques émergent : pourquoi pas ? Les Nègriers tapis à l'ombre ne manquent jamais de l'occasion de faire laudationner par les benêts autour de la basse-cour, que les réalités de l'«Etat de Droit »stable et prospère se palpent sur place ,et que ce sont seuls des aigris et autres « apprentis sorciers » qui les travestissent. Le Cameroun par exemple est souvent passé pour, nous citons, « un îlot de paix ,prospérité et de stabilité, dans une mer agitée. » En Côte D'Ivoire depuis 2012, on ne parcourt pas souvent dix ou 15 pages successives de « Jeune Afrique » (L'Intelligent), qui n'annoncent sur les colonnes les chiffres d'une croissance à deux chiffres ,immédiatement répercutables sur le corps social :quelle pitié ! Le message manipulateur est clair : il y a vie. Il y a prospérité. Il y a espoir.. Les responsables de partis politiques leurrés, insufflent des « Congrès. » Les leaders au sommet se disent prêts à participer aux élections en vue, généralement artificiellement distribuées sur un seul tour de piste fugace. Les « Congrès » pensent établir des bilans. Ceux porteurs de perspectives ?

Mais lesquelles sur les marchés locaux où,nous le disions déjà, la totalité des donneurs d'ordres est exogène ? …«Montrez- moi une seule ancienne colonie française en Afrique, où les décisions la concernant se prennent sur place , comme nous appliquons chez nous, les décisions souverainement arrêtées sur le territoire algérien, sans pression extérieure aucune , ce que nous ne tolérerions d'ailleurs jamais »,avançait pour sa part peu avant l'unique visite officielle de sa carrière qu'il fit en Hexagone, l'ancien Président algérien Chadli Benjedid… Qui nous montrerait donc un seul exemple de pays , que le Pre- sident algérien disait ne pas avoir en mémoire ? Personne ! Celui qui questionne est un connaisseur,et il sait très exactement de quoi il parle. Qui ignorerait à présent la colère de l'Algérie, quand les zombies bradent le prix du baril du pétrole ?

En attendant l'intrusion d'un morveux qui citerait un seul exemple de pays, une autre question directement en relation serait donc celle-ci : est-ce que des vraies élections soucieuses de l'émergeance d'un vrai « leader charismatique » loin des sombres procédures habituelles de nomination , se tiendraient sur un territoire occupé, où la gouvernance est par ailleurs ouvertement téléguidée de l'extérieur,comme se le demandait en 1994 à Dakar l'ex-President tchadien Hissène Habré,à la parution de « Moriba », son titre sur lequel le journal « Le Monde », toujours dans les secrets de dieux quand il s'agit de l'Afrique Noire Francophone néocoloniale , ne s'est pas beaucoup empressé ? … Les populations locales se proposeraient ainsi d'entériner le choix du leader qu'ils veulent,souverainement. Or le choix de l'extérieur ne porte souvent que sur le moribond, le zombie à la solde des volontés exogènes, prioritairement… Pour un zombie, le comble d'honneur est atteint , quand des espiègles flagorneurs de teint rose le passent pour l'homme le plus politiquement mûr et intelligent d'une contrée occupée donnée , de «Nègres barbares ».Au Moyen-Age en France, le «fêlon » était aussi un esclave. Mais lui ne se sentait pas esclave : savez-vous pourquoi ? Sans doute pas… Eh bien… Parce que le « fêlon » lui, avait pout tâche principale de fouetter jour et nuit d'autres esclaves.

A moins qu'il ne s'agisse des thuriféraires autour de la basse-cour : à qui ferait-on à présenrt comprendre que la moindre compatibilité serait possible entre le leader que les populations locales couronneraient librement, et le zombie ,version tropicale du « fêlon » qu'impose l'étranger par tous les moyens ? Impossible ! Et seuls les thuriféraires de la basse-cour croient, à condition qu'on leur mette la gorge pleine d'oboles, qu'un zombie ouvertement imposé par les colonisateurs suite aux af- freux bombardements diurnes de palais ayant occasionné comme en Côte D'Ivoire depuis le 11 Avril 2011 près de 50000 assassinats, blessés, mutilés de toutes sortes, clochardisés par des insinuations ségrégrationnistes les plus rétrogrades de l'histoire contemporaine.. organiserait après les forfaits qu'on voit, les «élections transparentes » à quel que niveau que ce soit :
élections auxquelles les leaders de partis politiques suite aux résolutions de «Congrès », participeraient avec la perspective de gagner. : non, non ! Ne prenons pas l'immobilisme néocolonial dont sont assoiffés les colononisateurs et les voleurs,pour des situations de stabilité à partir desquelles s'organiseraient des consultations populaires souveraines : quelles naïvetés, sinon !..

A la date d'aujourd'hui, seuls les Négro-Africains Francophones cautionnent des infâmies comme ci-dessus . Allez en Europe de l'Est, en Chine,, en Amérique du Sud ou même dans les Balcans, vous ne verriez les bombardements coloniaux de palais par l'impérialisme, à ce début de XXIè siècle : jamais et jamais !

Les moindres détails sur l'effroyable boucherie et matraquage institutionnel orchestrés sur la Cöte D'Ivoire en Avril 2011 n'échappent aux savants des plus prestigieuses universités du monde : John Hopkins ; Georgetown ; George Washington University ; Cornell ; Harvard ; Princeton ; Pékin ; Sydney ; New South Wales ; Uppsala ; Oxford, Oslo,Amsterdam .. Les livraisons de M. Charles Onana, un remarquable Journaliste d'investigation, sont largement de notoriété internationale . Des écrits au sujet d'un pays francophone d'Afrique Noire n'ont jamais été aussi assidûment décortiqués par des cercles de sa- vants qui apparaissent… Mr. Charles Onana a été lu et relu. Ses interviews ont massivement été téléchargés même par les milieux où on ne prend jamais la peine de lire ce qui est gribouillé en français… Les impérialistes marchent presque nus sur les rues et places publiques comme des chiens errants.L'audace des maladresses met à nu la cupidité et le dernier retranchement bestial au-delà duquel n'oserait s'avancer tout individu tant soit peu civilisé et normal. Des maladresses très osées , qui ont fini par sortir les diables de leurs boïtes… Ils affichent comme habituellement leur orgueil et arrogance de singes criminels .

Mais face à des audaces qui se passent de toutes les comparaisons imaginables : quel cercle où réfléchissent les gens ignore- rait encore que seules les « Grandes Puissances Econonomiques » sur béquilles et ne pouvant plus masquer la « Faillite «totale sur tous les plans,se livrent au genre de braquage terroriste diurne qu'on voit ?… L'organisation et la distribution de fausse monnaie en cours forcé ne se conçoivent qu'en période de guerre. Voilà encore des signaux très clairs qui attestent la « Faillite » et naturellement, l'obligation fut-elle diurne de se livrer aux braquages terroristes.

A bas des misérables voleurs sur-orgueilleux, qui passent les relations les plus rétrogrades de ségrégation raciale et esclavage pour, nous citons M. Jacques Pelletier une fois à Yamoussoukro, les « Accords Internationaux de Coopération Exemplaires » sur tous les plans, entre la « France et la totalité de ses pays amis africains. »... Non , l'Afrique et le monde entier ne gobent plus des assertions comme sus-citées, fumeuses et nauséabondes… Les manigancements sémantiques ne passent plus,même dans le ciboulot des bébés de deux ans.. Le 30 Novembre 2017 à Accra, le Président Addo Akufur a vertement rappelé certaines réalités que Mr. Emmanuel Macron ,nouvel occupant de l'Elysée,eut beaucoup beaucoup de mal à encaisser.

M.Macron s'accompagnait pourtant des collaborateurs comme Le Drian, qui propagnent partout que leur pays tourne résolument désormais , le dos à la « Françafrique. » Emmanuel Macron qualifié par les Socialistes Français de « traître », à la suite du baiser de Judas qu'il vient publiquement d'administrer aux partenaires de son camp.Les gens comme ceux-ci prétendraient-ils tout simplement être civilisés ? Doutes très sérieuses ! Mëme « Der Spiegel » en sait sur Macron, l'arrogant...

3-REPARLONS DE M. LE PRESIDENT LAURENT KOUDOU GBAGBO , DIGNE FILS D'UN SOUS-CONTINENT SPATIALISE :

A cette date-ci,c'est le phare incontestable . Les Universités où se fait la vraie recherche ,différentes en tout cas des Unisités-Lycées en amont ,puis en aval les Universités néocoloniales, en savent sur lui… Les savants détailleraient à son propos.

Le Sénat américain, au sujet duquel presque tous ignorent qu'il concentre en son sein l'une des plus grandes Universités du monde, n'ignore aucun détail sur l'histoire de Mr. Laurent Koudou Gbagbo .A l'heure actuelle,il n'y a qu'à questionner l'un des orateurs du prestigieux cénacle comme James Inhofe… A partir d'une lettre cousue de détails extrêmement valables, le Sénateur de l'Oklahoma a décrit au Président Obama, puis plus tard à la candidate démocrate Hilary Clinton Rodham , qui est réellement le Président Gbagbo….Il fait protester vigoureusement quand la Maison Blanche s'hasarda, dans l'ignorance totale, de recevoir M. Ouattara..A la suite de tout ceci, des amis Gabonais, Togolaais, Ivoiriens , Camerounais , Maliens et autres, ont écrit pour féliciter le Sénateur Inhofe… Les Négro-Africains s'étonnaient tout simplement, de voir un savant et très
haut responsable américain aussi clairvoyant, juste, impartial

C'est sans doute pourquoi les pressions françaises sont constantes sur la « Cour Pénale Internationale .» A la suite de ses propres investigations, la « Frankfurter Allgemeine Zeitung » l'a déjà écrit noir sur blanc . La « CPI » est une instance créée par la France, souvent désireuse de régler des comptes aux dirigeants africains qui lui sont hostiles . Ce n'est pas du tout un « Tribunal International », et même une monumentale instance comme la « Cour Constitutionnelle de Karlsruhe » n'a que du mépris pour une prétendue «Cour Internationale », mais où l'on ne rencontre essentiellement que « Neger, die gegen Frankreich, vorher Feinde wurden. » C'est dommage que les investigateurs de la « FAZ » n'aient pas essayé de nous expliquer un peu plus .Ils auraient vu que le seul péché du célèbre « prisonnier » dont les mésaventures sont très bien connues même Outre-Rhin, est d'avoir osé clairement dire, nous le citons sur les colonnes du «Figaro Littéraire», qu'il «ne voulait plus voir la France fourrer son nez dans les affaires ivoiriennes. » Les gens se présentent souvent aux Négro-Africains comme « ressortissants du monde libre. » Que ces ressortissants appliquent donc à eux-mêmes leurs propres loghorées nauséabondes :
tout homme libre ne choisirait-il pas ses amis sans aucune contrainte ? C'est cela,en fait. Un pays libre est ouvert.Feu Jacques Rueff l'a dit. Max Weber l'a dit. Walras Léon Esprit l'a dit. Hayek, Milton Friedman et autres Schumpeter le disent….. Mais qui les macaques de teint rose sur-orgueilleux , les terroristes internationaux en fait, ont-ils aussi lu ? Nous ne savons pas. Vous savez, les colonisés que nous sommes voyons de toutes les couleurs chaque jour.Une élection eut lieu au Gabon en Aoüt 2016. Savez-vous comment M. Ali Bongo se présentait parfois ? Vous ne l'imagineriez pas, et nos continentaux Gabonais au Canada notamment, en ont ri à tue-tête.Mr. Ali Bongo se présentait comme représentant de la nouvelle classe dirigeante africaine aspirant, exactement comme Gbagbo ou Kadhafi, à la «libérté totale de notre sous-continent.» A Libreville (CICIBA), les Etudiants et Chercheurs rirent pour certains jusqu'aux larmes, à la suite des monstruosités qu'on voit. Au même moment, qu'est-ce que nous eussions aimé voir l'expression des visages comme ceux de MM.François Ondo Ossa, Baro Chabrier,Jean-François Ntoutoume Emane ou même à la limite, Casimir Oyé Mba … De quoi attraper des crampes d'estomac ! ...

4-LE FILS DE L’AFRIQUE NOIRE FRANCOPHONE IMPOSE LA HANTISE DANS LES ESPRITS :

Le 24 Août 2018, des nouvelles démonstrations cyniques nous apprenaient qu’en Cöte D’Ivoire , on venait d’élargir les cas de près de 800 prisonniers parmi lesquels Mme Simone Ehiwé Gbagbo, une des rares dames dans son cas en Afrique en général, exception faite de la veuve de feu Houari Boumédiène en Algérie. Mais il faut d’abord savoir pourquoi on élargit soudainement les prisonniers qui poirautent depuis dans les géôles de Yopougon,Bouaké, Treichville.On a élargi du monde ? Mais combien ont trépassé ? Et comment l’impérialisme et les sous-hommes de teint sombre«laids,puants,sauvages. », en application des ordres manipulateurs, comptent-ils se réconcilier avec les morts ? La réconciliation avec les Psychopompes n’est pas possible. ..Car ce sont sur les mêmes bases d’élargissement arbitrairement décretées à ce moment précis ,et pour des rai sons précises destinées à nous « mener en bâteau vers des destinations qu’on ignore » comme dirait M. Njifen Fakoly, qu’on s'appuyera dans six mois ? Un an ? Pour braquer à nouveau les colonisés,violer massivement les laides et puantes Négresses, ssassiner, mutiler massivement, clochardiser…L'Algérie a décidé de criminaliser , puis de poursuivre jusqu'à leurs derniers retranchements, les responsables de tous les massacres coloniaux français en Algérie !!

Que valent les vies de Nègres devant les colonisateurs ? Rien.Pour Claude Debussy, une seule gente de teint rose vaut 10 Négresses !!!… Nous ne croyons en aucune amnistie en Côte D’ivoire, car personne de raisonnable ne s’étonnerait demain ou le mois prochain, qu’on ne braque pas à nouveau arbitrairement des innocents dont le seul tort est d’exiger la liberté sur leur territoire, l’évacuation immédiate des bases militaires colonialistes à partir desquelles se trament les exactions terroristes les plus impensables, comme le démontrait d’ailleurs récemment le Ministre de la Défense tchadien…

4.1-INDESCRIPTIBLES SCENES CRIMINELLES : DES CRUAUTES FOLLES :

Pour bombarder le Palais en Avril 2011 alors que beaucoup de hauts fonctionnaires, gens très libres de vivre dans leur pays comme bon leur semble s'y trouvaient, et certains y vivaient tout le temps avec leurs familles : n'est-ce pas ? Bon : beaucoup ne se souviennent sans doute plus. Comment firent la cohorte d'impérialistes et ses sbires gesticulant de partout , mais à partir du Burkina Faso, essentiellement ? On procédait par des tris préalables : on met les vrais êtres humains dans les lieux sûrs, sous la protection des janissaires de l'étranger armés jusqu'aux dents. D'autres,les animaux, sont alors accessibles . Il faut ainsi se demander sincèrement, sans acrimonie aucune:est-ce que ce sont des personnes réellement civilisées , qui choisiraient de larguer des bombes de très gros calibre non-seulement sur un Palais grouillant de vie s humaines, mais bombes aussi sur des lieux hautement sensibles comme le Plateau,la Riviera et autres zones résidentielles, les marchés, les hôpitaux , et notamment le Centre Hospitalier Universitaire de Cocody ? …. Les Nègres : moins que du bétail en fait !

Oui ! Une telle cruauté de la part des gens prétendûment civilisés serait impensable même de la part des vulgaires chimpanzés de brousse !… Oui, des tels comportements se se penseraient que de la part d'affreux impies incirconcis, des Psychopompes téméraires, comme le dit d'eux feu Abdelkader Ibn Mahiedine dont parlait une fois sur les colonnes de«El Moudja- hid » M.Bendimerd Kamel, notamment à la présentation publique de la gigantesque « Ouvre Militaire » du célèbre cavalier.

Feu Klaus Altmann ou même les Nazis seraient nettement préférables aux dépositaires continus de ce que feu François-Xavier a appelé à juste raison d'ailleurs, la «Françafrique ». Le pogrom accompli, Mr. Aimé-Henri Konan Bédié sur les colonnes de « Jeune Afrique » (L'Intelligent), se félicitera de l'usage de la force qui était finalement indispensable, pour retablir de l'ordre en Côte D'Ivoire. Ce n'était plus le moment de pleurer comme en 1999. Les soldats ivoiriens de la MINURCA revenus de Centrafrique réclamaient leur dü : 1500 coupures ivoiriens de Moltonel,vulgaire papier WC, soit en ce temps-là justement, moins de 1,5 USAD mais gangréné par l'inflation à près de 10 000 %, comme c'est le cas actuellement au Vénézuela.M. Bédié n'écoutera pas les gémissements des amis de M. Boka Yapi et autres Gnanago Koffi. Et quand les soldats excédés , décident qu'ils mouront tous maintenant,ou abattront tous maintenant tout ce qui bouge,M. Bédié pleure. Il demande ce que la France entend faire,pour lui permettre de« retablir de l'ordre. » Eh bien, les bombardements de Palais depuis le 11 A vril 2011, reblissent donc l'ordre souhaitté . Bravo à ceux qui nous bradent comme du bétail à l'impérialisme français !....

La fureur d'un indescriptible exploit barbare sous les yeux de tous en plein début du XXIè siècle, proscrit irréversiblement nous le disions déjà, toute gesticulation qui conduirait à une « réconciliation nationale » non parée d'oripeaux . Entre les responsables comme MM.Charles Konan Banny, Aimé-Henri Konan Bédié,Daniel Duncan Kablan et presque tous les soi-disant « cadres »du PDCI ou RDA,les piliers du pont les liant à la jeunesse subsaharienne actuelle en général sont définitivement rompus . La plupart de nous qui vous parlons actuellement est d'origine Camerounaise. Mais la Côte D'Ivoire, c'est le Cameroun.Nous connaissons l'histoire de beaucoup de Camerounais…… Ayant trop souffert ,beaucoup à l'obtention du Baccalauréat, étaient déjà âgés de plus de 25 ans. Aucune Université au Cameroun ne les inscrivait donc pas . S'il n'y avait pas la Côte D'Ivoire, beaucoup aujourd'hui ne seraient devenus ni médecins, Juristes, Avocats, ni Ingénieurs, comme ils le souhaitaient. En Cöte D'Ivoire, beaucoup de Camerounais ont enseigné l'Anglais et les Mathématiques, notamment . Ils étaient mieux payés ici qu'au Cameroun,leur propre pays…Les Camerounais ont trouvé d'affreuses belles femmes ici. Ils étaient heureux… Donc la Cöte D'Ivoire, c'est le Cameroun, et ce pays nous est aussi cher que le Cameroun…

4,2-FRANKA FORAH… FRANKA BASTA !

Pour conduire un jour un véritable processus de réconciliation nationale non paré des simagrées impérialistiques et ma- nipulatrices, les citoyens du pays profané à partir d'horribles assassinats,les pays de la sous-région et la Communauté Internationale ne se retrouveraient probablement qu'autour d'une seule chose:une élection transparente où participeraient très librement tous les nationaux intérieurement persuadés d'avoir des solutions qui sortiraient la Cöte D'Ivoire et le reste de l'Afrique Francophone par ricochet, du sous-développement. Les otages arbitrairement séquestrés dans les géôles par l'impérialisme doivent pouvoir participer à n'importe quelle élection, s'ils le désirent. L'élection se déployerait en Cöte D'Ivoire à partir du Code Electoral de 189 Articles que le roi indétrônable et d'autres membres du Front Populaire Ivoirien mirent opportunément sur pied… Des courageux qui commencèrent par appliquer à eux-mêmes des lois très dures , quand on sait dans des tels cas, que les manipulateurs de l'ombre et les thuriféraires conçoivent et ne font appliquer les lois néocoloniales qu'aux autres. Les responsables du Front Populaire Ivoirien ont sillonné le monde entier . Les « Fondamentaux » de ce Code Electoral sont plus fiables que les organes de contre-pouvoir du système électoral français.. Ils n'ont rien à voir avec les dispositions comparables de la Constitution du 4 Octobre 1958 en France, abusivement attribuées à feu Michel Debré.

Pourquoi ? Parce qu'on ne parvient au lancement définitif du Code Electoral de 189 Articles, qu'après avoir préalablement fait croiser par deux opérateurs informatiques différents ,l'ensemble des données minutieusement examinées au cas par cas que devrait normer la loi électorale. La« Communauté Internationale »,les Assesseurs impartiaux et d'autres observateurs de concert, dissèqueront un à un le contenu des urnes une fois le premier tour de l'élection achevé. Les observateurs devraient en savoir de façon très détaillée également sur le nombre de bureaux de vote,le décompte des voix, la proclamation des résultats. Toutes les velléités impérialistiques devraient être balayées. On se passerait tout simplement des officines de mensonges impérialistiques comme France 24, TF1 ou A2 car ici, FR3, la Six à la limite, mentent nettement moins que Le Monde et Le Figaro, toutes versions confondues. A la suite d'une élection comme celle-ci,il n'y aucun doute :le roi indétrônable reprend tout simplement ses quartiers … Et l'on verra sur les places. Même les morts sortiraient de leurs tombes, pour se mettre à danser, à embrasser les gens sur les rues poussiéreuses et les bars : qui imaginerait meilleure réconciliation que celle-ci ? La danse des morts n'exorciserait que l'instict pervers et constamment meurtri, siffonné par le remords et culpabilisé, du «Psy- chopompe » classique . Tout salut de l'âme d'un criminels passe forcément par l'expiation...

Pour l'instant, les balbutiements qu'agitent dans l'ombre les terroristes sur-orgueilleux et autres larrons pris la main dans le sac, ne tracent même pas un début d'acheminement , qui conduirait vers une réconciliation nationale sans oripeaux . C'est tout simplement lamentable ! … Qu'est-ce que nous aimerions savoir ce qu'ils deviennent finalement , car il n'y a que des bruits de faux boudons qui nous parviennent, et n'avons aucune preuve concrète .. Mr. Laurent Koudou Gbagbo : oui, que les dirigeants français cessent de faire séquestrer un saint. Organisons en Côte D'Ivoire une élection très libre à partir du Code Electoral de 189 Articles, où les ogres n'iront pas foutre leur nez dans les affaires ivoiriennes ,comme cela leur est demandé :même les autorités néerlandaises actuelles le savent :le roi indétronable sera immédiatement recouronné par la rue .

Quel imposteur sortirait un peu de son orgueil de singe criminel, pour essayer le scénario-ci ? Nous mettons au défi,les nouveaux arrogants installés à l'Elysée. Au sommet du G5 à Bamako, ils s'emportent violemment, moqueurs ; « Si on ne sent pas heureux dans la Zone Franc, on la quitte et on crée sa propre monnaie. » Les adeptes congénitaux du double langage !

Nous n'avons disions-nous, aucune preuve concrète : MM. Charles Blé Goudé ; le redoutable Secrétaire Général de la Présidence de la République en poste à Cocody,le 11 Avril 2011 ; Bohoum Bohoum Bouabré ; Koudouck Kessié ; Mme Généviève Bro- Gregbe ; Oura Ouraga ;Hubert Oulaye ; Boni Mel; Sangaré ; Abouo Ndori ; Akoun Laurent ; Dona Fologo ; Dano Djé- dje Sebastien ; Amani Nguessam ; Lida Kouassi Moïse ;Gossio Marcel ; Dody Seri Faustin ; Voho Sohi Alphonse ; Ngnoulé Oupoh ; Krekra Firmin ; Koulibaly Seydou ; Mme Bamba Massany ; Koffi Akra ; Kone Fousseni ; Mme Essis-Tome Hor- tense ; Gui-Tiéhi Jean-Claude ; Libi Guillaume ;Dakou Koudou Grégroire; Alcide Djédjé;Kata Keke Joseph ;Kouassi Frank

Anderson ; Agnero-Paul Wood ; Ble Kesse Adolphe ; Dakou Koudou Grégoire… La liste est longue : au moins une centaine de noms ont circulé de Paris à Washington, New York, Ottawa et Québec. Il n'y a que des balbutiements.. Mais que sont nos continentaux devenus ?

Nous remercions de tout coeur MM. Samuel Etoo Fils et Didier Drogba… Car les bruits ont également couru .Ce sont les sommités du football international dont les noms apparaissent,qui se sont en personne chargées des obsèques de la mère du roi indétrônable . Dans le cas de cette honorable mère de l'Afrique-ci, le chagrin peut tuer … Que le Très Haut ait son âme...

5- SYNTHESE CONCLUSIVE :

« Malheur à ceux qui ajoutent maison à maison. Et qui joignent champ à champ. . Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'espace . Et qu'ils habitent seuls au milieu du pays. » (Bible : Eaaïe : V-VIII , « Malheur à vous, Scribes et Pharisiens ! Parce que vous dévorez les maisons de veuves, et faites pour l'apparence des longues prières.. A cause de cela,vous serez jugés plus sévèrement » 'Mathieu XXIII-XIV , Malheur aux pédés et incirconcis qui s'emportent et morigènent maintenant, car demain ils seront à genoux...

NJOH ELOMBO,

Enseignant Vacataire, Université Jean Moulin Lyon-III, Expert Consultant International Maxwell & Stamp / PLC Abbot's Court,Chef de Projet AGOA's ,Expert (FL) auprès du Sénat Américain (Congrès) pour les Problèmes Economiques et et Monétaires Interna- tionaux, ...

28août
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo