Camer.be
CAMEROUN :: Me Happi va achever la construction du siège de la Fécafoot :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT
  • Défis Actuels : Arthur Wandji
  • mardi 10 avril 2018 14:13:52
  • 3524

CAMEROUN :: Me Happi va achever la construction du siège de la Fécafoot :: CAMEROON

Le président du Comité de normalisation vient de confier ce marché à Yenigun Construction, l’entreprise turque actuellement chargée de la construction du complexe sportif de Japoma à Douala.

Les travaux de construction du futur immeuble siège de la Fécafoot vont reprendre bientôt. C’est l’une des résolutions prises par le président du Comité de normalisation, dans l’exécution des affaires courantes de l’instance faîtière du football camerounais. Et pour livrer définitivement ce joyau futuriste, Dieudonné Happi, président du comité de normalisation, a choisi les Turcs de Yenigun. L’entreprise a une renommée qui la précède dans le milieu du BTP. C’est d’ailleurs elle qui est chargée de la construction du Complexe sportif de Japoma (Douala).

Or jusqu’ici, les deux récentes missions menées par la CAF au Cameroun en vue de la CAN 2019 n’ont pas trouvé grand-chose à dire sur la qualité de travail et la célérité avec laquelle les ingénieurs évoluent sur le chantier. D’ailleurs, selon certains avis au sein du Comité local d’organisation de cette CAN camerounaise, les Turcs de Yenigun sont en avance, comparativement au chantier d’Olembe.

L’argent du marché initial détourné ?

Dieudonné Happi voudrait en réalité poursuivre le projet visant l’amélioration du confort et des conditions de travail du personnel de la Fédération qu’il gère, a-t-on appris. Le normalisateur en chef « a même bénéficié d’un prix forfaitaire », susurre une source infiltrée. Si le montant du marché n’a pas n’a pas encore été communiqué par la Fécafoot, l’on sait néanmoins qu’il est de loin inférieur au 1,786 milliard de francs CFA dépensé par l’équipe de l’ex-président de la Fédération, Iya Mohammed. Des sources assurent que l’argent n’aurait jamais été déposé dans sa totalité à la filiale camerounaise de la société portugaise, Guimar.

Une partie aurait été détournée à cette époque. D’où le rythme souvent lent des travaux et la multiplication des mouvements de grève sur le chantier. Lancé le 13 novembre 2012 par l’ancien ministre des Sports, Adoum Garoua, le futur siège de la Fécafoot devait être initialement réceptionné le 13 octobre 2013. Essentiellement financés par les retombées de la participation du Cameroun à la Coupe du monde 2010, l’immeuble qui s’étale sur 2 500 m2 en raison de 600 000 francs/m2, s’élève sur 5 niveaux, soit un rez-de-chaussée et quatre étages (R+4). Selon la maquette, l’on retrouvera au rez-de-chaussée, l’accueil, l’entrée et les services de la Fécafoot. Au premier étage, il est prévu des bureaux avec un restaurant pour les employés de la Fédération.

Au deuxième étage, on retrouvera uniquement des bureaux. Tandis qu’au troisième, ce sera des bureaux en plus d’une salle d’informatique. Enfin, au quatrième étage, l’on devrait avoir les bureaux du président de la Fédération et de son secrétaire général, mais également une grande salle de conférence.

10avril
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo
;