FRANCE :: La Secrétaire générale de la Francophonie au Conseil de Sécurité des Nations unies pour soutenir l’agenda « Femmes, Paix et Sécurité »

FRANCE :: La Secrétaire générale de la Francophonie au Conseil de Sécurité des Nations unies pour soutenir l’agenda « Femmes, Paix et Sécurité »

FRANCE :: La Secrétaire générale de la Francophonie au Conseil de Sécurité des Nations unies pour soutenir l’agenda « Femmes, Paix et Sécurité »
FRANCE :: La Secrétaire générale de la Francophonie au Conseil de Sécurité des Nations unies pour soutenir l’agenda « Femmes, Paix et Sécurité »
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, sera, ce 27 octobre à New York, parmi les intervenants principaux au débat organisé par la Présidence française du Conseil de sécurité des Nations unies sur la mise en œuvre de l’agenda « Femmes, paix et sécurité », issu de la résolution 1325 adoptée en 2000.

« La résolution 1325 a su mettre en mots les violences commises sur les femmes et les filles en temps d’hostilités, de conflits et de guerre. Elle appelle aussi les États à faire en sorte d’inclure les femmes, sur un pied d’égalité avec les hommes, dans tous les efforts visant à favoriser et maintenir la paix et la sécurité. 17 ans plus tard, les atrocités persistent et seul un nombre infime de femmes est sollicité dans le cadre des processus de médiation, de prévention, de paix et de sécurité. 

Ce débat est l’occasion d’un bilan pour engager, enfin,plus de moyens et passer, des déclarations à l’action », souligne la Secrétaire générale. Michaëlle Jean évoquera également les priorités d’actions que se fixe l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour mobiliser très largement, notamment les Etats, en faveur de la protection effective des droits des femmes et des filles, de la lutte contre l’impunité et d’une véritable implication des femmes sur l’ensemble du continuum paixsécurité-développement.

En marge de cette réunion de haut-niveau, la Secrétaire générale s’est entretenue avec plusieurs personnalités, dont notamment, le Président de l’Assemblée générale des Nations unies, M. Miroslav Lajčák, le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, la Directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour la population, Mme Natalia Kanem et l’Administrateur du Programme des Nations unies pour le développement, M. Achim Steiner, tous engagés aux côtés de l’OIF.

© Correspondance : O.I.F

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@