Camer.be
France - Olivier Stirn: "la diaspora camerounaise est l´une des plus brillantes"
FRANCE :: POLITIQUE
  • copy; camer.be : Issa-Behalal
  • vendredi 03 avril 2015 19:10:28
  • 17229

France - Olivier Stirn: "la diaspora camerounaise est l´une des plus brillantes"

Véritable bibliothèque vivante de la scène politique française en Afrique depuis plus d´un demi-siècle, Olivier Stirn, président UMP du conseil national des français pour la diversité, était le parrain de l´évènement Camer Diaspora Awards qui a eu lieu dans les salons Splinder le 28 mars 2015 à Paris, en France.

Au Cameroun, du temps d´Ahidjo
"C´est vrai que je connais l´Afrique" déclare-t-il d´entrée de jeu lorsqu´il prend la parole devant une kyrielle de personnalités politique, économique, social et culturel venues assister á la première édition de Camer Diaspora Awards; une initiative bien réussie de notre confrère Dimitri Mbappe Njoume et de sa structure Génération Diaspora.

"La plupart d´entre vous n´était pas né la première fois que j´étais au Cameroun. C´était du temps du président Ahidjo parce que je travaillais au cabinet du Général De Gaule. J´étais jeune député. J´avais été reçu par le président Ahidjo en 65-66", poursuit-il, comme pour prouver ses vieux liens avec le Cameroun.

Au moment de quitter le podium et la salle pour honorer d´autres rendez-vous qui l´interpellent au regard de ses multiples casquettes dont celle de président UMP du conseil national des français pour la diversité, il avouera que "la diaspora camerounaise est l´une des plus brillantes qui sait organiser des manifestations. Ce que fait Camer Diaspora est plein d´avenir".

Ses prédictions
Olivier Stirn est homme politique très volubile qui ne parle pas seulement pour parler, mais qui vous arrose d´informations, vous fait partager ses nombreux souvenirs et ses nombreuses rencontres avec les différentes personnalités de ce monde. Surtout, nombre de ses prédictions se sont concrétisées.

Et pour preuve, celle faite au célèbre pasteur Martin Luther King en 1963. En effet, il avait prédit "qu´il y aura un président noir si le projet de loi qu´il aide le pasteur á élaborer arrive à passer. Le  projet de loi devait permettre aux noirs d´aller á l´université et d´avoir des bourses. " I can not believe it", s´exclama le pasteur. Voici que l´histoire faisant son chemin, les Etats-Unis ont leur premier président américain en 2010, en la personne de Barack Obama. "Sarkozy, l´ancien président français, l´avait dit à Obama qui, chaque fois m´embrasse et dit voilà l´homme qui, il ya 50 ans avait prédit qu´un jour, il y aura un président noir aux USA" raconte-t-il, tout joyeux.

L`Afrique aussi fait partie des prédictions de monsieur Olivier Stirn. Selon lui, l´Afrique va connaitre dans les 20 ans qui suivent un très fort développement. Les 20 ans précédents, ca été l´Asie. Là ca va être l´Afrique." Il explique que "dans ce progrès qui s´annoncent aujourd´hui, tous les prémisses du progrès sont réels. Les investisseurs du monde ne sont pas des philanthropes. Si aujourd´hui on voit les investisseurs venir de l´Inde, de Chine, du Brésil, d´Europe et des USA. C´est que tout ce monde sait que l´argent qui sera mis proliférera".

Ayant jeté un coup d´œil sur la liste des lauréats retenus par Camer Diaspora Awards, Olivier Stirn a noté et apprécié la présence de plusieurs  femmes car dit-il, "les femmes sont nécessaires dans le développement du monde et peut-être même, pour garantir la paix dans le monde. Ici encore, ce vétéran de la politique africaine va étayer son propos avec un constat.

Contrairement aux chefs d´Etat africains de sexe masculin dont la principale préoccupation est de lui demander de l´aider à se doter en armement militaire pour protéger leur régime, garder le pouvoir aussi longtemps que possible, mais surtout pour terroriser leurs populations démunies, les chefs d´Etat de sexe féminin quant à elles, lui demandent en premier lieu comment la France peut les aider dans le domaine de la santé, de l´éducation. Les présidentes Sirleaf Johnson (Liberia), Rousseff  Dilma (Brésil)  sont au rang de celles-là qu´il a rencontré et avec lesquelles il a longuement échangé.

Pour lui, le général De Gaule avait raison. Lui, qui s´inquiétait de ce qu´il suffit que  l´arme nucléaire tombe un jour entre les mains d´un insensé pour que le monde soit soufflé en quelques deux heures seulement. Or, la même arme entre les mains d´une femme ne met pas la paix mondiale en danger car, dit-il " c´est vrai que les femmes donnent la vie, elles sont aussi plus pacifiques que les hommes.

Le visionnaire Olivier Stirn croit en l´Afrique et a encore beaucoup de prédictions pour ce continent qu´il porte sur son coeur et qu´il hâte de voir enfin se développer.

© camer.be : Issa-Behalal
03avril
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo