World news CAMEROUN :: Le patronat demande à Paul Biya de limoger directeur des impôts. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Le patronat demande à Paul Biya de limoger directeur des impôts. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Ben BATANA
  • jeudi 23 janvier 2020 13:41:00
  • 2241

World news CAMEROUN :: Le patronat demande à Paul Biya de limoger directeur des impôts. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Le président du Groupement Inter patronal du Cameroun (GICAM) vient d’adresser un pamphlet au président de la République. Une sonnette d’alarme sur le climat des affaires fortement détérioré. Sur le banc des accusés, le Directeur General des impôts.

Le tableau est sombre « La faillite et la fermeture d’entreprises se multiplient. Le secteur informel prolifère » L’état des relations s’est gravement détérioré. Entre le Directeur général des Impôts, et le Groupement Inter-patronal du Cameroun (Gicam). Au centre de cette situation, la perturbation des rapports entre les entreprises et l’administration fiscale. Le quotidien le Jour parle d’un « chapelet de griefs qui perturbent ces relations cordiales » Ils sont consignés dans une lettre de Célestin Tawamba adressée au président de la République Paul Biya.

Il est reproché au Directeur général des impôts « Sa vision et sa pratique de l’administration fiscale, son inaptitude à dialoguer et faire face à la contradiction, le refus de délivrer des documents administratifs qui a entrainé des retards considérables dans la réalisation des investissements, son incapacité à concevoir une politique fiscale sur les court et moyen terme de nature à impulser la croissance tout en assurant un niveau appréciable des recettes de l’Etat » Et puis surtout, la « méconnaissance de l’Entreprise »

Seulement, faut-il le rappeler pour dédouaner le Directeur des impôts, il existe dans le cadre des rapports secteur privé secteur public un cadre de discussion formel dénommé comité de concertation qui réunit autour de l’administration des impôts le Gicam.

Pour Le Quotidien Le Jour, Célestin Tawamba poursuit qu’en fin 2018, le dialogue public-privé a pris un coup. Le doigt accusateur est pointé sur le directeur des impôts qui « a clairement affiché une hostilité à une proposition de réforme fiscale du Gicam dans laquelle il avait cru percevoir une tentative du secteur prive de se substituer à l’Etat »

Toute chose qui dire au Journal Réalités Plus que « En 7 ans, Modeste Mopa Fatoing a réussi à placer très haut les services des impôts du Cameroun. Avec des recettes énormes, des reformes aujourd’hui applaudi par tous les contribuables » Et pour cause « Le DG des impôts est arrivé à débloquer tous les trous de la fraude et de la corruption » Commentant à son tour cette sortie du président du Gicam, le quotidien, un journal paraissant à Yaoundé, dans un titre plutôt tendancieux évoque « des véreux aux trousse d’un travailleur intègre » Pour préciser qu’ « il a réussi à déboucher les trous dans une administration fiscale qui était gangrenée par la corruption »

23janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo