CAMEROUN :: Affrontements à Sangmelima, affrontements à Lyon. :: CAMEROON
CAMEROUN :: Affrontements à Sangmelima, affrontements à Lyon. :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Ben BATANA
  • vendredi 11 octobre 2019 16:09:00
  • 4086

CAMEROUN :: Affrontements à Sangmelima, affrontements à Lyon. :: CAMEROON

La ville de Sangmélima au sud du Cameroun est, depuis deux jours le théâtre d’affrontements interethniques. A Lyon en France ou le Président Paul Biya séjourne sur invitation d’Emmanuel Macron, il ya eu des affrontements entre ses partisans et la « brigade anti sardinards ».

mercredi, selon le communiqué du préfet du Dja-et- Lobo ( région du Sud), le corps d'un conducteur de moto taxi de 27 ans, a été découvert dans le village Nyazanga. Les Bamoun ( peuple allogène du Noun dans la région de l'Ouest Cameroun) étant fortement soupçonnés, des natifs de Sangmelima ont appelé à la vengeance.

Des pillages des commerces de certains allogènes, ont eu lieu. Des services publics obligés de fermer. Selon le préfet, il n'y a pas eu de chasse aux Bamoun. Une information pourtant contestée par des sources indépendantes. Des émeutes qui ont terni l’image jusqu’ici reluisante de « Sangmélima la belle ». Le quotidien le jour est revenu sur cette actualité pour noter que « Sagmelima s’est salie ». Et pour cause, les actes de vandalismes qui ont secoué la ville depuis Mercredi se sont poursuivis Hier jeudi 10 octobre. Pour mettre fin aux échauffourées, les membres du gouvernement et toutes les forces vives de la région se retrouveront e jour.

Seulement, les villes de Sagmelima et de Lyon en France semblent se donner la main. Dans le cadre des travaux de la sixième Conférence de Reconstitution des Ressources du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, qui s’est déroulé du 9 au 10 octobre 2019 dans cette ville Française. Cameroon Tribune precise que Paul Biya et Emmanuel Macron ont eu un « Tête-à-tête à Lyon ».

Au menu des échanges entre les chefs d’Etat de France et du Cameroun hier, la coopération bilatérale, le Grand dialogue national, les questions de défense et de sécurité, l’agenda de la Cemac et la reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme.

Au dehors, l’atmosphère était plutôt tendue entre les pros et les antis Biya. La police Française est intervenue, pour calmer les ardeurs. Et ‘est le quotidien Le Messager qui revient sur ces « affrontements entre les antis Biya et la brigade anti sardinards » Sur le terrain de l’action « des activistes de la brigade anti sardinards ont pris d’assaut l’hôtel ou séjourne le couple présidentiel en France » Il y a eu des coups de poing.

11oct.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo