CAMEROUN :: CLARENCE YONGO NOMMEE AUX AFRIK INFORM AWARDS :: CAMEROON
CAMEROUN :: CLARENCE YONGO NOMMEE AUX AFRIK INFORM AWARDS :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE CAMEROUN :: CLARENCE YONGO NOMMEE AUX AFRIK INFORM AWARDS :: CAMEROON
  • Correspondance : Etienette Mengue
  • mardi 25 juin 2019 09:55:00
  • 2813

CAMEROUN :: CLARENCE YONGO NOMMEE AUX AFRIK INFORM AWARDS :: CAMEROON

Son nom figure dans la catégorie « meilleur directeur de campagne à la présidentielle 2018 au Cameroun».

En effet, Clarence Yongo est la première femme qui a réussi l’exploit de diriger une campagne présidentielle en Afrique Centrale. C’est donc une pionnière dans un environnement très souvent réservé aux hommes. Elle a commencé à travailler sur l’image du candidat Serge Espoir Matomba en 2017. On lui reconnaît une communication soft, organisée, stratégique et innovante. On peut dire sans risque de se tromper que c’est elle qui a révolutionné la communication politique au Cameroun.

A son actif donc, une campagne de communication réussie, surtout sur les médias sociaux et un peu moins sur les médias traditionnels. « Nous avons été blacklistés par les médias classiques » a-t-elle déclaré lors d’une conférence sur le marketing et la communication politique à l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC).

Sur les médias sociaux donc, le Peuple Uni pour la Rénovation sociale (PURS) et son leader sont très présents. La page Facebook de Serge Matomba est la seule d’un homme politique de l’opposition à être authentifiée, l’homme est également le plus suivi après Paul Biya le président camerounais. En une année, Clarence Yongo a réussi le pari de sortir le PURS et son leader de l’ombre, alors que le parti existait déjà depuis 9 ans.

Cette dame dynamique a travaillé d’arrache-pied et de façon méthodique pour qu’enfin soient mis au centre des débats ; les projets de société, alors que les politiques étaient juste habitués à la critique.

Quand on lui parle du score de la présidentielle, elle répond : « J’ai joué mon rôle et j’ai réussi. Notre travail a été copié, même par ceux qui sont considérés comme des ténors ». L’inédit de la campagne présidentielle aura surtout été le bus, idée audacieuse pour toute l’Afrique Centrale, par la suite copiée par les autres candidats. Ce regard innovant est à mettre à l’actif de dame Yongo.

Sera-t-elle la lauréate de sa catégorie au soir du 29 Juin ?

Nous le saurons bientôt.

25juin
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo