Camer.be
Cameroun, Samedi 2 février : peur sur la ville à Douala. :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Franck BAFELI
  • samedi 02 février 2019 20:20:00
  • 22389

Cameroun, Samedi 2 février : peur sur la ville à Douala. :: CAMEROON

Les populations de la ville de Douala ont été réveillée par les bruits de bottes.Depuis ce matin et même tard dans la soirée, les forces de défense et de sécurité ont pris position sur les endroits névralgiques de la ville.

Preuve que quelque chose se préparait " ce sont les gars de Kamto qui ont promis organiser des marchés dans la ville pour réclamer leur victoire à la présidentielle d'octobre 2017 et réclamer la libération de Maurice Kamto et tous ceux qui ont été arrêtés samedi dernier et lundi au domicile Albert Dzongang "

Du coup on se souvient de la folle journée du 26 janvier à Douala au cours de laquelle plusieurs militants ont été arrêtés et certains blessés par les balles tirées par la police à l'instar de Célestin Djamen, Michèle Ndoky etc.

Ce samedi 2 février les forces de défense se sont déployées pour "casser les Kamtoistes"

A Bonanjo, le quartier administratif, une escouade de la gendarmie est positionnée depuis le matin. Il en est de même du pont Joss.

A la salle des fêtes d'akwa, un autre point névralgique, un car de la police est positionnée depuis ce matin. Dans les autres points de la ville on note un fort déploiement des forces de l'ordre mais sans les marcheurs.

Approchés par nos soins, les militants du Mrc ne decolerent pas " Ils ne nous feront pas peur. Nous allons mener la lutte jusqu'à ce que notre victoire ne soit remise. Mille arrestations ne nous feront pas peur". "Nous attendons les directives du parti pour descendre dans la rue" renchérissent t-ils.

02févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo