Camer.be
Cameroun: Lettre ouverte à  M. Paul Biya et à son épouse  Chantal Biya :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : Adrien Djomo
  • lundi 22 octobre 2018 15:57:00
  • 11083

Cameroun: Lettre ouverte à M. Paul Biya et à son épouse Chantal Biya :: CAMEROON

Excellence, vous avez sans doute suivi la mobilisation sans précèdent des Camerounais du pays et de la diaspora pendant les élections présidentielles du 07 Octobre 2018. A travers cette mobilisation, le peuple a montré sa volonté et détermination de résoudre les différentes crises multiformes (anglophone, politico-sociale, économique et sociale, infrastructurelle, etc.) qui minent le Cameroun à travers les urnes. En conséquence, le peuple est allé massivement voter et a fait son choix.

Il y a eu comme vous avez vu pendant les séances de la Cour Constitutionnelle de nombreuses irrégularités qui ont été présentées par le MRC conduit par le Pr. Maurice Kamto et le SDF conduit par M. Joshua Osih. Le peuple a pu se rendre compte à travers les plaidoiries du MRC qu’il y a certainement plus de 32 PV dans sept régions du Cameroun représentant plus de 1 300 000 de votants qui n’ont pas été signés. De même, le SDF a montré au peuple comment dans les zones dites anglophones le droit d’expression du vote n’a pas pu s’exercer normalement privant ainsi les citoyens qui sont encore obligés malgré la dangerosité actuelle de ces zones d’y demeurer. Le SDF a démontré comment les leaders de ces deux régions ont vu leur vie attenté et leurs biens saccagés juste pour avoir exercé ou tenté d’exercer leur droit civique du vote. Ils ont aussi démontré que dans certaines localités de ces régions toute forme de vie et activité humaine n’étaient plus possible à cause de la menace sécessionniste qui continue de peser fortement et dangereusement dans ces régions. Vous avez aussi certainement suivi que le Pr. Nkou Mvondo du parti UNIVERS a refusé d’apposer sa signature dans les procès verbaux non signés pour refuser ou protester contre les fraudes massives dans ces zones également protestées par le MRC. Excellence, l’illustration la plus flagrante de la supercherie a été présentée par le Pr. NKou Mvondo qui a relaté sur une des chaines de télé que dans son village natal, le RDPC a eu 100% alors que sa maman et son frère ont bien voté pour son parti. Comment cela pouvait en être possible ?? Vous avez certainement suivi que la requête du parti UNIVERS n’a pas été recevable sur la forme alors que ce parti était dans le délai prescrit par la loi.

Excellence M. le Président, le peuple Camerounais a été meurtri de se rendre compte qu’après 58 ans de in-dépendance, le Conseil Constitutionnel du Cameroun reste encore une chambre d’enregistrement dont la seule décision est de rendre IRRECEVABLE tous les recours qui lui sont transmis.

Excellence, la Cour Constitutionnelle s’apprête après tout ce Cirque télévisé qui a été suivi par les Camerounais comme un film de Hollywood en grande première, de proclamer les résultats pour vous offrir un cadeau empoisonné en vous portant pour la 7e fois comme Président de la République du Cameroun. En ce moment où vous êtes de par votre âge parmi le cercle très restreint des patriarches de cette République, je vous prie de réfléchir une fois encore quant-à l’acceptation de la proclamation de ce résultat.

Depuis hier 20 Octobre 2018, les marches de protestation des Camerounais sont organisées dans différentes villes de l’hexagone (Allemagne, France, Canada, USA, etc.) et vont certainement se poursuivre en s’intensifiant. Si vous accepter ces résultats, le peuple Camerounais dans toutes les villes du Cameroun va aussi suivre ce mouvement en descendant dans la rue pour protester. Si cela a lieu, je suis convaincu que même les appels à l’ordre des leaders charismatiques de l’opposition ne pourront pas les arrêter de manifester leur mécontentement. Dans une telle ambiance la plupart des Camerounais vous attribueront la responsabilité si cela aboutissait à des dérapages.

Excellence, le dernier patriarche de ma famille a rendu l’âme cette année à 84 ans. Il était de deux ans votre cadet et ces derniers jours ont été intensément vécus et il en a profité pour se rapprocher particulièrement de sa famille nucléaire et de lui dire sa mémoire. Excellence, comme mon parent, je suis sûr que votre vie en dehors du palais sera bien plus meilleure loin du palais que dans le palais. Votre vie sera davantage reluisante loin du palais en ce moment où la population et la jeunesse que vous affectionnez tant du Nord au Sud de l’Est à l’Ouest est à pied d’œuvre pour manifester contre votre victoire considérée pour elle dans sa majorité comme étant volée.

Madame Chantal Biya, mère de la Nation, vous avez comme première dame séduit les Camerounais à travers vos œuvres caritatives et aussi grâce à votre attachement à votre famille nucléaire et à la grande famille camerounaise. Vous avez aussi été témoin des événements liés aux élections que le pays vit en ce moment et dont un récit a été fait plus haut dans cette lettre. Madame, en tant que mère et épouse, je ne peux pas avoir la prétention de vous prodiguer des conseils. Toutefois, je suis convaincu que si vous parvenez à convaincre votre époux le Président sortant à laisser les affaires en ce moment, vos œuvres resteront à jamais dans la mémoire des Camerounais. Comme toute maman qui est soucieuse de la vie de ses propres fils et filles et de ceux des autres mamans de son pays, je vous prie d’avoir la sagesse et la lumière nécessaire pour accompagner M. le Président sortant votre époux dans la décision je peux penser difficile de quitter les affaires pour éviter une crise généralisée au Cameroun. Cette décision, j’en suis convaincu donnera une plus grande joie de vivre à votre famille nucléaire mais aussi à celles de la majorité silencieuse des Camerounais qui attendent le moment venu ou le déclencheur pour manifester leur désarroi.

Le Cameroun vit déjà de nombreuses crises et une autre de plus sera suicidaire. LA DECISION EST ENTRE VOS MAINS.

VIVE LA PAIX, VIVE UN CAMEROUN FORT ET PROSPERE

22oct.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo