Le Sauveur de Personne: Sur la politique d’opposition, les parodies d’élections, et l’imposture légale au Cameroun :: CAMEROON

Le Sauveur de Personne: Sur la politique d’opposition, les parodies d’élections, et l’imposture légale au Cameroun :: CAMEROON

Le Sauveur de Personne: Sur la politique d’opposition, les parodies d’élections, et l’imposture légale au Cameroun :: CAMEROON
Le Sauveur de Personne: Sur la politique d’opposition, les parodies d’élections, et l’imposture légale au Cameroun :: CAMEROON
Le ralliement récent de l’économiste et homme politique dit de l’opposition Célestin Bedzigui au régime Biya a soulevé non seulement des questions sur ses compétences économiques réelles si souvent vantées et l’état de ses finances personnelles. Mais dans la vision gouvernementale d’ensemble de la politique camerounaise, ce ralliement ne présente aucune surprise, à part qu’il est l’expression symptomatique d’un régime totalitaire de 35 ans, aux pratiques politiques violentes enveloppées du vernis de la légalité. La réalité est que, comme avec Sun Tzu, la «sauce secrète» de Paul Biya consiste à écarter du champ de bataille politique tous les adversaires crédibles de son régime par l’intimidation, les pots-de-vins, l’emprisonnement, ou l’exil. Dans ce contexte, il n’y a pas de possibilité d’opposition radicale, car il n’y a pas de place pour une véritable autonomie politique.

Au contraire, c’est la célébration permanente d’une présidence impériale si ouvertement narcissique avec des demandes incessantes de louanges et d’approbations: Louanges juste pour être vivant et rien de plus, mais aussi pour conforter la glorification constante de l’immortalité obscène du président avec ses fausses morts à répétition.Dans un pays où en plus, le président considère la critique contre sa politique comme une « indignation » qui force les gens autour de lui et notamment l’opposition à chanter constamment ses louanges.

D’autre part, un régime basé sur l’ethno-fascisme, qui considère d’emblée toute opposition comme une menace existentielle et pense que cette dernière serait donc prête à faire n’importe quoi pour atteindre le pouvoir et devenir impitoyable comme l’est le régime de Yaoundé. En effet beaucoup est schmittien dans le régime de Biya. Distinguer les amis des ennemis est la base idéologique de ce régime. Ses idéologues préférés prêchent et embrassent l’idée d’un monde rempli d’ennemis du régime et veulent que ces ennemis non seulement respectent la puissance du régime, mais le craignent.
Comme la plupart des régimes autoritaires, le régime de Biya a mis en place des pigeons de selles et encouragé les autres à leur porter des coups de semelles. Ils manipulent constamment les préjugés et la peur. Dans cet environnement impitoyable, ces opposants en viennent à imposer le droit de Biya à gouverner à vie, y compris quand ils ont eu à contester énergiquement cette hypothèse à plusieurs reprises. Dans ce processus, tous les abus ou les violations des normes sont pardonnés, confortant ainsi les pires soupçons des observateurs avisés.

Dans son ensemble il règne un culte de la présidence au Cameroun. Un culte qui infecte non seulement notre compréhension de la présidence, mais de la personne qui l’exerce. Au Cameroun, les gens ordinaires attendent du président qu’il agisse comme un roi. Leur loyauté est à l’homme, pas à la présidence (c’est-à-dire l’institution).

Un culte de la personnalité, cependant, qui est en contradiction avec la réalité. En effet, dans cette auto-glorification nauséabonde et apocalyptique, M. Biya n’est le sauveur de personne. Soyons totalement honnêtes. Vous obtenez ce que vous payez, et les Camerounais vendent leur âme pour des conneries qui, depuis 35 ans, n’ont rien apporté de constructif, de valorisant. Tout le monde semble néanmoins d’accord avec ces conneries parce qu’à l’heure actuelle, comme Célestin Bedzigui, nous avons tous dû ajuster nos attentes à la baisse et sommes devenus cyniques face à la profusion des infractions morales et intellectuelles du régime de Paul Biya.

À ce sujet Vaclav Havel a écrit en 1978 un essai séminal intitulé «Le pouvoir des impuissants». Il y a proposé un concept remarquable: l’idée que ceux réprimés par les mensonges communistes avaient le pouvoir de «vivre pour la vérité, « Et c’est en le faisant; qu’ils pourraient changer le monde dans lequel ils vivent. L’idée de résistance de Havel appelle tous les individus du monde à participer activement à l’amélioration de la vie des autres. Cette idée ne nécessite pas toujours un rassemblement en signe de protestation ou la recherche des postes et des nominations comme Bedzigui et beaucoup d’autre membres de l’opposition dite alimentaire pratiquant la politique du ventre au Cameroun. Au contraire, cela signifie que les gens devraient tout au moins s’efforcer d’être de meilleurs voisins, de meilleurs citoyens, et de meilleurs êtres humains; puis s’efforcer de vivre honnêtement au-delà des contraintes imposées par la culture totalitaire du mensonge. Ce n’est hélas pas à la portée de tout le monde.

© Correspondance : Le Comité De Libération Des Prisonniers Politiques (CL2P)

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Facebook
réclame
partenaire
Le Sauveur de Personne: Sur la politique d’opposition, les parodies d’élections, et l’imposture légale au Cameroun :: CAMEROON
Teham WAKAM de Teham édition invité SOPIEPROD
évènement
Le Sauveur de Personne: Sur la politique d’opposition, les parodies d’élections, et l’imposture légale au Cameroun :: CAMEROON
actuellement sur le site