LIBYE :: Le colonel Kadhafi a été à deux doigts de racheter Manchester United en 2004 :: LIBYA

LIBYE :: Le colonel Kadhafi a été à deux doigts de racheter Manchester United en 2004 :: LIBYA

LIBYE :: Le colonel Kadhafi a été à deux doigts de racheter Manchester United en 2004 :: LIBYA
LIBYE :: Le colonel Kadhafi a été à deux doigts de racheter Manchester United en 2004 :: LIBYA
Selon l'homme qui a négocié l'accord qui a permis à la famille Glazer de prendre le contrôle du célèbre club de football britannique, le colonel Kadhafi, l'ancien dirigeant libyen renversé et tué en 2011, a été à quelques heures de prendre une participation majoritaire dans Manchester United. Très amateur de football et disposant d'une manne considérable issue du pétrole, Mouammar Kadhafi voyait là aussi une occasion d'avoir un poids certain au Royaume-Uni.

Mais la transaction a finalement échoué, de très peu, en grande partie du fait de la dureté en négociations du Président libyen. C'est Mehmet Dalman, actuellement président du club de Cardiff City, qui a révélé qu'il avait été amené en Libye par un avion privé en 2004 pour discuter de l'achat des parts de John Magnier et de JP McManus, soit une participation de 29,9%.

Les magnats irlandais s'étaient brouillés avec l'ancien patron d'United, Sir Alex Ferguson, sur la propriété du cheval de course Rock of Gibraltar et avaient demandé à Mehmet Dalman de les aider à liquider leurs actions. M. Dalman a déclaré au Sunday Times : « Les gens ne se rendent pas compte que l'accord (de prise de contrôle) était à un cheveu de se faire en Libye. Kadhafi a presque acheté le club, ça s'est vraiment joué à très peu de choses -littéralement, on peut parler de quelques heures ».

L'ancien dirigeant libyen a ensuite tenté d'acheter le club italien de Perugia après que les deux parties n'aient pas réussi à s'entendre sur un prix pour une participation majoritaire dans les Red Devils, et c'est finalement Malcolm Glazer qui a acheté les actions avant une prise de contrôle complète quelques mois plus tard. C'est le fils du colonel, Saadi Kadhafi, qui a révélé plus de détails de l'accord potentiel en 2005. Il a déclaré au Financial Times :

« Il y a sept ou huit mois, nous étions sur le point d'acheter des actions de Manchester United. Nous avons gardé le secret parce que je pensais que nous allions le faire, mais maintenant c'est impossible. J'ai dit à mon père que ce serait comme acheter l'église d'Angleterre. C'est très difficile, peut-être impossible à cause des fans et de l'histoire, très difficile ».

« Nous ne nous sommes pas entendus sur le prix…Mais ça a bien failli se réaliser », a raconté l'ex-banquier. Les parts de John Magnier et de JP McManus finiront par trouver un acquéreur en 2005, pour la coquette somme d'1,16 milliard d'Euros. Un investissement justifié, au vu de la valeur du club des Red Devils aujourd'hui ; car même si la famille Glaze a chargé Manchester United d'une dette de plusieurs centaines de millions d'euros, aujourd'hui, selon l'étude annuelle du très sérieux cabinet KPMG, les locataires d'Old Trafford pèsent un poids estimé à 3,1 milliards d'Euros.

© Source : Le Quotidien Du Peuple

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@