Cameroun, VERBATIM: NDOLELAND, PAYS DES "SEULS" HOMMES QUI PEUVENT!!! :: CAMEROON
Cameroun, VERBATIM: NDOLELAND, PAYS DES "SEULS" HOMMES QUI PEUVENT!!! :: CAMEROON

Cameroun, VERBATIM: NDOLELAND, PAYS DES "SEULS" HOMMES QUI PEUVENT!!! :: CAMEROON

Cameroun, VERBATIM: NDOLELAND, PAYS DES "SEULS" HOMMES QUI PEUVENT!!! :: CAMEROON
Cameroun, VERBATIM: NDOLELAND, PAYS DES "SEULS" HOMMES QUI PEUVENT!!! :: CAMEROON
Mon opposition au pouvoir perpétuel, ou a vie, n'a jamais souffert de la moindre équivoque. Loin de moi donc, l'intention de trouver une excuse quelconque au Président Hayatou! Tout pouvoir perpétuel en effet devient contre-productif a un moment donne, n'en déplaise à celles et a ceux qui en sont adeptes, ainsi qu'aux laudateurs patentes. 

Qu'il s'agisse d'une Organisation ou d'un pays, l'alternance sur le plan du leadership est toujours l'opportunité d'un nouveau départ, avec des hommes/femmes nouveaux, qui apportent de la fraîcheur, des idées nouvelles, et sans doutes novatrices. Ceci n'expliquant pas cela, c'est souvent qu'il est par ailleurs conseille de savoir quitter les choses, avant que celles-ci nous quittent, car cette séparation est inévitable, selon une loi naturelle, autant qu'immuable. Toutefois, il n'est pas faux de dire que le Président Hayatou, pour la circonstance, devient le symbole que sans doute il n'aurait pas souhaite devenir. En effet, le comportement d'une bonne frange de l'opinion Camerounaise indique à souhait qu'il sert d'exutoire, de défouloir a cette population, qui exprime ainsi un ressentiment plus ou moins contenu voire refoule, contre une gérontocratie de règne, caporaliste, hégémonique, et confiscatrice d'avenir. C'est aussi sans doute un aveu d'impuissance de la part des Camerounais, quant aux possibilités qu'ils ont ou peuvent se donner, de provoquer le changement, et en être les acteurs, autant que les moteurs pour leur pays. Au-delà de la symbolique évoquée plus haut, la défaite du Président Hayatou, est sans rapport avec la situation interne au Cameroun. 

Celles et ceux qui s'en réjouissent, ont donc tort de le faire, a plus d'un titre. En dépit de la corruption mainte fois dénoncée dans les rangs de l'Organisation, l'alternance a la tête de la CAF n'a pu se produire que grâce à la transparence relative des règles qui en régissent le processus de désignation du responsable. C'est loin d'être le cas pour le Cameroun, ou tout le système électoral a été conçu pour justement faire échec a toute possibilité d'alternance. De plus, a celles et a ceux qui reprochent au Président Hayatou cette enieme candidature, cette "candidature de trop...", je pose juste une question: Avez-vous réfléchi aux éventuelles incidences qu'aurait eu son désistement sur le plan interne? etes-vous surs que cela n'aurait pas été pris pour de la haute subversion par les plus Hautes Autorités du pays, que ce geste, du reste élégant, aurait sans doute confronte, plutôt qu'autre chose? Beaucoup ne se seraient sans doute pas privés de s'en faire des gorges chaudes, y voyant un message sibyllin adresse a qui de droit: le genre d'occasions rêvées pour griots, de se présenter en remparts fidèles et infranchissables, le temps d'un lynchage en règle! Connaissant notre pays, en renonçant à se présenter, il serait devenu un paria à mettre en quarantaine, alors que la, c'est en héros qu'il sera sans doute accueilli, avec peut-être un lot de consolation. Le renoncement par contre. Il aurait en revanche valu des applaudissements par ceux qui se réjouissent aujourd'hui de son échec, et donc une certaine popularité, c'est à dire tout ce qui devient suspect, et peu apprécie. Cette situation trahit sans conteste le fossé qui s'est progressivement creusée, et élargi, entre le peuple d'une part et la classe dirigeante d'autre part. 

De manière toujours aussi paradoxale, la consolation pourrait elle, venir en récompense au "politiquement correct, au politiquement compatible! ..." La au moins, il a essaye, et n'a simplement pas pu. Car au Ndoleland, il n'y en a qu'un seul qui doit toujours pouvoir, quelque soit Lambda; et qui sans doute s'apprête à démontrer de nouveau qu'il est le seul coq qui chante, le seul qui peut, et qui pourra toujours, pour peu qu'il le veuille, tant et aussi longtemps que lui seul le voudra. En attendant, sachons quand-meme être reconnaissants, autant que féliciter le Président Issa Hayatou, pour le parcours exceptionnel, ainsi que pour toute l’œuvre accomplie à la tête du Football continental!!!

Hippolyte Nwal

Juriste d'Affaires, Université Paris V Descartes Sorbonne Business Consultant

Philadelphia, USA

© Correspondance : Hippolyte Nwal

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Coton Sport jouera la Coupe de la Caf
Coton Sport jouera la Coupe de la Caf
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun, VERBATIM: NDOLELAND, PAYS DES "SEULS" HOMMES QUI PEUVENT!!! :: CAMEROON
Christophe FOTSO MAISON DE LA DIASPORA PÔLE EUROPE A BERLIN INVITE SOPIEPROD
évènement
Cameroun, VERBATIM: NDOLELAND, PAYS DES "SEULS" HOMMES QUI PEUVENT!!! :: CAMEROON
actuellement sur le site