Camer.be
CAMEROUN :: Le successeur de Philemon Yang est connu :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE CAMEROUN :: Le successeur de Philemon Yang est connu :: CAMEROON
  • L'Epervier : Ernest Kouo
  • lundi 21 septembre 2015 02:30:41
  • 20281

CAMEROUN :: Le successeur de Philemon Yang est connu :: CAMEROON

Diplomate de formation officiant comme ambassadeur du Cameroun dans un pays africain, le futur Pm, selon des sources introduites aurait été consulté en Allemagne lors du récent séjour privé de Paul Biya.

L’immeuble étoile qui abrite les services du Premier Ministre, personne ne vendait chère la peau de Yang Philémon. Il est nommé le 30 juin 2009, puis reconduit le 09 décembre 2011. Le fils de Bui a déjà passé plus de 06 ans à la primature. Est-ce un signe de son efficacité dans l’exécution des missions à lui confiées par celui qui l’a nommé ? D’autres pourfendeurs de Yang regardent avec dédain son séjour à la primature à cause des lacunes qu’il traine dans la gestion des dossiers sensibles. A un moment donné, on a comme l’impression que les pouvoirs du chef du gouvernement se sont réduits au profit du secrétaire général de ses services. Ils en veulent pour preuve, le problème des droits d’auteurs, la crise électorale à la Fecafoot, le port de Kribi et bien d’autres aspects de la vie publique. En 06 ans et plus à la tête du gouvernement, cela n’est pas rien quand on sait que certains plus véloces ont mis moins de temps à l’immeuble étoile. 

Qui est le prochain locataire de l’immeuble Etoile ?

La question embarrasse toutes les rédactions tellement les « premiers ministrables » sont légion : John Ebong Ngollé, Mengot Arrey, Atanga Nji, Philip Ngolle Ngwese, Shey John Yembe, Gérôme Obi Eta, Paul Elung Che, Moh Tangogho Sylvestre, Fru Jonathan, Ama Tutu Muna et bien d’autres caciques du régime ayant la particularité d’être originaires de l’une des deux régions anglophones du pays. Votre journal a appris d’une source crédible que l’ambassadeur du Cameroun en République démocratique du Congo (RDC) a été consulté pour le poste de PM. L’homme est originaire du Sud-ouest et c’est par lui que sonnera le glas de Yang à l’immeuble Etoile. Une nouvelle, qui en cas de confirmation, démentirait les rumeurs du retour de la primature dans le giron nordiste. L’ambassadeur du Cameroun en RDC est bien pressenti pour diriger le gouvernement jusqu’en 2018. 

Quel que soit le temps que cela mettra, le président de la République finira par remanier le gouvernement actuel. 2018, année des prochaines élections présidentielles très déterminantes pour l’avenir politique du pays, est dans toutes les têtes. Médiocre ou excellent, l’actuelle équipe que dirige Yang Philémon, depuis le 09 décembre 2011, ne fait plus rêver dans un Cameroun en quête de son émergence à l’horizon 2035. Primo, ce gouvernement a été le plus long de toutes les équipes formées par le chef de l’Etat depuis 1983. Secundo, bien de ses membres sont aux affaires depuis des décennies. Tercio, certains ministres en fonction sont mis en examen par la justice. Dans cette optique, le prince pourrait virer certains et en conserver d’autres. Pourrait-on parler de purge quand bien même cette équipe avait déjà été critiquée par Paul Biya lui-même le 31 décembre 2013 ? 

© L'Epervier : Ernest Kouo
21sept.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo