Cameroun 2019 : la commission de la CAF n’est pas convaincue :: CAMEROON

Cameroun 2019 : la commission de la CAF n’est pas convaincue :: CAMEROON

Cameroun 2019 : la commission de la CAF n’est pas convaincue :: CAMEROON
Cameroun 2019 : la commission de la CAF n’est pas convaincue :: CAMEROON
La commission d'inspection envoyée par la CAF au Cameroun a dressé un tableau noir de l’état des lieux. Une décision sera prise prochainement en ce sens.

C’est ce mercredi que le président de la CAF, Ahmed Ahmad, a reçu le rapport établi par une commission interne concernant le Cameroun, le pays qui devrait accueillir la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des nations prévue en 2019. Les membres de la commission sont arrivés sur place pour évaluer et apprécier l’état d’avancement des travaux dédiés à l’organisation de cette compétition.

Selon le quotidien arabophone Al Akhbar daté du 1er février, la CAF cherche, à travers cette visite, à savoir si cette première édition à 24 équipes allait s’organiser au Cameroun ou ailleurs.

Les dix émissaires du Malgache, Ahmad Ahmad, étaient sur place entre le 12 et le 23 janvier 2018. Ils ont pu visiter l’ensemble des villes qui devraient accueillir les matchs de la CAN. Une première tournée a été dédiée aux établissements hôteliers et les hôpitaux, avant que la commission ne visite les stades. Pour le grand stade de Douala, les travaux ont atteint un taux de 30% et les autorités ont promis une livraison au mois de septembre. Le quotidien précise aussi que des travailleurs ont interpelé les membres de la CAF pour dénoncer les conditions de travail. Les ouvriers avaient même observé une grève en début d’année avant que le ministère des Sports n’intervienne pour promettre des solutions.

Parmi les autres détails qui ont attiré l’attention de la commission, la faiblesse du débit internet et l’éclairage insuffisant des stades. Selon nos confrères d’Al Akhbar, les transports et le volet logistique dans sa globalité n’ont pas convaincu les dix émissaires de la CAF, tout comme les hôtels à proximité des stades. Ahmad Ahmad devrait décider, en concertation avec son comité exécutif, si le Cameroun sera bel et bien organisateur ou bien si un autre pays sera choisi. Pour Al Akhbar, le Maroc peut très bien être le remplaçant.

© Le360.ma : Fayçal Ismaili

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

methodealdo
Cameroun 2019 : la commission de la CAF n’est pas convaincue :: CAMEROON Canada (London)
C'est la preuve que le manque de bon sens que nous servons au monde n'a pas un gout partagé. Vivement qu'on nous retire l'organisation de cette competition.
Le peuple a besoin de se focaliser sur ce qui definira ses prochaines 50 années à venir.

Le football peut attendre.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@