Camer.be
CAMEROUN :: FECAFOOT : Samuel Eto'o propose une refondation totale :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT CAMEROUN :: FECAFOOT : Samuel Eto'o propose une refondation totale :: CAMEROON
  • Repères : Hermann III Ewané
  • lundi 27 novembre 2017 08:29:42
  • 6852

CAMEROUN :: FECAFOOT : Samuel Eto'o propose une refondation totale :: CAMEROON

C’était face au Comité de normalisation, le 17 novembre 2017.

Recueillir les propositions pour la meilleure gestion du football camerounais, voilà l’objet que s’est fixé le Comité de normalisation depuis le mois de novembre 2017. Après Joseph Antoine Bell, Abdouraman Baba, Patrick Mboma, Rigobert Song, Gérémie Njitap, c’est autour de Samuel Eto’o fils d’être consulté par le Comité « Happi ».

Au cours d’une vidéo conférence tenue au siège de la Fédération camerounaise de football en présence du quinté de la normalisation, Samuel Eto’o d’un ton dur selon certaines sources, a exprimé son souci de voir le sport roi retrouver ses lettres de noblesse et sortir des profondeurs dans lesquelles certains prédateurs l’ont emmurés.

Si de façon plus claire, rien n’a filtré sur les informations au sortir de cette vidéo conférence, une proche de Samuel Eto’o a confié après avoir eu le capitaine d’Antalyasport au téléphone que ce dernier a recommandé « la refonte des textes, le retour de la sérénité à la FECAFOOT, qui passe inéluctablement par une structuration digne de ce nom, et la mise en place des balises pour l’amélioration structurée de la gestion du football ».

Conscient que la tâche de réécrire les statuts de la fédération n’est pas facile, si l’on s’en tient à l’échec du Comité « Owona », le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables a exigé, selon notre source, la « mise à disposition des moyens adéquats au niveau de la direction technique, pour permettre la détection et l’encadrement des jeunes talents ».

Samuel Eto’o a néanmoins indiqué qu’il « reste à la disposition des autorités en charge du football, pour continuer à apporter sa modeste contribution au développement du football local ». En attendant, le Comité « Happi » multiplie les rencontres pour améliorer la gouvernance du football local.

27nov.
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo