Cameroun, Drive scessionniste : Le MANIDEM veut conjurer le chaos qui plane sur le Cameroun. :: CAMEROON

Cameroun, Drive scessionniste : Le MANIDEM veut conjurer le chaos qui plane sur le Cameroun. :: CAMEROON

Cameroun, Drive scessionniste : Le MANIDEM veut conjurer le chaos qui plane sur le Cameroun. :: CAMEROON
Cameroun, Drive scessionniste : Le MANIDEM veut conjurer le chaos qui plane sur le Cameroun. :: CAMEROON
Au siège du Mouvement Africain pour le Nouvelle Indépendance et la Démocratie (MANIDEM) à Douala, les débats sur la « crise anglophone » ont été houleux. La conférence organisée par le Front Progressiste et Panafricaniste (FPP), deux partis politiques le manidem et le MOCI (Mouvement Citoyen) a tiré sur la sonnette d’alarme « un drame est entrain de se nouer sur le problème anglophone »

Non sans pointer le régime RDPC au pouvoir « la surenchère sécessionniste gagne du terrain, alimentée indirectement par le sentiment de rejet du régime Rdpc par la majorité des Kamerunais » Les forces progressistes sont allées dans l’histoire pour dénoncer une réunification mal négociée par Ahidjo et ses affidés de l’époque « ce drame est la conséquence de la trahison du projet patriotique de la réunification par Ahmadou Ahidjo, John Ngu Foncha, Salomon Tadeng Muna et compagnie » Le Rdpc et Paul Biya sont les héritiers et continuateurs de la politique antipatriotique.

Ekane Anicet du Manidem n’est pas allé du dos de la cuillère « La France a joué avec Ahidjo pour se partager le butin » La partie Anglophone étant ainsi la victime expiatoire du régime néocolonial qui a trahi la voie prônée et tracée par les patriotes Kamerunais et L’UPC. A l’occasion, le front s’est insurgé contre « l’annexion du west Kamerun (Southern Cameroon) par le soit disant referendum de 1972 » qui consacrait l’Etat Unitaire.

Au demeurant, le front « réaffirme son attachement inconditionnel à un Kamerun uni et indivisible » pour lequel des milliers de compatriotes ont été assassinés. Le moment n’est pas choisi pour « choisir entre la sécession et la fin du régime de Paul Biya » le plus urgent étant de gérer l’unité nationale. Cela passe par une concertation entre les forces vives et les leaders que les anglophones auront choisi eux-mêmes. Et aussi « Manifester pacifiquement pour montrer notre attachement à l’unité du pays contre la sécession » Au finish, il est grand temps que le dialogue national inclusif que réclame l’ensemble des forces politiques et sociales démarre.

© Camer.be : Ben Oway

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
OM 2-2 PSG: Neymar ramasse les projectiles et voit rouge
OM 2-2 PSG: Neymar ramasse les projectiles et voit rouge
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun, Drive scessionniste : Le MANIDEM veut conjurer le chaos qui plane sur le Cameroun. :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
Cameroun, Drive scessionniste : Le MANIDEM veut conjurer le chaos qui plane sur le Cameroun. :: CAMEROON
actuellement sur le site