Camer.be
Allemagne: Le Challenge Camerounais prend-t-il désormais pour modèles les prostituées ? :: GERMANY
ALLEMAGNE :: SOCIETE
  • Camer.be : Yolande Tankeu
  • mercredi 07 juin 2017 10:10:46
  • 14346

Allemagne: Le Challenge Camerounais prend-t-il désormais pour modèles les prostituées ? :: GERMANY

"On croyait justement que faire des études conférait un certain statut, une certaine moralité, une certaine éthique, mais c’est ceux qui font des études qui trouvent les meilleurs arguments pour défendre et vendre le piment.

La preuve, l’autre jour, une organisation datant prestigieuse en Allemagne, dirigée par des docteurs avait pour invitée d’honneur une patronne du piment," on peut lire cette indignation de l´auteur d´une page facebook très suivie, "Ca Se Passe Ici".

Le passage d´une "reine du piment" comme Guest Star des 25 ans du Challenge Camerounais en Allemagne a été comme un coup de fouet pour ceux-là qui au sein de la diaspora s´évertuent quotidiennement à inculquer les valeurs, la culture du travail, la morale et le respect aux jeunes camerounais venus en majorité pour poursuivre les études au pays de Goethe. Avec une telle invitation, on pourrait penser que l´association a misé plus sur la résonnance des réseaux sociaux que sur la valeur symbolique de son acte, oubliant qu´elle contribue ainsi à la légitimation des feymen et des "reines du piment" érigés en modèles.

Le Challenge a fait florès pendant des décennies et s´est imposé grâce à son esprit d´union, sportif et même social comme un des plus grands évènements de la diaspora, offrant ainsi un cadre par excellence de retrouvailles pour les Camerounais venus des quatre coins de l´Allemagne, voire de l´Europe.

On a vu des invités de taille faire leur brillant passage au Challenge, mais ironie du sort: c´est pour marquer ses 25 ans d´existence que l´édition de 2017 -dont les activités sportives et culinaires, sans oublier le Challenge Disco Night ont attiré de milliers de visiteurs- a décidé de prendre pour guest star une personne de la scène de la prostitution connue de tous.

Loin des conflits internes et des problèmes de gestion qui gangrènent la structure, d´aucuns se posent la question de savoir si le Challenge comptait par une telle invitation profiter de la mouvance des réseaux sociaux où seuls les "likes" semblent dicter leur loi. Voulait-il tout simplement s´inscrire dans la même lancée que bon nombre de soirées camerounaises dressant le tapis rouge aux hommes et femmes qui par leurs activités de feymania ou de prostitution ne constituent en aucun cas de modèles à présenter à cette diaspora jeune, en majorité estudiantine.

Pour tout dire, l´édition 2017 a manqué l´occasion de porter un message fort à la diaspora au moment où l´opinion avertie tire la sonnette d´alarme sur les dérives des réseaux sociaux et leur impact sur la jeunesse. Au regard du potentiel que regorge la communauté camerounaise en Allemagne, l´espoir repose sur son dynamisme et son savoir-faire pour redorer le blason du de cette structure.
Nous reviendrons sur les temps forts de cet évènement.

 

 

07juin
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo