CAN 2017 : Patrick Mboma veut des sanctions aprs les dfections au Cameroun :: CAMEROON

CAN 2017 : Patrick Mboma veut des sanctions aprs les dfections au Cameroun :: CAMEROON

CAN 2017 : Patrick Mboma veut des sanctions apr?s les d?fections au Cameroun :: CAMEROON
CAN 2017 : Patrick Mboma veut des sanctions apr?s les d?fections au Cameroun :: CAMEROON
Pas moins de huit joueurs ont renoncé à disputer la CAN 2017 avec le Cameroun, préférant, pour la plupart, préserver leur place de titulaire en club. L’ancien « Lion indomptable », Patrick Mboma se dit « ennuyé » par cette vague de défections et prône des « sanctions » pour les joueurs qui ont refusé le maillot.

C’est une vraie hémorragie. Une saignée sans précédent pour la sélection camerounaise pour une CAN. Les « Lions indomptables », éliminés au premier tour en 2015, ne débarqueront pas au Gabon avec leurs meilleurs éléments. Huit joueurs, parmi lesquels des titulaires ou des prétendants au onze de départ, ont préféré se consacrer à leur club plutôt que de défendre le maillot camerounais. Un choix « financier et non de carrière », estime l’ancien attaquant du Cameroun Patrick Mboma qui prédit que beaucoup d’entre eux « vont regretter leur décision ».

« La Nation, on la chérie ou on ne la chérit pas »

L’ancien joueur du PSG pense qu’à part le Bordelais, Maxime Poundje, qui a choisi la France, les autres n’ont pas excuse et devraient même être sanctionnés par la Fédération camerounaise. La Fecafoot pourrait en effet engager des actions à l’encontre de ces joueurs conformément aux règlements de la FIFA, mais « elle ne va pas le faire », se désole Mboma. Le double champion d’Afrique milite pour que ces joueurs ne soient plus jamais rappelés en sélection même si le Cameroun se qualifie au prochain Mondial. « Tu ne viens pas aujourd’hui, tu ne viens plus. La Nation, on l’a chérie ou on ne la chérit pas », assène celui qui « a refusé des contrats dans des clubs européens en donnant la priorité à sa sélection ».

Parmi les absents, il y a ceux qui, comme Eric Choupo Moting, ont décidé de prendre leurs distances estimant manquer de considération au sein de la sélection. Le joueur de Schalke, ancien vice-capitaine, n’est plus titulaire en quipe nationale depuis l’arrivée de Hugo Broos, il y a près d’un an. Les problèmes d’organisation, de primes et l’attractivité perdue de l'quipe nationale ont également pesé sur la décision de plusieurs joueurs. « Le Cameroun ne séduit plus, c’est vrai, reconnaît Mboma. Sinon, on aurait eu une vague de binationaux qui auraient pu booster la sélection à l’image de celle de la RDC ».

Mboma reste optimiste

Pour autant, malgré ces défections, Patrick Mboma se veut optimiste sur les chances des « Lions indomptables » à la CAN 2017, surtout après leur victoire (2-0) en amical face à la RD Congo le jeudi 5 janvier. « On peut se passer de ces absents. Ce n’est pas comme si c’était Samuel Eto’o ou Rigobert Song, à leur apogée, qui décident de ne pas venir en quipe nationale ».

Comme pour conforter les propos de l’ancien jouer de Parme, les cinq derniers matches des Lions montrent que parmi les huit absents seuls, le latéral droit Allan Nyom était régulièrement titulaire dans le onze de départ. Le Cameroun va disputer sa 18e CAN et partage la poule A avec le Gabon, pays organisateur, le Burkina Faso, et la Guinée Bissau.

Les huit Lions indomptables qui ont dit « non »
1 - Eric Choupo Moting, attaquant (Schalke 04)
2 - Guy Roland Ndy Assembe, gardien de but (Nancy)
3 - Joël Matip, défenseur central (Liverpool)
4 - Allan Nyom, arrière droit (West Bromwich)
5 - Ibrahim Amadou, défenseur central ou milieu défensif (Lille)
6 - André Onana, gardien de but (Ajax d’Amsterdam)
7 - Maxime Poundje, arrière gauche (Bordeaux)
8 - André Zambo Anguissa, milieu défensif (Olympique Marseille)

© RFI : Ndiasse Sambe

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

excamerounais
Patrick Mboma,
Tu as tout faux. ces joueurs ont aujourd'hui les yeux plus ouverts que vous votre poque. L'quipe nationale c'est le prestige, le patriotisme, mais mme tout a a des limites. Aucun de ces joueurs (j'espre me tromper) n'aura probablement la carrire qu'a eu Eto'o et quand on voit le sort rserv Eto'o par cette quipe nationale, on peut s'interroger.
Continuer toujours nier la ralit, ne regardez pas le fond du problme. Je pense que quand 7 joueurs refusent de rpondre l'appel de l'EN, on doit dj s'interroger. mais au Cameroun, il n'y a jamais de problmes.
"Entre la justice et ma mre, je prfre ma mre", disait Camus.
"Entre le prestige de l'quipe nationale du Cameroun et sa cohorte d'humiliations (primes impayes, dfaut de calendrier de comptition dment tabli, interventions intempestives des politiques, etc.) l'encontre des joueurs, ces jeunes joueurs prfrent la dignit de leur modeste club et avec tout le respect qu
zed2three
Patrick Mboma nous assne ici et surtout tous ces pseudo-camerounais au patriotisme douteux,changeant,intress et approximatif une vritable leon de patriotisme.
Le soldat du BIR qui tombe dans l'extrme-nord les armes la main dfendant bec et ongles son territoire est-ce parce qu'il gagne soixante-dix mille francs cfa le mois,parce qu'il adore Biya,parce qu'il est RDPCiste,ou bien par pure patriotisme?IL existe des engagements au-dessus de tout calcul personnel,c'est la nation,sa patrie
WiseMan
Le patriotisme c'est aussi pour les dirigeants du football camerounais qui doivent commencer par briller par leur exemples
vraigars
100%@ZED2THREE,100% @ Patrick Magic Mboma.
Bastons
Patrick Mboma se dit ennuy par cette vague de dfections et prne des sanctions pour les joueurs qui ont refus le maillot.

OSEF

Vous aimez bien la mdiocrit du systme, alors continuez votre adoration ridicule et laissez les gens suivre leurs chemins., Le populisme commence sortir du bois ?

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Hugo Broos : « Ces attaques sont minables »
Hugo Broos:  Ces attaques sont minables
Facebook
réclame
partenaire
CAN 2017 : Patrick Mboma veut des sanctions aprs les dfections au Cameroun :: CAMEROON
Prince KESTAMG artiste complet se raconte chez SOPIEPROD
évènement
CAN 2017 : Patrick Mboma veut des sanctions aprs les dfections au Cameroun :: CAMEROON
actuellement sur le site