Canada- Cameroun: L’immobilier au Cameroun une véritable opportunité d’investissement pour la Diaspora!

Canada- Cameroun: L’immobilier au Cameroun une véritable opportunité d’investissement pour la Diaspora!

Canada- Cameroun: L?immobilier au Cameroun une v?ritable opportunit? d?investissement pour la Diaspora!
Canada- Cameroun: L?immobilier au Cameroun une v?ritable opportunit? d?investissement pour la Diaspora!
Selon une récente statistique de la banque mondiale, les transferts d’argent de la diaspora ont atteint un record de 585 milliards de FCFA en 2015. Nul doute que la tendance actuelle devra se maintenir courant 2016. Cette manne représente près de 33% du budget d’investissement public de notre pays. Si l’essentiel des fonds a tendance à nourrir le syndrome Western Union (Aide alimentaire aux parents), il n’en demeure pas moins que le flux financier en soi représente une véritable opportunité. Nous estimons que 25% de cette somme proviendrait de l’Amérique du nord, avec 15% pour les USA, soit en valeur absolu plus de 146 milliard de FCFA.

Supposons un instant que 30% de cette somme soit investi dans un véhicule sécuritaire et de surcroît qui dénote d’un potentiel indéniable en termes de retour sur investissement, tel qu’un investissement immobilier. Non seulement, ceci permettra à la Diaspora de bâtir un patrimoine immobilier qui demeurera pour les générations futures mais aussi contribuera à réduire la pénurie de logements que nous observons en ce moment au Cameroun.

Depuis Mai 2015, nous assistons à un véritable New Deal, via L’offensive qui se matérialise par l’ouverture des financements du CFC (Crédit Foncier du Cameroun) à la clientèle Camerounaise issue de la diaspora, L’offre comporte sans aucun doute les bases d’un partenariat élogieux. Nul doute qu’étant à la recherche d’une clientèle crédible, l’ouverture à la diaspora permettra à bon nombre de pouvoir réaliser sans écueils des projets immobiliers viables au Cameroun. Un autre pan de la mission consiste en la collecte de l’épargne. Dans un environnement économique particulièrement atone pour ce qui concerne la rémunération de l’épargne en Amérique du nord, les taux d’intérêts offerts présentement au Cameroun dans des produits d’épargnes similaires sont deux fois plus élevés. De ce fait, plus aucune excuse de ne pas saisir l’opportunité d’épargne dans les véhicules plus sécuritaires au Cameroun pour un meilleur rendement.

Faire la promotion des produits du crédit Foncier du Cameroun auprès de la diaspora, encadrer et faire le suivi des demandes de financements, ainsi se résume la mission qui est celle du Groupe Foyo représentant officiel du CFC en Amérique du nord. « Nous nous y employons sans relâche afin de faire de ce partenariat inédit une réalité palpable. Nous souhaitons faire en sorte que les préjudices qui ont longtemps jalonné la mise en place des projets immobiliers par la Diaspora fassent parti du passé. Depuis un an déjà, tel un bon missionnaire annonçant la bonne nouvelle, nous parcourons diverses métropoles en Amérique du nord, Houston, Toronto et Boston pour ne citer que ceux-là, afin de promouvoir cette opportunité offerte à la diaspora » dixit son directeur général.

Regardons dans notre rétroviseur pour bien comprendre les choses : jusqu’ici, quand un Camerounais de la diaspora veut réaliser un projet immobilier, au risque de se faire arnaquer, il doit se déplacer au Cameroun pour premièrement faire l’acquisition d’un terrain, vérifier la viabilité du projet, obtenir les permis nécessaires, déposer un dossier pour l’obtention d’un prêt auprès d’une institution financière au Cameroun. Il doit ensuite trouver une personne de confiance qui va faire le suivi du dossier pendant son absence du pays. Nous ne parlons même pas des diverses tracasseries administratives et des autres interminables déplacements au pays qui finissent la plupart du temps par mettre du plomb sur le projet et décourager nombres d’initiatives de cette nature. Aujourd’hui, tout cela est de l’histoire ancienne grâce à ce partenariat entre le CFC et le Groupe Foyo vous pouvez réaliserez vos projets immobiliers au Cameroun, depuis l’Amérique du Nord en toute confiance.

Le financement n’étant pas la finalité du projet, le Groupe Foyo a œuvré pour la mise sur pied d’un consortium dans le but de regrouper toute la chaîne de valeur issue du domaine de la construction et de la promotion immobilière au Cameroun. Plus concrètement, nous avons sous la même bannière aux côtés du Crédit Foncier du Cameroun, des bureaux d’études, des architectes, des entreprises de constructions, des promoteurs fonciers, des agents immobiliers et divers autres intervenants au Cameroun. Aujourd’hui, il est mis à la disposition de la diaspora sur une même plateforme, tous les éléments essentiels pour la réalisation d’un projet. De l’étude de rentabilité à la réalisation en passant par le financement du projet immobilier. Ce consortium porte le label de « Camerhouse » (www.camerhouse.com). De fait, il met un terme à vos tracas et interminables déplacements pour le Cameroun, car vous pouvez suivre l’avancement de votre projet sans avoir à vous déplacer au pays.

De cette opportunité, nombreux sont ceux qui ont déjà des dossiers de financement en cours de montage en ce moment, plusieurs ont déjà obtenus des financements pour leur projet immobilier et des immeubles sont en chantier en ce moment. Nous avons même un immeuble à Douala dont le chantier est terminé et mis à la disposition des locataires. Des exemples concrets et des faits éloquents, démontrent du sérieux de l’initiative. Loin de se contenter de ce bilan et afin que plus de personnes en profitent, toute la communauté de la grande région d’Ottawa est conviée à une conférence informative sur cette opportunité de réalisation de projets immobiliers au Cameroun le vendredi 14 Octobre au 1000 Byron Avenue, Ottawa, K2A 0J3 à 17h précise. Un repas et des activités attractives seront offerts. Les réservations et confirmations pour la conférence se font via le lien suivant : http://groupefoyo.eventbrite.fr. Cette conférence bénéficiera de la présence du Directeur du Crédit Foncier du Cameroun accompagné d’une délégation d’acteurs du secteur de l’immobilier au Cameroun.

Vous pouvez dès à présent visiter le site www.camerhouse.com afin d’avoir plus amples informations mais également suivre les activités par le relais de la page Facebook.

Vous pouvez également dès aujourd’hui commencer à profiter de cette opportunité qui vous est offerte. Pour ce faire vous pouvez contacter le Groupe Foyo au 514-416-0255 poste 102 ou via la ligne sans frais au 1 855-730-FOYO. Prenez la décision dès maintenant de donner vie à vos rêves au Cameroun en toute confiance.

© Correspondance : Ludovic Martial Foyo,Directeur Principal

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

excamerounais
Voilà encore une grande et belle littérature juste pour emberlificoter la soi-disant diaspora.
Opposant politique quand ils font une réclamation, étranger ou non-camerounais quand ils veulent intervenir dans les affaires du Cameroun. Diaspora quand on veut leur extorquer quelques sous.
La diaspora dont vous parlez n'a pas forcément besoin de maison. Qu'on pense d'abord à faire loger ceux qui vivent au Cameroun et on verra par la suite.
Moi, j'ai fait les calculs. Il me revient moins cher d'acheter une maison ou un appartement en France que d'aller me lancer dans les chantiers sans queue ni tête au Cameroun.
WiseMan
Piammmm!!!
Bantou
Sincèrement, tout le monde sais où le problème se trouve. Depuis des décennies qu' on demande la double nationalité. Mr. Biya nous tourne en bourrique. C'est clair que les gens aient peur de venir investir gros sans une sécurité juridique.
TETEDURE_-
Il faut être fou pour investir dans l'immobilier au Cameroun en étant à l'étranger.S'il s'agit d'un petit investissement oui peut être. Il y'a trop d'insécurité juridique . Le premier c'est le titre foncier . Les services des domaines et du cadastre du cameroun sont sûrement l'un des plus corrompu au monde . c'est très fréquent qu' il délivre 2 ou 3 titres fonciers sur une même parcelle. Le titre foncier qui est censé être inattaquable est fréquemment contesté , toutes les procédures étant viciées . Des individus ont 50, 100, 200 titres fonciers sans qu'on ne sache d'où ca vient . des titres fonciers en bonne et due forme sont délivrés sur des zones non aedificandi où on ne doit pas bâtir. On trouve en plein coeur des villes des tas de taudis alors que l'on invoque le manque de terrain.
Quand l'immobilier va tout va. En mettant de l'ordre dans le foncier le cameroun peut gagner facilement 2 points de croissance. Mais l'esprit de désordre ,d'indiscipline,de paresse

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
58ème Coupe du Cameroun: 1500 euros pour Alain Nandjou sacré homme du match
58ème Coupe du Cameroun: 1500 euros pour Alain Nandjou sacré homme du match
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
Canada- Cameroun: L’immobilier au Cameroun une véritable opportunité d’investissement pour la Diaspora!
actuellement sur le site