Camer.be
Affaire des "dettes cachées" : le Japon aussi lache le Mozambique
MOZAMBIQUE :: SOCIETE
  • Source : Africanews
  • jeudi 20 juillet 2017 13:35:26
  • 4203

Affaire des "dettes cachées" : le Japon aussi lache le Mozambique

Difficile entente entre le Mozambique et ses partenaires économiques. En raison de l’affaire dite des “dettes cachées”, le pays vient de perdre, du moins temporairement, un autre de ses bailleurs : le Japon.

Comme le Fonds monétaire international (FMI), le Japon exige de Maputo une enquête approfondie sur cette affaire dans laquelle le gouvernement est accusé d’avoir dissimulé 1,8 milliard de dollars d’emprunts utilisés pour l’achat d’armement.

Avec ce retrait temporaire du Japon, ce sont plus de 100 millions de dollars de financement qui glissent des mains du Mozambique, affaiblissant davantage ce pays d’Afrique australe. Même si, a tenu à préciser le responsable local de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Katsuyoshi Sudo, cité par l’Agence Ecofin, les relations économiques entre le Japon et le Mozambique n’en pâtiront pas.

Depuis l‘éclatement de l’affaire de la “dette cachée” en avril 2016, le Mozambique passe une étape difficile. Le Fonds monétaire lui a également fermé le robinet et le pays est en état de cessation de paiement.

L’institution de Bretton Woods a de fait diligenté un audit et mène actuellement une mission qui doit prendre fin ce juillet, afin d’en savoir davantage sur les raisons qui ont fait dérailler l‘économie du Mozambique, pourtant qualifié de pays émergent.

20juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo