Camer.be
AFRIQUE DU SUD :: Le dernier voyage  de Winnie Mandela :: SOUTH AFRICA
AFRIQUE DU SUD :: SOCIETE AFRIQUE DU SUD :: Le dernier voyage  de Winnie Mandela :: SOUTH AFRICA
  • Cameroon Tribune : Prosper LOUABALBE
  • vendredi 13 avril 2018 10:19:44
  • 5229

AFRIQUE DU SUD :: Le dernier voyage de Winnie Mandela :: SOUTH AFRICA

L'icône de la lutte anti-apartheid sera inhumée demain au cours des funérailles officielles.

Des milliers de Sud-africains ont rendu un nouvel hommage populaire et ému à Winnie Madikizela-Mandela, mercredi dernier, au stade  du  township  de  Soweto,  lieu symbolique de la lutte contre l'apartheid. Icône de cette lutte contre la domination blanche, l'ancienne épouse du président Nelson Mandela décédée le 2 avril à l'âge de 81 ans, est une idole en Afrique du Sud. D’où la mobilisation observée à travers le pays depuis  l’annonce  de  son  décès.  

Et  des  hommages  se  multiplient  aussi bien dans le pays qu’au-delà des frontières.  En  guise  de  reconnaissance, le  pays  a  décrété  un  deuil  national jusqu’à samedi, date de ses funérailles officielles. Celles-ci seront l’occasion d’un  grand  rassemblement  présidé par le chef de l’État. Comme en répétition, une première cérémonie officielle s'est déroulée mercredi dans le stade  emblématique  d'Orlando,  un quartier de Soweto.  

«Elle était une femme extraordinaire, une mère, un soldat, une combattante (…), je pensais qu’elle vivrait pour l’éternité», a lancé son petit-fils, Bambatha Mandela. Pour le prix Nobel de la paix, Desmond Tutu, «Winnie a été pendant de  nombreuses  années  un  symbole majeur du combat contre l’apartheid». Aux côtés de son ex-mari Nelson Mandela, elle aura incarné la lutte de libération  de  la  majorité  noire  du  pays contre la ségrégation raciale. Le vice-président  sud-africain  David  Mabuza qui présidait la cérémonie de mercredi l’a conclu par un éloge à l’endroit de la défunte: «Tu es le porte-drapeau de notre  libération»,  a-t-il  souligné.  

Et  d’ajouter : «Même si nous ne te voyons plus, la forteresse noire de la dignité humaine ne pourra pas disparaître du coeur saignant de l'Afrique».  Pendant les vingt-sept années d'emprisonnement  de  Nelson  Mandela, «Mama Winnie» est devenue l'égérie de la lutte anti-apartheid. Longtemps seule, elle a résisté aux persécutions du régime, gardes à vue, assignations à résidence ou agressions .

13avril
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo